Golden State Warriors
Draymond Green et Stephen Curry, les deux joueurs de Golden State | AFP - EZRA SHAW

La nuit NBA au crible : Golden State donne une leçon aux Spurs, Cousins bat un record

Publié le , modifié le

Le choc de la nuit entre les deux meilleures équipes de la Ligue, Golden State et San Antonio, a tourné à la démonstration. Le champion en titre a mis fin à la belle série de 13 victoires de rang des Spurs en leur administrant une belle fessée (120-90) avec 37 points de Stephen Curry. Les Warriors sont plus que jamais dans les clous pour le record de victoires en une saison. Dans les autres rencontres, Miami s'est imposé sur le parquet de Chicago (89-84), Tyronn Lue a connu sa première victoire en tant que coach de Cleveland contre Minnesota (114-107) et DeMarcus Cousins a inscrit 56 points lors de la défaite des Kings contre Charlotte (128-129 a. 2 p.).

Le match de la nuit : Le récital des Warriors, le festival de Curry

Quatre mois qu'on attendait ça. L'affiche entre les deux meilleures équipes de la Ligue, le champion contre l'outsider, le MVP en titre contre un de ses plus sérieux concurrents... On allait voir ce qu'on allait voir et on n'a pas été déçu. Si match il y a eu, il a surtout tourné à la démonstration des Warriors qui ont passé 120 points à la meilleure défense de la Ligue, la pire défaite des Spurs depuis 4 ans. Avant cette rencontre, les Texans avaient la meilleure défense de la Ligue (89 points encaissés par match). A la pause, les Warriors menaient déjà 62-47, jamais cette saison les Spurs n'avaient encaissé autant de points en deux quarts-temps. Les Californiens ont complètement étouffés les Spurs : seuls Boban Marjanovic (12), Kawhi Leonard (16) et David West (12) ont dépassé la barre des 10 points. En l'absence de Duncan, LaMarcus Aldridge a sombré (5 points à 2/9), Tony Parker a subi (5 points à 2/6) et Manu Ginobili a été maladroit (8 points à 1/6 et 6/10 aux lancers). Si on devait résumer la soirée en un seul chiffre ça serait celui-là, 4. Le cinq de départ des Spurs (Aldridge, Leonard, Parker, West et Green) n'a inscrit que 4 points de plus que Stephen Curry (41 contre 37), encore intenable ce soir.

Stephen Curry a inscrit 37 points en 28 minutes. Sur les neuf derniers matches, le MVP 2015 tourne à 34,1 points par match et a enfilé 60 paniers à trois points. Contre les Spurs, "Babyface" a réussi un 6/9 à longue distance et 12/20 au total. Il a martyrisé la défense, réputée étouffante, se jouant tour à tour de Parker, de Leonard, de Mills alternant pénétrations tout en toucher et tirs lointains indécents. Il a même envoyé une petite réponse à ceux qui douteraient encore de son implication défensive (5 interceptions). Dans son sillage, Draymond Green et Klay Thompson ont assuré (11 points chacun) et Steve Kerr, une fois le match gagné en fin de troisième quart-temps (95-66), a ouvert son banc et fait reposer ses cadres. Livingston (13), Rush (13) et Speights (12) en ont profité. Les Warriors ont passé cet obstacle et continue de poursuivre le record des Bulls (72 victoires-10 défaites). Ils en sont à 41-4. Les Spurs, eux, sont toujours deuxièmes à l'Ouest (38/7) mais il va désormais falloir rebondir après cette claque.

Vidéo : le match Golden State-San Antonio

L'homme de la nuit : DeMarcus Cousins

Pendant que les Warriors régalaient, DeMarcus Cousins est rentré dans l'histoire. L'intérieur des Kings a inscrit 56 points contre les Hornets. Record de la saison (il passe devant Curry et Walker), record en carrière et record pour un joueur des Kings... Il a également pris 12 rebonds et distribué 4 passes. Mais malgré cette performance historique, Sacramento est tombé dans sa salle après deux prolongations contre les Hornets 129-128.

Le chiffre de la nuit : 1

Après le limogeage de David Blatt, Tyronn Lue a pris les rênes de Cleveland. Battu par Chicago, le nouveau coach des Cavs attendait sa première victoire. Il l'a obtenue lors de la réception de Minnesota. Les coéquipiers de LeBron James ont battu les Wolves 114-17 mais ils ont souffert. "Cette première victoire pour un entraîneur-débutant est très importante, mais on ne joue pas encore au rythme que veut le coach", a insisté LeBron James (25 points et neuf passes décisives) qui s'est encore défendu d'avoir été l'instigateur du départ de Blatt. Kyrie Irving a compilé 17 points, 9 passes et 4 rebonds alors que les jeunes des Wolves, Andrew Wiggins (20 points) et Karl Anthony Towns (26 points, 11 rebonds, 4 passes) ont montré de belles choses.

Vidéo : le résumé de Cleveland-Minnesota

La phrase de la nuit : Popovich ironise

"On n'était vraiment pas loin d'eux, je suis juste content que mes dirigeants n'étaient pas dans le vestiaire après le match, s'ils avaient vu l'ambiance, ils m'auraient viré", a plaisanté l'entraîneur des Spurs Gregg Popovich en référence au limogeage de son homologue David Blatt par Cleveland.

Les Français de la nuit : Fournier convaincant en sortie de banc, Gobert énorme

Rudy Gobert a été très bon contre Detroit, l'intérieur tricolore a signé un double-double (17 points, 17 rebonds) mais Denver a perdu contre Detroit (95-92). Remplaçant contre Memphis, Evan Fournier a été bon avec 16 points, 5 passes et 3 rebonds mais Orlando a perdu contre Memphis (108-102). Le duo tricolore des Spurs a éprouvé beaucoup de difficultés, comme toute l'équipe texane, contre les Spurs. Parker et Diaw ont marqué 5 points chacun. Joffrey Lauvergne a joué 15 minutes (8 points, 4 rebonds) et Denver s'est incliné contre Atlanta (105-119). Alexis Ajinca a joué 4 minutes lors du revers de New Orleans contre Houston (111-112), le temps de faire deux fautes et prendre un rebond. Nicolas Batum n'a pas joué contre Sacramento.

Les résultats de la nuit :

Golden State - San Antonio 120 - 90
Sacramento - Charlotte 128 - 129 2 a.p.
Denver - Atlanta 105 - 119
Utah - Detroit 92 - 95
Chicago - Miami 84 - 89
Memphis - Orlando 108 - 102 a.p.
New Orleans - Houston 111 - 112
Cleveland - Minnesota 114 - 107
Washington - Boston 91 - 116

NBA