stephen curry hayward golden stat utah jazz
Stephen Curry (Golden State, à droite) à la lutte avec Gordon Hayward (Utah Jazz). | Russ Isabella - USA TODAY Sports

La nuit NBA au crible : Golden State proche du faux pas, les Spurs toujours rois à la maison

Publié le , modifié le

Golden State a dû attendre les prolongations pour s'imposer contre Utah (103-96), alors que San Antonio obtenait le record du meilleur départ de saison à domicile (38 victoires) contre la Nouvelle-Orléans (100-92). Les Lakers ont surpris le Miami Heat malgré leur crise interne (102-100 a.p.).

Le match de la nuit : Utah tout proche de renverser Golden State

Le Jazz a failli faire déchanter les Warriors. Face à Utah, Golden State est passé tout proche de la fausse note dans sa course au record de victoires en une saison (72v-10d par les Bulls de 95-96, actuellement 68v-7d). Les Warriors ont dû cravacher, menés de trois unités à 17 secondes de la fin, pour arracher une prolongation. Klay Thompson (18 points) a inscrit le panier à trois points offrant à ses coéquipiers cinq minutes supplémentaires. Une prolongation maîtrisée par les Warriors (103-96), malgré la fatigue du match contre Washington joué la veille. Stephen Curry a terminé la rencontre avec 31 points. Du côté d’Utah, Gordon Hayward et Rodney Hood ont respectivement inscrit 21 et 20 points. Le Français Rudy Gobert a capté 18 rebonds (4 offensifs), pour 11 points marqués.

Le joueur de la nuit : Draymond Green

En inscrivant 13 points, 8 rebonds et 6 passes décisives dans la victoire de Golden State, Draymond Green a réalisé un bon match qui ne mériterait pas d’éloges particuliers. Mais l’ailier des Warriors est devenu le premier joueur de l’histoire à réaliser une saison avec au moins 1000 points inscrits, 500 rebonds, 500 passes décisives, 100 interceptions et 100 contres. Des stats impressionnantes, conséquences d’une superbe saison du joueur mais aussi d’un collectif parfaitement huilé. Il faut rappeler que les statistiques de contres et d’interceptions ne sont calculées que depuis la saison 73-74.

Le chiffre de la nuit : 38

Les San Antonio Spurs ont obtenu leur 38e victoire à domicile en 38 matchs, record du meilleur départ à domicile, en s’imposant contre les New Orleans Pelicans (100-92). Le précédent record appartenait, encore, aux Bulls de 95-96, vainqueurs à 37 reprises à la maison avant de chuter contre Sacramento en avril 1996. Un exploit qui n'émeut pas plus que ça le coach des Spurs, Greg Popovich. Interrogé sur la valeur du record, il a répondu : "Une tasse de café. Peut-être." Une victoire obtenue malgré une forte rotation de l’effectif des Spurs, seul LaMarcus Aldrige (32min, 11 points, 6 rebonds) dépassant les 26 minutes de jeu. Manu Ginobili (20 points) a terminé meilleur marqueur de la rencontre devant le Français Alexis Ajinça (18 points, 9 rebonds). Tony Parker s’est contenté de 4 points et six passes.

Le filou de la nuit : Marcelinho Huertas

L’action de la nuit n’est pas un dunk ravageur, pas un panier à trois points décisif ou un contre monstrueux. Aujourd’hui, le vice du meneur des Lakers Marcelo Huertas, dit Marcelinho, est récompensé. Sur une remise en jeu, le Brésilien de 32 ans s’est caché derrière un entraîneur avant de venir piquer le ballon à Goran Dragic par derrière. Pour la dernière rencontre entre Kobe Bryant (2 points en 8 minutes) et Dwyane Wade (26 points, 5 passes, 10 rebond), les Lakers ont surpris le Heat (102-100) grâce à un panier de Julius Randle (13 points, 14 rebonds) en prolongation. L’homme du match aura sans aucun doute été Jordan Clarkson (26 points, 6 rebonds), précieux pour les Lakers. D’Angelo Russell, en pleine tourmente pour avoir enregistré une vidéo de son coéquipier Nick Young en train de révéler ses infidélités, a inscrit 16 points.

Les résultats de la nuit : 

LA Lakers - Miami 102 - 100 a.p.
Dallas - New York 91 - 89
San Antonio - La Nouvelle-Orleans 100 - 92
Toronto - Atlanta 105 - 97
Sacramento - Washington 120 - 111
Utah - Golden State 96 - 103 a.p.
Memphis - Denver 105 - 109
Milwaukee - Phoenix 105 - 94
Minnesota - LA Clippers 79 - 99

NBA