Golden State Warriors
Les deux joueurs des Warriors, Stephen Curry et Draymond Green | AFP - JOE ROBBINS

La nuit NBA au crible : Golden State toujours plus haut, Cleveland retrouve le succès

Publié le , modifié le

Golden State a remporté son 23e succès de rang depuis le début de la saison. Sur le parquet des Pacers, les coéquipiers de Stephen Curry ont passé avec la manière le test (131-123) et continuent leur sans-faute lors de ce road-trip à l'Est. Il reste deux matches aux coéquipiers de Klay Thompson (39 points contre Indiana) avant de revenir en Californie. Dans les autres matches, LeBron James (33 points) a permis aux Cavs de retrouver la victoire contre Portland (105-100) et Kevin Durant (32 points) a contribué à la promenade du Thunder à Memphis (88-125).

Le match de la nuit : +1 qui fait 23 pour Golden State

Ce déplacement sur le parquet des Pacers était très attendu par tous ceux qui rêvaient de voir tomber les champions en titre. Mais ceux-là devront encore attendre après ce nouveau succès des Warriors, le 23e de suite depuis le début de la saison, le 27e à cheval sur deux saisons si on ajoute les quatre succès de la fin de la saison régulière 2014-15. Avec 27 victoires, les hommes de Luke Walton égalent la série du Heat de Miami lors de la saison 2012-2013. Plus que jamais, les Warriors ont dans leur ligne de mire les Lakers saison 1971-1972 et leur série de 33 victoires consécutives. Face à Indiana, les Warriors ont récité leur basket offensif durant une première période de feu. Au moment de rejoindre les vestiaires, ils avaient déjà inscrit 79 points pour mener de 19 (79-60). A la fin de la rencontre, ils cumulaient 54,7% de réussite aux tirs.

Comme d'habitude Stephen Curry a brillé (29 points, 10 passes) malgré une certaine maladresse à trois points (3/11), mais Klay Thompson l'a bien remplacé (cf "joueur de la nuit"). La confortable avance qui a culminé à +30 (107-77) créée par les titulaires a été un peu dilapidée par les remplaçants en fin de match. Sous la menace d'une révolte menée par Paul Georges (33 points, 8 rebonds, 6 passes), les titulaires ont fini le travail. Avec ce succès à Indiana, la franchise d'Oakland s'est offert un autre record avec sa 13e victoire consécutive en déplacement  pour débuter une saison, dépassant ainsi les New York Knicks cuvée 1969-70. Les Warriors, vainqueurs coup sur coup dans les salles d'Utah, de Charlotte, de Toronto, de Brooklyn et d'Indiana, ont encore deux matches à disputer avant de retrouver leur base, à Oakland: jamais une équipe n'a réussi à remporter sept matches de suite en déplacement. Ils affrontent vendredi les Boston Celtics qui affichent un bilan de 12 victoires pour neuf défaites.

Vidéo : le résumé de Indiana-Golden State

L'homme de la nuit : Klay Thompson

Pour une fois, il n'y en a pas que pour Stephen Curry. Face à Paul Georges, auteur d'un tonitruant début de saison, Klay Thompson a décidé de prendre feu. L'arrière des Warriors a terminé la rencontre avec 39 points dont un faramineux 10/16 à longue distance (13/21 au total) échouant à deux unités du record dans un match (12). En plus d'être très adroit, il a apporté sa pierre dans le jeu collectif des Warriors avec 7 rebonds et 6 passes. Seule ombre au tableau, sa sortie avant la fin de la rencontre après s'être tordu la cheville.

Le chiffre de la nuit : 16

Russell Westbrook sait tout faire, on le sait. Lui qui empile les triple-double a, lors du large succès du Thunder contre Memphis (88-125), fait parler son sens du collectif avec 16 passes décisives. Le meneur d'Oklahoma s'est contenté de 13 points (5/7 aux tirs) laissant le rôle de leader offensif au MVP 2014, Kevin Durant qui a terminé meilleur marqueur de la rencontre avec 32 points, et des jolis 11/14 aux tirs et 4/5 à trois points, 10 rebonds, 6 passes. "Je sais plus quoi dire à propos des prestations de Russell. A mon avis, c'est l'un des rares gars dans cette Ligue qui peut dominer un match sans scorer", a complimenté le coach du Thunder, Billy Donovan. Oklahoma très troisième à l'Ouest (13 victoires-8 défaites).

La phrase de la nuit : LeBron James philosophe

"On ne se frustre pas. On voit les choses qu'on fait bien. On voit les choses qu'on fait moins bien. De toute évidence, quand vous avez 18 points de retard, vous n'avez pas fait grand-chose de bien. Les instants charnières sont très importants dans le sport. Si vous arrivez à créer une petite série et à surfer dessus, vous pouvez réussir de belles choses. Nous avons attrapé la bonne vague ce soir". LeBron James a apprécié que son équipe de Cleveland retrouve la victoire face à Portland (105-100), après trois revers de rang. Le "King", de retour comme titulaire après un match d'absence, a été le grand artisan de ce succès avec 33 points (14/24) et 10 rebonds. Avec ce succès, les Cavs consolident leur première place à l'Est (14 victoires-7 défaites).

Vidéo : le résumé de Cleveland-Portland

Les Français de la nuit : Mahinmi répond présent en vain

Lors de la défaite d'Indiana, Ian Mahinmi était titulaire dans la raquette. Le pivot français a joué 20 minutes pour 8 points, 7 rebonds et 3 passes. Si Orlando a dominé Denver (85-74), Evan Fournier n'a pas brillé avec seulement 3 points  (1/7 aux tirs), 1 passe, 2 rebonds. Une prestation terne qui ne satisfait pas le Français qui a assuré à nos confrères de Lequipe.fr qu'il jouait "comme une truffe". Joffrey Lauvergne n'a pas participé à cette rencontre. Rudy Gobert, toujours blessé, était absent lors du revers d'Utah contre Sacramento (114-106)

Les résultats de la nuit

Brooklyn - Houston 110 - 105
Sacramento - Utah 114 - 106
Denver - Orlando 74 - 85
Memphis - Oklahoma City 88 - 125
Cleveland - Portland 105 - 100
Indiana - Golden State 123 - 131

NBA