Stephen Curry Golden State Warriors
Le meneur de Golden State, Stephen Curry | AFP - BILL BAPTIST

La nuit NBA au crible : Curry et Golden State font tomber Houston, les Spurs battus chez eux

Publié le , modifié le

Le champion en titre, San Antonio, a connu sa première défaite à domicile contre New Orleans (99-100), malgré les 28 points de Tony Parker. Première défaite tout court pour Houston et Memphis, il ne reste plus qu'une seule équipe invaincue, celle de Golden State qui a justement battu les Rockets 98-87 alors que les Grizzlies sont tombés contre Milwaukee (93-92). Pour les Knicks, le temps se gâte avec une quatrième défaite d'affilée contre Atlanta (103-96).

Le match de la nuit : Les Warriors remportent le sommet

C'était le choc du soir, entre deux des trois équipes invaincues à l'Ouest. Sur le parquet des Rockets, Golden State a frappé un gros coup en s'imposant 98-87 grâce notamment aux 34 points de Stephen Curry. Le meneur a été impérial aux tirs (13/19) et décisif avec 14 points marqués dans le dernier quart-temps. "C'est une belle victoire à l'extérieur. Dans cette conférence Ouest si  relevé, une victoire en déplacement est très important", a apprécié Curry. Curry, actuellement meilleur marqueur de la Ligue avec 27,7 points par match, a été parfaitement secondé par ses lieutenants, même si Klay Thompson a été discret (11 points), notamment Andrew Bogut qui a régné sous les panneaux avec 18 rebonds et Andre Iguodala (15 points). Pour les Rockets, c'est un coup d'arrêt après six succès de rang. Sans Dwight Howard grippé, James Harden a tenté de limiter la casse avec 22 points, 7 rebonds, 7 passes.

Vidéo : la rencontre Houston-Golden State

Le tweet de la NBA

L'homme du jour : Anthony Davis fait plier les Spurs

Laissés au repos contre Houston, Tim Duncan et Manu Ginobili faisaient leur retour avec les Spurs. Mais ça n'a pas empêché le champion en titre de chuter pour la troisième fois de la saison, la première à domicile en cinq rencontres. La faute à un Anthony Davis qui flambe en ce début de saison. L'intérieur de 22 ans a livré un beau duel de génération contre Tim Duncan, la légende vivante au poste 4. Il a été à la hauteur du maître avec un nouveau double-double (27 points, 11 rebonds) et en plus le shoot de la gagne à six secondes du terme. En cinq matches, il tourne à 24,4 points (5e meilleur marqueur) et 12,8 rebonds (meilleur rebondeur). Côté Spurs, ce revers illustre bien la fragilité de l'équipe qui a illuminé la saison dernière. Kawhi Leonard auteur d'un double-double (14 points, 14 rebonds) a manqué le tir de la victoire au buzzer, Tim Duncan est devenu le 6e joueur a réalisé 800 doubles-doubles de sa carrière (11 points, 10 rebonds), Tony Parker a inscrit 28 points mais cela n'a pas suffi. "Il faut qu'on joue avec la même intensité que nos adversaires: ils  viennent pour nous botter les fesses", a insisté Gregg Popovich. La saison dernière, les Spurs n'avaient perdu que 20 matches de saison régulière dont huit seulement à domicile. Ils pointent actuellement à la 10e place de la conférence Ouest avant  d'entamer un périple qui s'annonce périlleux de dix jours en Californie.

Le tweet de la NBA

Le tweet des San Antonio Spurs

Le chiffre du jour : 1

Elles étaient trois équipes encore invaincues cette saison. Toutes à l'Ouest. Et elles jouaient toutes samedi soir. Une seule est restée debout, les Warriors qui a dominé Houston (cf match de la nuit). Memphis, de son côté, se rendait à Milwaukee et les Grizzlies malgré les 22 points et 14 rebonds de Zach Randolph se sont inclinés d'un point (93-92) sur un panier et un lancer franc de Brandon Knight (14 points au total) inscrit à une seconde de la fin. Le numéro 2 de la draft, Jabari Parker a lui inscrit 13 points. 

Le Français du jour : Joakim Noah en vain

Les trois plus grandes stars françaises étaient sur les parquets samedi soir : Tony Parker, Nicolas Batum et Joakim Noah. Les trois ont connu la défaite. Parker face aux Pelicans, Batum contre les Clippers et Noah contre Boston. Le pivot des Bulls a pourtant répondu présent avec 13 points, 11 rebonds et 6 passes. Dans son sillage, c'est tout le collectif des Bulls qui a été bon avec cinq joueurs a plus de 10 points dont Ashley Brooks (26 points). Oui, mais voilà, Boston a encore été plus collectif avec sept joueurs à 10 points ou plus. Chicago s'incline déjà pour la deuxième fois de la saison sur son parquet, alors que les Celtics enchaînent un deuxième succès de rang.

La déclaration du jour : Nicolas Batum sait que ça sera dur

"C'est assez incroyable, cela va être compliqué, il y a dix-douze équipes qui peuvent prétendre à aller en play-offs à l'Ouest". Nicolas Batum était conscient de la difficulté d'exister à l'Ouest après la défaite de Portland contre les Clippers (106-102). Pourtant, le cinq majeur des Blazers a été parfait avec les cinq joueurs à 10 points ou plus dont un Nicolas Batum polyvalent (10 points, 8 rebonds, 8 passes) et un très bon Damian Lillard (25 points, 8 passes, 7 rebonds). Mais en face, les Clippers ont fait plus fort avec quatre joueurs à 20 points ou plus : Jamal Crawford (20 points), Chris Paul (22 points, 11 passes), Blake Griffin (23 points) et J.J. Redick (30 points et meilleur marqueur de la rencontre). Les hommes de Doc Rivers se sont finalement imposés et basculent dans le positif avec 4 victoires pour 2 défaites. Portland est tout juste à l'équilibre (3 victoires, 3 défaites) et pointe à la 8e place à l'Ouest.

Vidéo : la rencontre Portland-Los Angeles Clippers

Les résultats de la nuit:

San Antonio - Nouvelle-Orléans 99 - 100
Atlanta - New York Knicks 103 - 96
Miami - Minnesota 102 - 92
Chicago - Boston 101 - 106
Houston - Golden State 87 - 98
Indiana - Washington 90 - 97
Los Angeles Clippers - Portland 106 - 102
Milwaukee - Memphis 93 - 92

NBA