Paul George
Roy Hibbert n'a pas réussi à ralentir Paul George cette nuit au Staples Center | Richard Mackson-USA TODAY Sports

La nuit NBA au crible : Indiana ne fait pas de sentiment, les 76ers au fond du trou

Publié le , modifié le

Les Pacers d'Indiana d'un Paul George étincelant (39 points) n'ont pas fait de sentiment cette nuit, face aux Lakers (107-103) d'un Kobe Bryant qui venait d'annoncer le terme de sa carrière en fin de saison. Dans le même temps, Philadelphie a concédé à Memphis (92-84) un 18e revers de rang, égalant le pire début de saison de l'histoire...

La perf' de la nuit : Paul George

Alors que tous les regards étaient tournés vers Kobe Bryant, qui venait d'officialiser ses adieux au basket - attendus, même si son timing a pris tout le monde au dépourvu -, Paul George en a profité pour rappeler qu'il était bien de retour. Après une année blanche (double fracture tibia-péroné à l'été 2014), l'intérieur des Pacers a inscrit 39 points sur le parquet des Lakers, permettant aux siens de résister au retour des Lakers en fin de match. A 6 secondes du buzzer, Bryant aurait pu effacer la perf' de son adversaire, mais son shoot, beaucoup trop court, n'a même pas touché le cercle. "Il reste Kobe Bryant, peu importe sa réussite au tir, c'était quelque chose de grand de me trouver face à lui (dimanche) soir, Kobe était mon Michael Jordan quand j'étais adolescent", a déclaré Paul George, dont la forme permet à la franchise d'Indiana de se hisser à la 2e place de la conférence Est. 

Le chiffre de la nuit : 18

Avec 18 défaites d'affilée pour entamer la saison, les Sixers égalent le bilan calamiteux des New Jersey Nets en 2009. Philadelphie avait commencé la saison 2014-2015 avec 17 défaites, mais avait signé son premier succès à sa 18e tentative (85-77 contre Minnesota). Le miracle ne s'est pas reproduit dimanche contre Memphis, implacable. Philadephie peut devenir le seul détenteur de ce triste record lors de son 19e match de la saison face aux Lakers d'un certain... Kobe Bryant, de retour mardi dans sa ville de naissance. La dernière victoire des Sixers remonte au 25 mars 2015 à Denver (99-85) : si l'on inclue ses 10 défaites de la fin de saison dernière, Philadelphie a perdu 28 matches consécutifs, du jamais-vu dans l'histoire du sport professionnel nord-américain.

Le Français de la nuit : Nicolas Batum

S'il a perdu 9 ballons, Nicolas Batum a été décisif la nuit passée face aux Milwaukee Bucks. Auteur notamment d'un trois-points dans le money time, le match de l'ailier français (15 points, 5 rebonds, 5 passes) a porté les Horenets vers la victoire (77-72). Kevin Séraphin a lui aussi noirci la feuille de stats (14 pts, 7 rbds, 4 pds) contre Houston, mais les Knicks se sont inclinés après prolongation (111-116, après prolongation). Moins en vue que d'ordinaire, Evan Fournier (9 pts en 20mn) a été poussé sur le banc par Victor Oladipo lors de la victoire du Magic contre Boston (110-91). 

Les résultats de la nuit :
New York - Houston 111 - 116 a.p.
LA Lakers - Indiana 103 - 107
Brooklyn - Detroit 87 - 83
Orlando - Boston 110 - 91
Toronto - Phoenix 102 - 107
Memphis - Philadelphie 92 - 84
Charlotte - Milwaukee 87 - 82
LA Clippers - Minnesota 107 - 99

NBA