Stephen Curry en plein doute 05032017
Stephen Curry et les Warriors sont en plein doute... | JONATHAN DANIEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Golden State dans le dur, San Antonio renversant

Publié le , modifié le

À un mois ou presque de la fin de la saison régulière, tout semble plus que jamais ouvert en NBA. Cette nuit, la conférence Ouest a peut-être connu l'un de ses tournants : lorsque Golden State n'a rien pu faire sur son parquet face aux assauts des Celtics (99-86), San Antonio a réussi une remontée historique pour s'imposer face aux Kings (114-104). Deux résultats qui relancent tout puisque les Spurs peuvent désormais viser la première place de conférence, au détriment de Warriors plus que jamais orphelins de leur star, Kevin Durant.

►Le match de la nuit : Boston terrasse Golden State

Qu'elle semble loin cette période où la Franchise d'Oakland dominait l'Ouest à plates coutures. La saison dernière, les Warriors avaient perdu pendant une partie des playoffs sa star, Stephen Curry. Une absence qui s'était avérée plus que préjudiciable dans la quête du titre. LeBron James et Cleveland peuvent en témoigner. Cette année, c'est Kevin Durant, leader de l'équipe aux points, rebonds et contres, qui va manquer cruellement à Steve Kerr après son entorse au genou contractée face aux Wizards. Défaits à Washington et Chicago ces derniers jours, les coéquipiers de Curry (23 points, 5 rebonds et 6 passes) ont encore trébuché, et à domicile cette fois-ci.

Ce sont les Celtics, toujours portés par un excellent Isaiah Thomas (25 points, 3 passes et 3 interceptions), qui ont profité d'un trou d'air immense de leur adversaire pour l'emporter (99-86). En milieu de l'ultime période, à sept minutes du terme, alors que GSW menait 79 à 78, tout a flanché ! Un 15-0 dans la musette plus tard, voilà Boston filer tout droit vers une 41e victoire cette saison. Ce revers symbolise un mal-être qui pourrait s'annoncer décisif dans la lutte pour la première place à l'Ouest : sans KD, Golden State ne rayonne plus. Du moins, pour le moment.

►La perf' de la nuit : San Antonio, une remontée historique de 28 points !

Lorsque l'un va mal, l'autre en profite. Pendant que Golden State s'en va tout droit vers les ténèbres de la crise, San Antonio rayonne comme le soleil. Alors qu'elle vient de remporter sa neuvième victoire de suite - meilleure série en cours dans la Ligue - la Franchise texane plane littéralement sur l'eau et le scénario complètement fou de cette nuit le prouve parfaitement. Complètement à la rue pendant plus d'une période et demie, les Spurs, sans Kawhi Leonard et LaMarcus Alridge laissés au repos, ont vu les Kings mener 59 à 31 à quatre minutes de la pause ! Un retard de 28 points qui n'a finalement pas secouer les coéquipiers de Tony Parker, discret (2 points et 3 passes en 15 minutes).

En effet, Manu Ginobili (19 points, 4 rebonds, 5 passes et 3 interceptions), en bon vieux briscard, a revêtu le costume de sauveur. Bien épaulé par un David Lee (18 points à 8/9, 10 rebonds et 2 contres) toujours aussi précieux, le vétéran argentin (39 ans) a permis aux siens de rentrer au vestiaire avec un déficit de 15 points. Pour une autre équipe, cela aurait été toujours aussi difficile à surmonter. Mais c'était sans compter sur l'abnégation de San Antonio, la meilleure équipe du moment. Avec cinq joueurs à 14 points au moins, et un money time parfaitement géré, les Spurs de Gregg Popovich ont battu un record de franchise : celui de la plus grande remontée. Et ils peuvent espérer chiper la première place aux Warriors à l'Ouest. Impensable il y a quelques semaines, cela devient plus que probable tant les dynamiques des deux Franchises semblent opposées... Et deux confrontations sont au programme en mars !

►Le joueur de la nuit : Elfrid Payton est Magic !

Si la nuit a été marquée par les Spurs et les Warriors, elle l'a aussi été par le jeune meneur d'Orlando, Eldrid Payton. Drafté en 10e position par les Sixers en 2014, le natif de Gretna en Lousiane nage sur l'eau ! Il a en effet écoeuré Jimmy Butler (21 points, 4 rebonds et 9 passes) et Chicago en compilant 22 points, 14 rebonds et 14 passes dans la victoire du Magic (98-91). Grâce à son deuxième triple-double de suite, Orlando a pu remonter un retard de 13 points pour finalement faire flancher les Bulls. Il a aussi pu compter sur l'excellente prestation du Français Evan Fournier (20 points et 9 rebonds), de retour en bonne forme.

►Le Top 10 de la nuit

►Les résultats de la nuit

Golden State - Boston 86 - 99
Indiana - Detroit 115 - 98
San Antonio - Sacramento 114 - 104
Atlanta - Brooklyn 110 - 105
Miami - Charlotte 108 - 101
Denver - Washington 113 - 123
Milwaukee - New York 104 - 93
La Nouvelle-Orleans - Toronto 87 - 94
Houston - Utah 108 - 115
Minnesota - LA Clippers 107 - 91
Orlando - Chicago 98 - 91

NBA