DeMarcus Cousins
DeMarcus Cousins inarrêtable face à Golden State | Rich Pedroncelli/AP/SIPA

La nuit NBA au crible : Golden State tombe à Sacramento, Popovich dans l'histoire

Publié le , modifié le

Malgré Stephen Curry (35 pts, 9 pds), Golden State a subi la loi des Kings cette nuit sur le parquet de Sacramento (109-106 a.p.) dans un match bouillant marqué par l'expulsion de Steve Kerr. Les Spurs ont décrôché une nouvelle victoire face à Denver (121-97), la 1128e pour Gregg Popovich, nouveau record pour un entraîneur NBA. LeBron James, lui, continue d'entrer un peu plus d'écrire sa légende.

Le match de la nuit : DeMarcus Cousins fait tomber Golden State

Sacaremento aime les gros et ça s'est encore vérifié cette nuit. Vainqueurs de Cleveland il y a dix jours, les Kings ont remis ça cette nuit en venant à bout de Golden State sur leur parquet après un match tendu et accroché qui s'est décidé en prolongation (109-106 a.p.). En panne de réussite à l'image d'un Kevin Durant à côté de la plaque (2/10 au tir, 0/6 à 3 pts), les Warriors s'en sont remis à Stephen Curry (35 pts, 9 pds) et Klay Thompson (26 pts) pour rester dans le match face à un DeMarcus Cousins encore une fois impressionnant (32 points, 12 rebonds et 9 passes) et tout proche de valider un nouveau triple double. 

Dans une fin de match houleuse marquée par l'expulsion de Steve Kerr à la fin du troisième quart-temps pour avoir contesté avec virulence une décision des arbitres, puis par les fautes techniques prises par Draymond Green et DeMarcus Cousins, les deux équipes ont été contraintes de disputer une prolongation (96-96) à l'issue de laquelle les Kings sont sortis vainqueurs. Seul à surnager chez des Warriors pour une fois peu efficaces, Stephen Curry avait le lay-up de la victoire au bout des doigts à trois secondes de la sirène mais le MVP de la saison passée a eu les doigts qui tremblent au moment de marquer ce qui semblait le panier le plus facile de son match.

La franchise d'Oakland, toujours solide leader de la conférence Ouest, a concédé sa huitième défaite de la saison, soit une de moins que durant toute sa saison 2015-16, la meilleure de l'histoire de la NBA.

Le MVP de la nuit : James, to​ujours plus haut

Il a encore marché sur le Madison Square Garden. Vainqueur de ses neuf derniers matches joués sous le maillot de Cleveland sur le parquet new-yorkais, LeBron James a sorti une prestation de patron en écoeurant les Knicks, battus 111 à 104, avec ses 32 points et 10 passes décisives. Sans Kyrie Irving, touché au quadriceps, King James a pris les choses en mains pour éviter une quatrième défaite de suite en déplacement pour des Cavaliers en plein doute depuis quelques semaines. Le triple champion NBA en a surtout profité pour devenir le 8e joueur de l'histoire, le plus jeune aussi, à dépasser le chiffre symbolique des 28.000 points marqués. Solide.

Le chiffre de la nuit : 1128

Un Tony Parker revenchard avec son unique petit point marqué jeudi contre Philadelphie et un Manu Ginobili en feu (tous deux à 18 points)... Les deux joueurs emblématiques des Spurs, bien aidé par Kawhi Leonard (19 points, 6 rebonds et 5 passes) ont porté la franchise texane vers la victoire cette nuit face à des Nuggets qui disputait leur quatrième match en cinq jours (121-97). Tout un symbole puisque les deux vétérans permettent à Gregg Popovich de décrocher le record de victoires avec une franchise dans l’histoire de la NBA (1 128), dépassant Jerry Sloan (Jazz).

Les séries de la nuit : Washington et Miami innarêtables

Miami, catastrophique en début de saison, a décroché contre Philadelphie (125-102) sa dixième victoire consécutive, une première depuis plus de trois ans. Hassan Whiteside a martyrisé les Sixers avec ses 30 points et 20 rebonds.
Malgré sa belle série, Miami n'occupe que la 12e place de la conférence Est avec 21 victoires et 30 défaites. Philadelphie, privé depuis huit matches de son pivot camerounais Joël Embiid, blessé à une cheville, est retombé à la 14e place (18 v-32 d).

Autre équipe en grande forme, les Washington Wizards qui ont aligné une seizième victoire de suite dans leur salle, face à La Nouvelle-Orléans (105-91). Grâce à cette 14e victoire en seize matches, les Wizards sont désormais 3e de la conférence Est et attendent de pied ferme LeBron James et ses Cavaliers pour un duel qui s'annonce explosif lundi.

Les Français de la nuit : Gobert et Diaw domptent Batum

Le duel entre Utah Jazz et les Charlotte Hornets cette nuit avait un léger accent français puisque Nicolas Batum venait rendre visite à ses compatriotes Boris Diaw et Rudy Gobert. Ces derniers sont sortis vainqueurs de ce duel fratricide puisque Utah a dominé 105 à 98 Charlotte, en pleine dégringolade et désormais 9e de la conférence Est (23 v-28 d). Le pivot du Jazz a marqué huit points, capté 15 rebonds et réussi trois contres, quand l'ailier des Hornets a marqué 11 points et distillé six passes décisives. Boris Diaw a fini la rencontre avec un rebond et une passe décisives en onze minutes. La franchise de Salt Lake City est désormais 4e à l'Ouest (32 v-19 d).

Joakim Noah n'a eu que six minutes de jeu (4 pts, 2 rbds) à se mettre sous la dent, en raison d'une douleur à une cuisse et surtout de la montée en puissance du "rookie" espagnol Willy Hernangomez (16 pts, 5 rbds, 5 passes). Mauvaise soirée également pour Evan Fournier (9 pts, 3 sur 12 au tir) lors de la nette défaite d'Orlando à Atlanta (113-86), tandis que Kevin Séraphin (Indiana) et Alexis Ajinça (La Nouvelle-Orléans) n'ont pas été utilisés.

Le Top 10 de la nuit

Les résultats de​ la nuit

New York - Cleveland 104 - 111
San Antonio - Denver 121 - 97
Minnesota - Memphis 99 - 107
Miami - Philadelphie 125 - 102
Utah - Charlotte 105 - 98
Phoenix - Milwaukee 112 - 137
Washington - La Nouvelle-Orleans 105 - 91
Atlanta - Orlando 113 - 86
Indiana - Detroit 105 - 84
Sacramento - Golden State 109 - 106 (a.p.)

Mathieu Aellen

NBA