La nuit NBA au crible : Harden et Davis affolent les stats, nuit difficile pour les Français

La nuit NBA au crible : Harden et Davis affolent les stats, nuit difficile pour les Français

Publié le , modifié le

Après une première nuit de folie, la NBA en a connu une deuxième encore très agitée marquée par les lignes de statistiques strastosphériques d'Anthony Davis (50 points, 15 rebonds, 5 passes, 7 interceptions et 4 contres) et de James Harden (34 points, 8 rebonds, 17 passes) mais les deux hommes ont chuté contrairement à Russell Westbrook (32 points, 12 rebonds, 9 passes) qui a guidé le Thunder a sa première victoire de la saison.

Le match de la nuit : Westbrook guide les siens

Il se savait attendu mais Russell Westbrook n'est pas homme à craquer sous la pression. Son Thunder, opposé à Philadelphie et son pivot Joël Embiid enfin en NBA deux ans après sa draft, a tremblé jusqu'au bout ou presque mais tient sa première victoire de la saison (103-97). Et il la doit en grande partie à son meneur, présent dans tous les compartiments du jeu mais surtout beaucoup moins fantasque que d'habitude. Avec 32 points et un pourcentage plus que correct (11/21 dont 1/2 de loin), surtout pour lui, et seulement deux pertes de balle, le joueur formé à UCLA a été excellent. Il aurait même pu mériter le premier triple-double d'une longue série cette saison s'il n'avait pas manqué une dernière passe (12 rebonds, 9 passes). Mais qu'importe, OKC l'a emporté à la faveur d'un dernier quart solide (34-22) alors que les Sixers lui tenaient la dragée haute sous l'impulsion d'Embiid qui a montré toute l'étendue de son talent (20 points, 7 rebonds en 22 minutes). Oui, le Thunder est sur les bons rails.

Le(s) joueur(s) de la nuit: Davis et Harden bouillants

Trop difficile de départager ces deux-là tant leur ligne de statistiques respectives est de nature à laisser pantois tous les observateurs. Impossible non plus de les départager sur le résultat de leur équipe, les deux ont chuté. Après une bonne saison mais frustrante du point de vue de sa progression, Anthony Davis revient avec les dents qui rayent le parquet. L'intérieur des Pelicans a martyrisé la pauvre raquette des Nuggets avec un match de mammouth : 50 points, 16 rebonds, 5 passes, 7 interceptions et 4 contres ! Pas sûr que l'on retrouve pareille ligne de statistiques cette saison. Oui mais voilà, pas assez épaulé, Davis (auteur de quasiment la moitié des points de son équipe) n'a pu empêcher la défaite de la Nouvelle-Orléans devant Denver (107-102).

Même constat pour James Harden qui repart de Los Angeles avec une défaite dans la besace (120-114) mais avec le sentiment du travail bien fait. Positionné meneur de jeu par le nouveau coach de Houston, Mike D'Antoni, le barbu le plus célèbre de la ligue a alterné le jeu en soliste comme il sait si bien le faire et le jeu collectif. Bilan, 34 points, 17 passes (record en carrière) et 8 rebonds. Seul ombre au tableau ses 7 pertes de balle, son pêché mignon qu'il va falloir gommer.

Les Français de la nuit : Batum seul vainqueur

Il faut bien le dire, la nuit n'a pas été bonne pour le contingent tricolore en NBA. Nicolas Batum est le seul à décrocher sa première victoire de la saison (107-96 avec Charlotte devant Milwaukee) mais l'ailier n'a pas été transcendant bien que complet (9 points, 6 rebonds, 7 passes mais 2/9 au tir dont 1/7 à 3 points). Evan Fournier a lui brillé (20 points, 4 rebonds et 4 passes) mais cela n'a pas suffi pour Orlando devant Miami (108-96). Alexis Ajinca(Nouvelle-Orléans) n'a pas marqué le moindre point en 11 minutes de jeu alors que Kevin Séraphin (Indiana) et Thimoté Luwawu-Cabarrot (Philadelphie) n'ont tout simplement pas joué.

Le top 10 de la nuit

Les résultats de la nuit

Philadelphie - Oklahoma City 97 - 103
LA Lakers - Houston 120 - 114
Boston - Brooklyn 122 - 117
Toronto - Detroit 109 - 91
Phoenix - Sacramento 94 - 113
Milwaukee - Charlotte 96 - 107
Memphis - Minnesota 102 - 98
La Nouvelle-Orleans - Denver 102 - 107
Indiana - Dallas 130 - 121 a.p.
Orlando - Miami 96 - 108

Christophe Gaudot @ChrisGaudot