James Harden, le joueur de Houston
Le joueur des Rockets, James Harden | AFP - TOM PENNINGTON

La nuit NBA au crible : Houston ne tient plus la cadence

Publié le , modifié le

Les Warriors continuent leur petit bonhomme de chemin en tête de la conférence Ouest : sans Draymond Green et dans le derby californien, ils écartent encore les Clippers (120-133). Leurs homologues Lakers n’ont pas fait mieux, défaits à Washington (116-108). Plus petit écart, il est quand même synonyme de défaite : les Rockets perdent à domicile (108-113) contre Atlanta. Enfin, toujours dans le Texas, à l’AT&T Center, les Spurs ont été efficaces face aux Sixers (102-86).

Le joueur de la nuit : Tim Hardaway Jr.

La deuxième meilleure attaque de la ligue se présentait face à Tim Hardaway Jr. et il n’a pas tremblé. Il a même fait le show. Clutch à souhait, les cinq petits points d’écart, dans la victoire des Hawks sur le parquet des Rockets, sont en grande partie dus à sa prestation. 33 points (dont 23 dans le dernier quart-temps), 6 rebonds et 3 assists. Merci Tim !

Le match de la nuit : Los Angeles Clippers – Golden State Warriors

Le choc de la conférence Ouest, cette nuit. Le choc de la Californie, plus simplement, qui a encore tourné à l’avantage de Golden State (120-133). Si Blake Griffin revient progressivement et sûrement à la compétition (31 points, 8 rebonds), il n’a rien pu faire face à l’armada des Warriors. Une feuille de match encore dominée par le trio Durant-Curry-Thompson (76 points). Le premier nommé frôle le triple-double en l’absence de Draymond Green et les Warriors sont toujours solides leaders. Les Clippers, de leur côté, peuvent voir le Jazz (5e) les dépasser.

La stat de la nuit : 200

Toujours du côté d’Oakland, un nouveau record est tombé. Le MVP en titre, Stephen Curry, égale un chiffre impressionnant mais banalisé aujourd’hui : au moins 200 tirs à 3-points réussis sur 5 saisons consécutives. Le dernier en date à l’avoir fait, c’était Ray Allen, encore aux Seattle Supersonics à l’époque. Il faudra maintenant attendre la saison prochaine pour savoir si oui ou non, il détiendra seul ce record. A priori, la réponse est assez simple…

Les Français de la nuit :

Deux Français seulement en lice cette nuit. Et ils s’affrontaient dans un San Antonio - Philadelphie. Tony Parker recevait Timothé Luwawu et le duel a tourné à l’avantage des Texans (102-86). Devant de six points à l’entame du quatrième quart-temps, les Spurs ont été plus efficaces sur la durée (23-13 dans le QT4). Mais pas grâce à Tony Parker, auteur d’une prestation famélique (1 point à 0/5 aux tirs, 3 rebonds et 6 assists). Loin d’être exceptionnel, le rookie des Sixers continue lui de grappiller du temps de jeu et aligne 9 points, 2 rebonds et 1 assist.

Les autres faits marquants :

Dans l’autre match de cette nuit, Washington s’est imposé (116-108) face aux Lakers et signe ainsi une sixième victoire consécutive. Pour Los Angeles, les tréfonds de la conférence Ouest sont toujours au programme et tant que le cinq majeur (54 points) ne marquera pas plus de points que le banc (56 points), la franchise aura du mal à avancer.

Si Tim Hardaway Jr. a brillé, il n’était pas le seul car Dwight Howard a signé un énorme double-double (24 points, 23 rebonds) face à son ancienne franchise, emmenée encore et toujours par James Harden (41 points, 8 rebonds, 8 assists, 4 interceptions). Toujours dans le Texas, il aurait pu être notre stat de la nuit. Il restera un chiffre marquant : 1127e victoire pour Gregg Popovich avec les Spurs. Un total grâce auquel il égale Jerry Sloan et ses innombrables succès à la tête du Jazz.

Les résultats :

Washington 116-108 LA Lakers
Houston 108-113 Atlanta
San Antonio 102-86 Philadelphie
LA Clippers 120-133 Golden State

Adrien Fonteneau @Adri_Fntn