Pau Gasol
L'espagnol des Bulls Pau Gasol | AFP - GETTY IMAGES

La nuit NBA au crible: Gasol stratosphérique avec les Bulls

Publié le , modifié le

La venue de Milwaukee à Chicago a offert un numéro exceptionnel de Pau Gasol. L'Espagnol a inscrit près de la moitié des points de son équipe, pour établir un nouveau record personnel avec 46 points et 18 rebonds, lors du succès des Bulls (95-87). Blake Griffin a également fait un gros match lors de la victoire des Clippers sur Dallas (120-100). Les Spurs ont infligé la 15e défaite de rang à Minnesota (108-93) avec 12pts et 5rbds de Tony Parker.

Le match de la nuit: LA Clippers - Dallas

Les Clippers sont en chasse, et les Mavs en ont fait les frais. Les deux équipes se suivent dans la Conférence Ouest, et la franchise californienne était bien décidée à poursuivre son rythme endiablé. En s'imposant (120-100), elle a conquis son 6e succès lors des 8 derniers matches. Blake Griffin a été l'un des moteurs. 27 points, neuf rebonds, huit passes et trois  interceptions en moins de 31 minutes,, le All Star des Clippers a fait fort. L'ailier  fort des Clippers a rejoint Russell Westbrook et Paul Pierce, les deux seuls  avant lui dans l'histoire de la NBA à avoir compilé de telles statistiques.  Grâce à Griffin,  Chris Paul (17 pts, 13 passes) et DeAndre Jordan (13 pts, 15  rbds), les Clippers ont signé leur 25e victoire de la saison pour douze  défaites (6e) et sont sur les tâlons de leurs adversaires du jour (26 v-12 d,  5e). Chez les Mavs, Nowitzki finit meilleur marqueur de la rencontre avec 25pts et 6rbds.

Le joueur de la nuit: Pau Gasol

L'ailier fort espagnol des Bulls, 34 ans, a  marqué presque la moitié des points de son équipe face à Milwaukee (95-87).  Avec 46 points en 38 minutes, il a établi un nouveau record personnel: et  encore, son adresse a laissé à désirer avec (56,6%, 17 sur 30). Il a également  capté 18 rebonds et fait trois passes décisives, soit son 20e "double double"  de la saison. Gasol,  arrivé cet été à Chicago en provenance des Los Angeles Lakers, a fait oublier  sans mal Derrick Rose, forfait pour ce match à cause d'une douleur au genou  gauche. "J'ai réussi mes premiers 'shoots' et mes coéquipiers m'ont mis en  confiance et en bonne position", a expliqué l'Espagnol qui est le premier  joueur des Bulls avec une telle feuille de match depuis Michael Jordan, auteur  de 69 points et 18 rebonds en mars 1990! Après deux défaites de suite, les Bulls repartent de l'avant de belle manière. Joakim Noah s'est contenté des miettes (2pts, 5rbds).

Le Français de la nuit:​ Tony Parker

Son temps de jeu est encore réduit (25  min), mais le meneur français des Spurs, perturbé en décembre par une blessure  à une cuisse, se rapproche de son meilleur niveau. Contre les Minnesota  Timberwolves dominés dans leur salle 108 à 93, il a inscrit 12 points (45,4% de  réussite, 5 sur 11), fait une passe décisive et pris cinq rebonds. Cette victoire n'a pas redonné un franc sourire à Gregg Popovich, le coach: "Nous sommes déçus de la position que nous occupons", a-t-il dit après un mois de décembre avec 8 victoires et 10 défaites, qui a placé le champion en titre en 7e position à l'Ouest. Depuis le 3 décembre, les Texans n'avaient pas aligné deux victoires consécutives. En l'absence de Manu Ginobili, San Antonio a pu compter sur Austin Daye (22pts, 10rbds), et sur Pat Mills (19pts, 3 passes), alors que Tim Duncan était, comme Parker, limité en temps de jeu (21') pour 13pts et 6rbds. 

Vidéo: Minnesota - San Antonio

Les excuses de ​la nuit: Phil Jackson

"Je dois faire mon mea culpa, c'est de ma faute, je  n'ai pas fait les bons choix", a déclaré Phil Jackson, le président des New  York Knicks, avant même la déroute de son équipe à domicile face à Charlotte  (110-82). Les Knicks ont concédé leur 15e défaite consécutive, une première  dans l'histoire de la franchise new-yorkaise, leur 35e de la saison en 40  matches. Jackson qui a remporté onze titres NBA à la tête des Chicago Bulls et  des Los Angeles Lakers, a tenu à défendre son entraîneur Derek Fisher: "Ce  n'est vraiment pas de sa faute, il fait le maximum avec ce qu'il a", a-t-il  ajouté. Les Knicks qui devraient enregistrer cette semaine le retour de Carmelo  Anthony absent depuis le début de l'année, sont la pire équipe de NBA.

Le chiffre de la nuit: 29

C'est le nombre de victoires cette saison de Portland. Le même nombre que Golden State, leader de la Ligue et de la Conférence Ouest, mais qui compte trois défaites de moins que les Blazers. C'est à domicile, face à Orlando, qu'ils se sont imposés (103-92) grâce notamment à LaMarcus Aldridge (25pts, 6rbds). Nicolas Batum a été impérial au rebond (10rbds, 4 passes et 7 pts). 

Vidéo - Portland - Orlando

Les résultats de la nuit

   Detroit - Brooklyn    98 - 93
    Philadelphie - Indiana    93 - 92
    Toronto - Boston    109 - 96
    Chicago - Milwaukee    95 - 87
    Houston - Utah    97 - 82
    Minnesota - San Antonio    93 - 108
    New York - Charlotte    82 - 110
    LA Clippers - Dallas    120 - 100
    Portland - Orlando    103 - 92

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze