Detroit - Washington
Reggie Jackson dans tous les bons coups face à Washington | REUTERS - USA TODAY SPORTS

La nuit NBA au crible: Detroit retrouve les play-offs 7 ans après

Publié le , modifié le

Les Detroit Pistons se sont qualifiés pour la première fois depuis 2009 pour les play-offs, en battant à domicile Washington (112-99), grâce notamment à 39 points de Reggie Jackson. A l'Est, le dernier ticket se jouera entre Chicago et Indiana, vaincu à Toronto (111-98). A l'Ouest, San Antonio a subi pour la première fois de la saison deux revers de suite en allant tomber à Denver (102-98), qui devient la seule équipe à avoir fait tomber les Spurs et les Warriors.

Le match de la nuit: Detroit - Washington

Cela faisait sept années que l'enceinte d'Auburn Hills ne vibrait plus au rythme des play-offs. Cette année, le triple champion NBA (1989, 1990, 2004) renoue avec son récent passé glorieux. En s'imposant de belle manière contre Washington (112-99), les Pistons ont validé leur ticket. En fer de lance, ils avaient lancé Reggie Jackson, auteur de 39 points et 9 passes, soutenu par Aron Baynes, qui a planté 8 lancers-francs dans le 4e quart-temps (12pts, 5 rbds en sortant du banc), avec Tobias Harris (17pts, 9rbds) en solide rocher. Pour Stan Van Gundy, le coach, c'est une délivrance, et ses joueurs se sont chargés de le célébrer à leur manière, en l'aspergeant de glaçons et de bouteilles d'eau. "C'est le premier qui nous a permis d'être là", a expliqué reggie Jackson après le match. "Merci mon Dieu, ça n'était que de l'eau glacée", a commenté le technicien tout sourire en conférence de presse. Les Pistons, lors de leur dernière qualification en play-offs en 2009, avaient été sortis dès le 1er tour (4-0) par les Cavaliers de LeBron james, qu'ils pourraient retrouver cette année. 

Vidéo: Detroit - Washington

La série de la nuit: Dallas

En battant Memphis (103-93), Dallas a enregistré son sixième succès de rang. La série est loin d'être anecdotique puisqu'elle met l'équipe à une victoire de valider son ticket pour les play-offs, dans la Conférence Ouest. En trois matches, les coéquipiers de Dirk Nowitzki (21pts, 3rbds, 2 passes) devraient se qualifier sans trop de problèmes. Les Mavs ont été solides et collectifs, à l'image des statistiques récoltées par Justin Anderson (19pts, 10rbds), Raymond Felton (14 passes, 11pts). En face, les Grizzlies, malgré une domination au rebond, n'ont pas pu priver les Texans de cette 41e victoire, alors que Tony Allen a inscrit 25pts et pris 7 rbds.

Vidéo: Dallas - Memphis

La défaite de la nuit: San ​Antonio

Les San Antonio Spurs ont subi pour la première fois cette saison deux défaites de suite: battue par Golden State jeudi, la franchise texane a chuté à Denver (102-98), mais Gregg Popovich avait décidé de se passer de quatre de ses cinq titulaires habituels. Avec le seul Tim Duncan sur le parquet, auteur de 21pts et 7rbds, les Spurs ont été dominés par les Nuggets. Sans que cela ne cause de grands soucis à leur coach, déjà tourné vers les play-offs et un possible duel avec Golden State sur la route du titre. Invaincus à domicile, les Texans ne s'en préoccupent pas: "C'est une série absolument sans signification. Qu'est-ce que cela vous rapporte? Une tasse de café ou quelque chose comme ça", a indiqué Gregg Popovich à propos de la série de 48 victoires consécutives de son équipe à domicile. Les Spurs, toujours invaincus cette saison devant leur public, reçoivent dimanche les Golden State Warriors et cette série pourrait prendre fin si "Pop" devait ménager un ou plusieurs cadres. Du coup, Denver, avec un Joffrey Lauvergne auteur de 8pts, 5rbds et 3 passes, devient la seule équipe de NBA à avoir battu, cette saison, les deux grosses cylindrées que sont les Warriors et les Spurs. Les Nuggets, 10e de la conférence Ouest avec 33 victoires et 47 défaites, avaient surpris les Warriors 112 à 110 le 13 janvier.

Le Français de la nuit: Alexis A​jinça

Inspiré par la présence de Kobe Bryant qui mettra un terme à sa carrière mercredi, le pivot français de La Nouvelle Orléans a marqué 28 points et capté 15 rebonds, nouveaux records personnels, avec un impressionnant 12 sur 17 au tir. L'attitude des supporteurs des Pélicans, en admiration devant Bryant, a motivé Ajinça: "C'est une légende du basket, mais cela reste notre salle", a-t-il rappelé. Evan Fournier a marqué 28 points en 46 minutes lors de la victoire d'Orlando devant Miami (112-109).

Résultats de la nuit

Dallas - Memphis 103 - 93
Boston - Milwaukee 124 - 109
Detroit - Washington 112 - 99
Toronto - Indiana 111 - 98
Denver - San Antonio 102 - 98
Utah - LA Clippers 99 - 102 a.p.
La Nouvelle-Orleans - LA Lakers 110 - 102
Charlotte - Brooklyn 113 - 99
Orlando - Miami 112 - 109
Philadelphie - New York 102 - 109

NBA