James Harden (Houston Rockets)
Contrairement à 2014, James Harden et les Rockets sont au deuxième tour des Playoffs | SCOTT HALLERAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Houston qualifié, San Antonio prend l'avantage

Publié le , modifié le

Les Houston Rockets ont assuré leur qualification pour le deuxième tour des Playoffsen arrachant un quatrième succès face aux Dallas Mavericks (103-94) et attendent leur adversaire. Dans l'autre série, les San Antonio Spurs ont pris l'ascendant en s'imposant dans un match magnifique sur le parquet des Clippers (107-111).

1er tour de la Confrérence Ouest

Houston Rockets-Dallas Mavericks 103-94
(Houston remporte la série 4-1)

Le succès des Mavs lors du match 4 était donc seulement un baroude d’honneur. De retour sur leur parquet, les Rockets ont terminé le travail avec une belle victoire (103-94) obtenue grâce à un Dwight Howard des grands soirs, régnant sur la raquette (18 points, 19 rebonds et 4 contres). Les Texans avaient pris le meilleur départ (31-22) et n’ont quasiment plus lâché la tête. James Harden, second meilleur joueur de la saison, termine la rencontre avec 28 points et 8 passes décisives. Monta Ellis (25 pts) et Dirk Nowitzki (22 pts, 14 rbds) ont tout essayé  pour préserver les -minces- chances de leur équipe. Mais avec les blessures de Rajon Rondo et de Chandler Parsons, les Mavericks étaient trop fragilisés: le banc de Dallas n'a ainsi inscrit que 16 points contre 32 pour celui de  Houston. Les Rockets remportent donc la série sur le score de 4-1. Deuxième de la saison régulière à l’ouest, Houston attend désormais son prochain adversaire qui sera les Los Angeles Clippers ou les San Antonio Spurs.

Los Angeles Clippers-San Antonio Spurs: 107-111
(San Antonio mène 3-2 dans la série)

A 2-2, le match 5 entre Clippers et Spurs s’annonçait superbe, les spectateurs du Staples Center n’ont pas été déçus. Les joueurs de Doc Rivers et de Gregg Popovich se sont rendu coup pour coup. Le meilleur départ est pour LA qui prend 14 points d’avance (27-13) avant de voir le banc des Spurs revenir sur un run magnifique emmené par Patty Mills (13 points à 4/4 à trois points). Derrière un Blake Griffin monstrueux (30 points, 14 rebonds, 7 passes et 4 interceptions), les Clippers sont devant mais en face Tim Duncan est immortel (21 points, 11 rebonds, 4 passes, 3 interceptions).

A l’aune du quatrième quart-temps, les deux équipes sont à égalité 82 partout. Les douze dernières minutes sont irrespirables. Les Spurs, sur un panier à trois points de Boris Diaw (10 points et 7 rebonds), font le premier écart à 3’35 de la fin (103-96). Inspirés devant leur public, les Clippers reviennent à deux points (107-105) à 1’31 du buzzer final sur une merveille de passe de Blake Griffin pour un DeAndre Jordan excellent (21 points et 14 rebonds). Les Californiens ont même l’occasion de revenir dans la dernière minute mais Tim Duncan scotche Blake Girffin dans la raquette. L'action du match, et peut-être de la série.

L'intérieur des Clippers, parfait avant la pause, a souffert dans la seconde période. Malgré tout, Los Angeles a la balle de match à 108-107 et quasiment sept secondes à jouer. Après un lay-up, qui semblait vouloir rentrer de Griffin, DeAndre Jordan pense réussir la claquette victorieuse mais la balle étant dans le cylindre, le panier est refusé. Le lancer-franc de Danny Green et le rebond offensif texan sur le second lancer permet aux Spurs d'arracher une victoire incroyable (111-107) dans le plus beau match de ces Playoffs. Les Texans auront l'occasion de terminer la série lors du match 6 sur leur parquet.

NBA