La nuit NBA au crible : Houston reste au sommet, les Spurs enchaînent, James plane

La nuit NBA au crible : Houston reste au sommet, les Spurs enchaînent, James plane

Publié le , modifié le

Le tenant du titre, les San Antonio Spurs, continue d'enchaîner les victoires sur la route en Californie. Après les Warriors et les Clippers, les Spurs ont battu les Los Angeles Lakers (93-80) d'un Kobe Bryant complètement étouffé, limité à 9 points. Parker et ses coéquipiers en sont à trois victoires de suite, autant que Cleveland qui est allé s'imposer sur le parquet de Boston (122-121) grâce notamment aux 41 points de LeBron James. A l'Est, New York et Philadelphie continuent leur spirale négative avec respectivement une 7e et une 9e défaite de rang contre Utah et Houston. Les Rockets rejoignent Memphis en tête de la Ligue avec 8 victoires et 1 défaite.

Le match  de la nuit : Philadelphie a failli créer la surprise

Leader presqu'imbattable de la Ligue en ce début de saison, Houston a bien failli se faire surprendre par la plus mauvaise équipe de la Ligue, Philadelphie. Les Sixers sur le parquet des Rockets ont considérablement gêné James Harden et ses partenaires. L'homme à la barbe si bien taillée a pourtant fait un match énorme (35 points, 6 rebonds, 7 passes, 3 interceptions), bien accompagné par le pivot Dwight Howard (21 points, 16 rebonds) et Trevor Ariza (13 points, 9 rebonds). Mais en dehors de ce trio (69 points au total), le reste de l'équipe a fait preuve de maladresse (les six autres joueurs ont signé un piteux 6/29). En face, le collectif des Sixers a répondu présent (4 joueurs à plus de 10 points). Philadelphie menait même de trois points (87-84) à 50 secondes de la fin, mais une dernière minute et des possession mal négociées par le rookie de la saison dernière, Michael Carter-Williams, et un dernier panier salvateur de James Harden ont permis aux Rockets d'arracher la victoire. Houston rejoint Memphis avec un 8e succès en 9 rencontres, alors que les Sixers eux savent déjà que la saison sera (très) longue puisqu'ils n'ont toujours pas gagné (0 victoire-9 défaites).

L'homme de la nuit : LeBron James en mode super

Avec ses 41 points, "King James" a réussi sa meilleure prestation de la saison face aux Boston Celtics qui ont chahuté les Cleveland Cavaliers (122-121). La franchise de l'Ohio a compté jusqu'à 19 points de retard dans le 4e quart-temps, mais le quadruple MVP, revenu cet été à Cleveland après deux titres NBA et quatre années à Miami, a  sonné la révolte des siens avec 10 points en fin de 4e période, dont un panier  à trois points qui a propulsé les "Cavs" en tête (120-118). Depuis le début de  sa carrière en NBA, James a inscrit 23.360 points, ce qui lui a permis de  s'emparer de la 24e place au classement des meilleurs marqueurs du Championnat,  devant Robert Parish (23.334 pts).

Le tweet de la NBA

Le chiffre de la nuit : 25005

Le nombre de points inscrits durant sa  carrière par Tim Duncan en 18 saisons sous le maillot des Spurs. A 38 ans, Duncan qui dispute peut-être sa dernière saison, est désormais le 19e meilleur  réalisateur de l'histoire de la NBA. Plus impressionnant encore, Duncan est  seulement le 2e joueur de l'histoire après Kareem Abdul-Jabbar à cumuler plus 25.000 points, 14.000 rebonds et 2500 contres. Hasard de l'histoire, il l'a fait face à l'une des anciennes franchises de Abdul-Jabbar, les Los Angeles Lakers qui se morfondent dans les bas-fonds de la Ligue avec un 8e revers en 9 rencontres. Kobe Bryant n'a inscrit que 9 points à 7% de réussite (1/14). Les Spurs ont tranquillement signé un beau succès collectif : Parker a rendu une copie propre (11 points, 9 passes), Leonard aussi (12 points, 5 rebonds), tout comme le remplaçant Cory Joseph (14 points, 3 rebonds, 4 passes). Boris Diaw a lui inscrit 7 points (3/12), pour 5 rebonds et 2 passes.

Le tweet de la NBA

La phrase du jour : Melo n'y a pas cru

"Vu sa position dans le corner et la défense de J.R, j’ai pensé qu’il fallait juste prendre le rebond pour aller en prolongation". Carmelo Anthony, auteur d'un match de mammouth (46 points à 16/26 aux tirs, 7 rebonds) pensait avoir fait le plus dur en inscrivant un trois points à 2 secondes de la fin contre le Jazz (100-100). Mais c'était sans compter sur Trey Burke qui a inscrit au buzzer le panier de la victoire (102-100). C'est la septième défaite de rang des Knicks, avant-dernier de la conférence Est (2 victoires, 8 défaites).

Le Français de la nuit : encore et toujours Evan Fournier

On ne l'arrête plus. Même s'il a été moins flamboyant qu'au Madison Square Garden, Evan Fournier a été bon lors de la victoire d'Orlando face à Milwaukee (101-85). Le Français a inscrit 15 points, récolté 4 rebonds et distribué 2 passes. Il va toutefois devoir s'accrocher désormais puisque son concurent, blessé en début de saison, Victor Oladipo est revenu ce vendredi et a signé un bon retour : 25’13, 13 points, 3 rebonds, 2 passes. Les autres Français ont connu des fortunes diverses : Ian Mahinmi a été battu avec Indiana contre Denver (108-87), mais lui a réalisé une prestation intéressante (22’41, 7 points à 3 sur 3, 10 rebonds, 2 passes et 1 contre). Lors du carton du jour signé par les New Orleans Pelicans face aux Minnesota Timberwolves (139-91), Alexis Ajinça a joué 13’13 inscrivant 2 points (1/2) plus 5 rebonds et 1 passe. Côté ''Wolves'', Ronny Turiaf a obtenu 9’43 de temps de jeu (1 assistance).

Vidéo : le match Orlando-Milwaukee

Vidéo : le Top 10 de la nuit

Les résultats de la nuit :

Atlanta - Miami    114 - 103
Boston - Cleveland    121 - 122
New York Knicks - Utah    100 - 102
Phoenix - Charlotte    95 - 103
Houston - Philadelphie    88 - 87
La Nouvelle-Orleans - Minnesota    139 - 91
Oklahoma City - Detroit    89 - 96 a.p.
Indiana - Denver    87 - 108
Orlando - Milwaukee    101 - 85
Los Angeles Lakers - San Antonio    80 - 93

Benoit Jourdain @BenJourd1