Stephen Curry, Golden State Warriors, NBA
Le joueur des Warriors Stephen Curry | AFP - JONATHAN DANIEL

La nuit NBA au crible : Fin de série pour Golden State battu par les Chicago Bulls

Publié le , modifié le

Sans Kevin Durant qui devrait être absent un mois, Golden State a perdu un deuxième match d'affilée. Les Warriors ont été battus par Chicago 94-87 alors que Russell Westbrook a inscrit 45 points mais OKC a été dominé par Portland (114-109).

Le match de la nuit : Golden State dans le doute

Pour la première fois depuis près de deux ans, les Warriors ont enchaîné deux défaites de suite en saison régulière. Depuis avril 2015, les joueurs de Steve Kerr avaient toujours trouvé les ressources nécessaires pour rebondir après une défaite. Mais contre les Bulls, ils ont souvent donné l'impression d'être sans énergie, ni inspiration. La longue indisponibilité de Kevin Durant qui s'est blessé au genou gauche mardi contre Washington, n'explique pas tout. A commencer par la fébrilité de Stephen Curry et Klay Thompson à trois points (3 tirs primés réussis sur 22 tentés). "Nous avons raté des shoots qu'on réussit normalement, mais ce n'est pas pour cela qu'on a perdu", a admis Curry, le double meilleur joueur de NBA (MVP) en titre, qui a fini la rencontre avec 23 points. "Il y a toujours des matches où on shoote moins bien et dans ce cas, il faut êre efficace sur chaque possession de balle. On a manqué d'intensité et de concentration", a renchéri son entraîneur.

Les champions 2015 et vice-champions 2016 sont tombés sur des Bulls qui haussent singulièrement leur niveau de jeu contre les favoris comme l'avaient constaté les Cleveland Cavaliers de LeBron James la semaine dernière. "Quand on affronte les 'gros', tout le monde a envie de se montrer sous son meilleur jour, mais il faut qu'on produise ce type de basket chaque soir", a espéré Jimmy Butler alors que les Bulls sont 7es de la conférence Est (31 victoires-30 défaites). Golden State reste leader de la conférence Ouest et dispose toujours du meilleur bilan de NBA (50 victoires-11 défaites) mais ses affaires vont peut-être encore se détériorer en raison de son calendrier infernal. Les Warriors ont encore cinq matches de suite à disputer à l'extérieur d'ici le 11 mars, avant de regagner Oakland.

Le joueur de la nuit : Jusuf Nurkic

Qui? L'intérieur bosnien de Portland Jusuf Nurkic a réalisé une grande performance face à OKC. Il a compilé 18 points, 12 rebonds, 6 passes et 5 contres face au Thunder lors de la victoire des Blazers (114-109). Il est le premier joueur de la franchise de l'Oregon a compilé plus de 15 points, 10 rebonds, 5 passes et 5 contres depuis Cliff Robinson et un match contre Milwaukee en décembre 92. Lui et Damian Lillard (33 points) ont rendu vain les 45 points de Russell Westbrook.

C'est la douzième fois cette saison qu'il dépasse le seuil des 40 points. Mais le meneur d'OKC a été trop gourmand (12 sur 36 au tir), en particulier dans le "money time", a sans douté coûté la victoire à son équipe qui reste en position inconfortable à la 7e place de la conférence Ouest (35 victoires-26 défaites).

Le Français de la nuit : Batum battu

Nicolas Batum était le seul Tricolore a joué cette nuit. "Batman" a compilé 12 points, 3 rebonds, 5 passes mais Charlotte a perdu 120-103 contre Phoenix.

Les résultats de la nuit :

Phoenix - Charlotte 120 - 103
Chicago - Golden State 94 - 87
Portland - Oklahoma City 114 - 109

NBA