La nuit NBA au crible : Golden State repousse les limites, les Spurs grapillent des places

La nuit NBA au crible : Golden State repousse les limites, les Spurs grapillent des places

Publié le , modifié le

Golden State conforte sa place de leader de la Ligue avec un 12e succès consécutif. Un nouveau record pour la franchise qui a battu Chicago sur sa salle (112-102) grâce, une fois n'est pas coutume, à Draymond Green qui a réalisé la meilleure performance de sa carrière (31 points). Les Spurs, sans Tony Parker et Manu Ginobili, ont dominé tranquillement Minnesota (123-101) grâce à leurs remplaçants notamment. Les Clippers ont, eux, signé un septième succès de rang contre New Orleans (120-100).

Le match de la nuit : Golden State s'est payé une corrida

Sur le parquet des Bulls, Golden State a prouvé qu'il ne fallait pas chercher plus loin la meilleure équipe de la Ligue. Les hommes de Steve Kerr ont signé leur 17e succès de la saison, leur 12e d'affilée effaçant une marque qui datait de la saison 1970-1971. Chicago, emmené par Pau Gasol (20 pts, 20 rebonds) et Joakim Noah (16 pts,  5 rbds), a pourtant contrarié les Warriors jusqu'à la pause, avant de craquer  et de concéder sa 8e défaite de la saison, dont cinq à domicile, pour 12  victoires. Les Warriors ont pu compter sur la doublette Stephen Curry (19 points, 7 passes), Klay Thompson (24 points, 5 rebonds, 5 passes), mais aussi sur Graymond Green auteur de 31 points dont un superbe 7/13 à trois points. Steve Kerr peut être un entraîneur heureux. Face à son ancienne équipe avec laquelle il a remporté trois titres (de 96 à 98), il lui manque encore quatre succès de rang pour rentrer dans l'histoire de la NBA comme le "coach-rookie" ayant connu la plus longue invincibilité: ce titre est détenu par Mike Dunleavy qui a remporté 16 matches de suite avec les Lakers en 1900-91.

Vidéo : la rencontre Chicago-Golden State

L'homme de la nuit : Green prend le relais

Quand Stephen Curry ou Kely Thompson ne flambent pas, Steve Kerr peut compter sur ses autres hommes. Contre les Bulls, c'est Draymond Green qui est sorti de sa boîte. A 24 ans, il a réalisé la meilleure performance de sa carrière avec 31 points, 4 interceptions, 7 rebonds, 3 passes et 3 contres. Une performance complète pour celui qui tourne à 13,5 points de moyenne depuis le début de la saison.

 

Le chiffre du jour : 53

Les Spurs ont facilement confirmé leur beau succès sur le parquet de Memphis. Les champions en titre ont dominé les Tiimberwolwes 123-101 grâce notamment à un apport énorme du banc. Les six remplaçants ont inscrit 53 points au total, dont 20 par le seul Marco Belinelli. Le banc a été à la hauteur des titulaires puisque les cinq joueurs ont inscrit 10 points ou plus (18 pour Cory Joseph et Kawhi Leonard). Privés de Tony Parker (contracture aux ischio-jambiers) et Manu Ginobili (douleurs à l'épaule gauche), les Spurs poursuivent leur remontée au classement. Ils sont toujours 5e de la conférence Ouest (15 victoires, 5 défaites), tout près de Memphis (15-4), Portland (15-4) et Houston (16-4).

La phrase du jour : James Harden prévient tout le monde

"Quand on aura notre équipe au complet et  opérationnelle, on sera un problème", a prévenu James Harden après la victoire  de Houston face à Phoenix (100-95). Les Hawks ont remporté sept de leurs neuf derniers matches et affichent un bilan de 16 victoires et quatre défaites, le  2e meilleur de NBA. Et pourtant, ils sont privés de Dwight Howard, en délicatesse avec un genou, depuis sept matches. "Son retour n'est pas pour tout de suite", a assuré son entraîneur Kevin McHale. En attendant le retour de son "Big Man", l'ancien joueur des Celtics peut compter sur James Harden (15 points, 12 rebonds, 7 passes), mais aussi sur Trevor Ariza (19 points, 7 rebonds); mais aussi Patrick Beverley qui en sortie de banc a inscrit 19 points.

Le Français de la nuit : Diaw a pris ses responsabilités

En l'absence des généraux Tony Parker et Manu Ginobili, le lieutenant Boris Diaw a pris ses responsabilités avec 17 points (6 sur 10), 4 rebonds et 4 passes en 23 minutes en sortie du banc lors de la rencontre face à Minnesota. Evan Fournier poursuit son bon début de saison avec 15 points (7 sur 16),  6 rebonds et 3 passes lors de la victoire du Orlando Magic chez les Sacramento Kings (105-96). Alexis Ajinca, lui, a peu joué lors de la défaite des Pelicans contre les Clippers (120-100). Le pivot français a joué 9 minutes pour un total de 4 points et 7 rebonds.

Les résultats de la nuit :

San Antonio - Minnesota    123 - 101
Detroit - Philadelphie    101 - 108 (a.p.)
Chicago - Golden State    102 - 112
Houston - Phoenix    100 - 95
Sacramento - Orlando    96 - 105
Los Angeles Clippers - La Nouvelle-Orléans    120 - 100

Benoit Jourdain @BenJourd1