Rudy Gobert, Gordon Hayward et Dante Exum 022017
Rudy Gobert, Gordon Hayward et Dante Exum | AFP

La nuit NBA au crible: Gobert décisif, succès des Warriors et les Lakers dégringolent

Publié le , modifié le

Cette nuit NBA a été riche en événements, à commencer par la belle prestation de Rudy Gobert, doublement décisif lors de la victoire d'Utah à Sacramento (110-109). A un mois et de demi de la fin de la saison régulière, le record de "triple doubles" a d'ores et déjà été battu ! Enfin, alors que les Lakers ont enchaîné une 7e défaite face à la Nouvelle-Orléans (105-97), Golden State qui restait sur deux revers d'affilée, a retrouvé des couleurs à New York (111-105).

►Le Français de la nuit

Tout va très bien pour Rudy Gobert, qui après avoir permis au Jazz d'accrocher la prolongation à la dernière seconde du temps réglementaire, a inscrit le panier de la victoire à Sacramento (110-109). La franchise d'Utah était menée 109 à 108 à neuf secondes de la fin de la prolongation quand son meneur George Hill a raté un tir, c'est alors que Gobert a détourné le ballon dans le panier au moment où la sirène retentissait. Les arbitres ont d'abord invalidé le panier, avant de consulter la vidéo et de revenir sur leur décision. Le pivot français permet à son équipe de signer sa 39e victoire en 63 matches, son cinquième succès en sept matches, consolidant sa 4e place à l'Ouest. Gobert a fini la rencontre avec 16 points et 24 rebonds, à une unité de son record personnel en NBA (25) établi le 20 janvier dernier. Boris Diaw, l'autre Français du Jazz, a marqué quatre points et distillé trois passes décisives en 26 minutes de jeu.

►Le rebond de la nuit

Après deux défaites de rang, ce qui n'était plus arrivé depuis avril 2015, Golden State a renoué avec la victoire à New York (111-105) dimanche. Après ses défaites à Washington (112-105) mardi et à Chicago (94-87) jeudi, Golden State devait réagir: au Madison Square Garden, les Warriors ont évité une troisième défaite consécutive, ce qui aurait une première depuis novembre 2013, mais ils ont été laborieux. "On est en mode survie", a admis Steve Kerr, l'entraîneur des champions 2015 et vice-champions 2016, privé depuis mardi et jusqu'à nouvel ordre de sa star Kevin Durant. "C'est bien de gagner un match sans lui, il va falloir s'y habituer, car il devrait absent un bout de temps", a-t-il prévenu. Sans Durant, les "Splash Brothers" ont fait parler la poudre: Stephen Curry a marqué 31 points et Klay Thompson en ajouté 29.
Même si Curry, qui n'avait réussi que quatre paniers à trois points sur 31 tentés lors des trois précédents matches, a retrouvé un peu de précision (5 sur 13), le double meilleur joueur NBA (MVP) en titre est loin de son meilleur niveau. Grâce à cette 51e victoire de la saison, les Warriors comptent trois succès d'avance sur les San Antonio Spurs, en tête de la conférence Ouest.

►​Le record de la nuit

A un mois et demi de la fin de la saison régulière 2016-17, 79 "triple doubles" ont déjà été recensés, ce qui constitue un nouveau record sur une saison dans l'histoire de la NBA. Avec ses 11 points, 13 rebonds et 10 passes décisives lors de la défaite de son équipe, Minnesota, à San Antonio (97-90 après prolongation) samedi soir, c'est l'Espagnol Ricky Rubio qui a amélioré le précédent record (78) qui datait de 1988-89. A l'époque un certain Magic Johnson, star des Lakers, affolait les statistiques avec ses 17 "triples", soit deux de plus que Michael Jordan (Chicago). Tous deux sont toutefois très loin du meneur d'Oklahoma City, Russell Westbrook, qui compte depuis fin octobre 30 "triples" à ses statistiques personnelles de la saison. Il peut viser le record sur une saison du légendaire Oscar Robertson qui avait bouclé l'exercice 1961-62 avec 41 "triples". La star de Houston James Harden principal rival de Westbrook pour le trophée de meilleur joueur de la saison (MVP), en a réussi 15.

►Les résultats de la nuit

LA Lakers - La Nouvelle-Orléans 97 - 105
Dallas - Oklahoma City 104 - 89
Washington - Orlando 115 - 114
New York - Golden State 105 - 112
Sacramento - Utah 109 - 110 a.p.
Phoenix - Boston 109 - 106
Atlanta - Indiana 96 - 97

francetv sport @francetvsport