La nuit NBA au crible: Houston remporte le derby texan contre les Spurs

La nuit NBA au crible: Houston remporte le derby texan contre les Spurs

Publié le , modifié le

Privés de Tim Duncan, Manu Ginobili, Tiago Splitter et Maco Belinelli, les Spurs ont été domptés dans le derby texan à Houston (98-81). Les Rockets, toujours invaincus, ont profité de l'absence de Duncan pour faire briller leur intérieur, Dwight Howard, auteur de 32 points et 16 rebonds. Dans l'autre match de la nuit, Portland a remporté une 3e victoire en cinq matches, aux dépens de Dallas (108-87). Les Français ont fait grise mine avec un Tony Parker à 6 points, un Boris Diaw à 7pts et 4 passes. Seul Nicolas Batum a brillé en frôlant le triple-double (8pts, 9rbds, 9 passes).

Le match de la nuit: Les Rockets comme des fusées

C'est toujours un match particulier. Entre Houston et San Antonio, seulement 305km. Le déplacement est l'un des plus rapides de la saison, mais pas l'un des moins piquants. Cela fait bien longtemps que Houston ne rivalise plus avec son encombrant voisin. Mais cette nuit, les Rockets ont su jouer leur partition et faire exploser la défense adverse. Il faut dire que l'équipe locale est en grande forme: avant cette rencontre, elle était invaincue. En s'imposant (98-81), elle poursuit sa série, et remporte même un sixième match consécutif par plus de dix points d'écart, ce qu'aucune équipe n'avait fait depuis les Nuggets lors de la saison 1985-1986.

Pour aboutir à cette victoire, les hommes de Kevin McHale ont eu l'intelligence d'appuyer là où ça fait mal. Laissé au repos avec Manu Ginobili, Tim Duncan n'était pas là pour bloquer l'accès au cercle. L'absence de Tiago Splitter n'a fait qu'accentuer les manques dans la raquette, et ouvrir un boulevard à un Dwight Howard qui n'en demandait pas tant. L'ancienne star d'Orlando finit la rencontre avec 32 points et 16 rebonds, en ayant suivi le 4e quart-temps en grande partie sur le banc. A la mi-temps, il avait déjà atteint le double-double (20 points et 12 rebonds). Mais il n'était pas seul aux manettes, puisque James Harden finit la rencontre avec 20 points, 6 rbds et 6 passes, Jason Terry avec 16 points, Isaiah Canaan avec 12 points.

Vidéo: Houston - San Antonio

Chez les Spurs, la mine est triste. Cory Joseph est sorti du banc pour terminer meilleur marqueur de son équipe avec 18 points, très largement devant un Aron Baynes (12pts, 12rbds) ou Danny Green (10pts). Et Gregg Popovich n'a pas apprécié la performance globale de ses champions en titre: "Nous devons avoir toutes nos pièces pour être à notre meilleur niveau. Nous ne pouvons pas compter sur un seul joueur. Nous devons jouer en groupe. Si nous avons des blessés, nous avons besoin de tout notre banc pour continuer à jouer notre meilleur basket." 

L'homme de la nuit: Dwight Howard

Arrivé à Houston la saison passée, Dwight Howard n'avait pas encore flambé. Dans l'ombre de James Harden, il semblait être l'équipier parfait, le complément idéal pour ls hooteur-fou. Mais cette nuit, à Houston, il a retrouvé la cadence du joueur dominateur qu'il pouvait être à Orlando. Avec 32 points et 16 rbds en 33 minutes, il s'est attiré les louanges de son coéquipier: "C'est le meilleur  dans ce championnat à son poste, il est très difficile à marquer et à  défendre", a relevé Harden.

La phrase de la nuit: Tony Parker

"Ce n'était vraiment pas notre soirée. Je n'ai pas pu prendre un tir", a déclaré Tony parker, qui a fini la rencontre avec  seulement six petits points, et un 3/8 dans ses tentatives. Son équipe n'a pas fait mieux, puisqu'elle n'a inscrit que 2 paniers à trois points sur les 20 tentés.

Le Français de la nuit: Nicolas Batum

La réception de Dallas par Portland a failli permettre à Nicolas Batum de décrocher le 5e triple-double de sa carrière en NBA. Mais il a échoué de peu avec 8 points, neuf rebonds et neuf passes. Le coup est passé d'autant plus près qu'il a rejoint le banc des Blazers pour le 4e quart-temps, lorsque l'écart était fait avec les Mavs, en n'ayant passé "que" 28 minutes sur le parquet.

Les résultats

Houston - San Antonio    98 - 81
Portland - Dallas    108 - 87

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze