La nuit NBA au crible : Golden State, Houston et Chicago démarrent bien, Toronto surpris

La nuit NBA au crible : Golden State, Houston et Chicago démarrent bien, Toronto surpris

Publié le , modifié le

Première nuit des playoffs NBA 2014/2015 et première surprise! Si les favoris qui débutaient samedi soir, Houston, Golden State et Chicago, ont parfaitement entamé leur série, les Raptors, eux, ont été surpris sur leur parquet par Washington (86-93). La meilleure équipe de la Ligue, les Warriors, ont dominé New Orleans (106-99), Houston a battu Dallas (118-108) alors que Chicago, avec Derrick Rose qui disputait son premier match de playoffs depuis 2012, a remporté le premier match contre Milwaukee (103-91).

1er Tour de la Conférence Ouest

Golden State - La Nouvelle-Orléans 106-99
(Golden State mène la série 1-0)

Comme largement anticipé, la meilleure équipe de NBA, la 10e dans  l'histoire à atteindre les 67 victoires en saison régulière, s'est imposée sans  problème devant l'invité de dernière minute des play-offs. Dans sa salle, Golden State a toujours fait la course en tête face à la Nouvelle-Orléans grâce à son meneur de jeu Stephen Curry, encore intenable. Le grand favori pour le titre de MVP (meilleur joueur de la saison) a  marqué 34 points malgré un rare inefficacité à trois points (4 sur 13). Son coéquipier Klay Thompson avec qui il forme les "Splash Brothers" a  ajouté 21 points. Mais ils ont trouvé à qui parler avec face à eux Anthony Davis, 22 ans qui, pour son premier match en play-offs, a inscrit 35 points, dont 20 dans la dernière période, où les Pélicans, un temps relégué à 25 points, sont  revenus à quatre longueurs des Warriors. L'intérieur des Pelicans est seulement le 4e joueur à atteindre un tel chiffre pour ses débuts en playoffs. Pourtant cela n'a pas suffi puisque Golden State s'est repris en fin de match pour signer sa 40e victoire à domicile pour seulement deux défaites cette saison!

Vidéo : la rencontre Golden State-New Orleans

Houston - Dallas 118-108
(Houston mène la série 1-0)

Stephen Curry a brillé, mais son concurrent dans la course au titre de MVP, James Harden. L'arrière des Rockets a réalisé un double-double (24 points, 11 passes) lors d'une rencontre où chaque collectif a brillé. Des deux côtés, sept joueurs ont inscrit 10 points ou plus. L'intérieur Terrence Jones (19 points) a parfaitement secondé l'homme à la barbe si bien taillée et a soutenu la comparaison avec Dirk Nowitzki qui a compilé 24 points et 8 rebonds.

1er tour de la Conférence Est

Toronto - Washington 86-93
(Washington mène la série 1-0)

Washington, emmené par l'inusable Paul Pierce (20 pts), s'est imposé à Toronto 93 à 86 (a.p.) qui n'a toujours pas remporté le premier match d'une série de 1er tour des play-offs en sept tentatives, un record dans l'histoire de la NBA. Les Wizards ont pu compter sur leur vieux soldat Pierce, 37 ans, qui a apporté toute son expérience. Le cinq titulaire des Raptors a totalement raté son match puisqu'hormis DeMar DeRozan (15 points), les quatres autres joueurs se sont contentés de 23 points au total. C'est le banc des Canadiens, notamment Amir Johnson (18 points), qui a permis à Toronto d'arracher la prolongation, mais avec un Kyle Lowry sur le banc pour six fautes, celle-ci a été fatale aux Canadiens. A noter, la belle prestation de Kevin Séraphin (10 points, 4 rebonds, 2 passes).

Vidéo : la rencontre Toronto-Washington

Chicago - Milwaukee 103-91
(Chicago mène la série 1-0)

Chicago a pris le meilleur sur Milwaukee 103 à 91 grâce aux 25 points de  Derrick Rose qui, en raison de ses blessures à répétition, n'était plus apparu en play-offs depuis... avril 2012. Cette année-là, il s'était gravement blessé au  genou gauche lors du match N.1 du 1er tour contre Philadelphie. Depuis, le MVP  2011 avait suivi les phases finales 2013 et 2014, blessé, convalescent ou en  rééducation. "J'attendais ce moment depuis si longtemps, j'ai essayé d'être un  leader pour mon équipe", a expliqué le meneur des Bulls. Et Rose a tenu parole avec 23 points (9 sur 16 au tir) et sept passes. "Quand il joue comme cela, on  n'a pas grand chose à craindre", a admiré son coéquipier Joakim Noah. "D-Rose" et son compère de la base arrière Jimmy Butler (23 points) ont compensé la petite prestation en attaque des intérieurs de Chicago (Pau Gasol 10 points, 13 rebonds et Joakim Noah 6 points, 11 rebonds).

Benoit Jourdain @BenJourd1