Jeremy Lin Charlotte Hornets
Jeremy Lin (Charlotte Hornets) s'infiltre dans la défense des Nets | AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Brooklyn ne franchit pas le cap Hornets

Publié le , modifié le

Après leur succès étincelant face à San Antonio la veille, les Hornets et Nicolas Batum (23 points) ont confirmé leurs excellentes dispositions du moment en s'imposant sur le parquet de Brooklyn (100-105). Dans le choc de la nuit à l'Ouest, Oklahoma est venu à bout de Houston (111-107) grâce au 15e triple-double de la saison de Russell Westbrook.

Le match de la nuit : Les Hornets piquent encore

Michael Jordan est un propriétaire heureux, ses Hornets volent en essaim vers une qualification en play-offs. Victorieux, un peu à la surprise générale de l'ogre Spurs la veille, les frelons ont cette fois piqué les Brooklyn Nets dans leur antre. Grâce à ce succès, Charlotte, qui enchaîne une 11e victoire en 13 matches, rejoint Atlanta et Boston respectivement 4e et 5e de la Conférence Est. Et Miami, 3e, est également à portée de dard... Nicolas Batum s'est de nouveau mis au diapason de son équipe. L'arrière tricolore s'est fendu de 23 points (à 7/16 dont 4/9 à trois points) et a surtout affiché une complicité grandissante avec le meneur Jeremy Lin (21 unités). Batum ne tarissait pas d'éloges sur l'ex-meneur des Knicks à la fin de la rencontre : "Jeremy a été énorme. Dans le troisième et le quatrième quart, il s'est mis au niveau pour nous. Il l'a fait la nuit dernière dans le deuxième quart pour nous redonner vie, et il a recommencé ce soir. Je ne pense pas que nous aurions gagné s'il n'avait pas pris les choses en main pour nous".

Le résumé du match en vidéo : 

Le joueur de la nuit : Russell Westbrook

23 points, 13 rebonds, 15 passes. Les chiffres parlent d'eux-même pour souligner l'énorme performance du meneur d'OKC, grand artisan de la victoire du Thunder face aux Rockets (111-107). Si Kevin Durant a fait son match dans les rangs d'Oklahoma (23 points), si James Harden a bien tenté de sauver Houston (24 pts), c'est bien Westbrook qui a tenu la baraque. Il l'a même cassée avec ce 15e triple-double en saison régulière. Une stat hors normes puisqu'il faut remonter en 1988-89 pour retrouver la trace de deux joueurs ayant atteint ou dépassé ce total en fin d'exercice : Michael Jordan (15) et Magic Johnson (17). Excusez du peu. "C'est un grand honneur d'être associé à ces joueurs", a humblement commenté Westbrook. "Ce sont des Hall of Famers. Mon boulot reste de nous aider à gagner et de tenter de remporter un titre".

Le show Westbrook en vidéo : 

Le chiffre de la nuit : 100

Comme le pourcentage au tirs de Tony Allen qui a rentré ses 12 tentatives face aux Lakers. La perfection n'étant pas de ce monde, cela n'a pas été suffisant pour permettre à Memphis de dominer les Lakers. Kobe Bryant, de retour au sein des Angelinos 9 jours après son dernier match, a inscrit 20 points (à 7/18) et s'est bien fait seconder par Jordan Clarkson (22 pts) et Julius Randle (13 pts, 14 rbds). 

La déclaration de la nuit : "Il a été le gars le plus important sur le parquet"

Cet hommage vient de Dwyane Wade et s'adresse à Hassan Whiteside, la révélation du Heat cette saison. Si le premier nommé a bien scoré 25 points pour participer au succès de Miami aux dépens de New Orleans (99-113), c'est bien le second qui, par son abattage défensif, a fait la différence pour les Floridiens. Avec 24 points, dont 9 dans les dernières 6 minutes du match, le pivot a martyrisé les Pelicans. De quoi recevoir l'hommage de la star du Heat et de son entraîneur. "Dans les dernières cinq minutes, on l'a vu défendre sur tout ce qui s'approchait de l'arceau. On ne pouvait plus jouer à l'intérieur", s'est réjoui Erik Spoelstra.

Julien Lamotte

NBA