Nicolas Batum Hornets 2016
Nicolas Batum est un joueur clé des Charlotte Hornets | STREETER LECKA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Batum guide les Hornets, Golden State se fait peur

Publié le , modifié le

Phoenix était une proie idéale et les Hornets n'ont pas manqué d'y planter leur dard. Dans le sillage d'un Nicolas Batum très complet (15 pts, 9 rbds), Charlotte a battu les Suns 126-92 et fait un pas vers les playoffs dans la Conférence Est. Le choc au sommet entre Golden State et Atlanta a lui tenu toutes ses promesses, les Hawks poussant les Warriors en prolongation. Les champions en titre, sans Stephen Curry et Andre Iguodala, ont fini par s'en sortir 109-105.

  • Le match de la nuit : Golden State gagne sans Curry

Le match de la nuit : Golden State gagne sans Curry

A ceux qui pensait que Golden State ne gagnerait pas sans sa star MVP Stephen Curry, les Warriors ont répondu mardi soir face à Atlanta. Ce fût dans la douleur mais le résultat est là, une 54e victoire cette saison. Se ressentant encore de sa cheville gauche blessée lors du choc à OKC, Curry avait donc été laissé au repos tout comme André Iguodala. Clay Thompson (26 pts) et Draymond Green (15 pts, 13 rbds) ont pris le relais, notamment en prolongation alors que les Hawks avaient bien failli s'imposer dans le temps réglementaire. Basé sur son adresse extérieure, le jeu des Warriors s'est pour une fois recentré autour de la raquette. Dominateurs, les Californiens ont marqué 52 pts dans la peinture et pris 51 rebonds (contre 42 aux Hawks). De quoi satisfaire l'entraîneur de Golden State Steve Kerr qui va pouvoir souffler avec la fin d'une longue série de déplacements. Les Warriors vont désormais finir la saison régulière quasiment à domicile avec 17 matches dans la Oracle Arena sur les 24 qui restent.

  • Le Français de la nuit : Nicolas Batum

Le Français de la nuit : Nicolas Batum

Ce n'est pas un hasard si Michael Jordan en a fait le taulier de ses Hornets. Le patron de la franchise sait que Nicolas Batum ne va pas claquer 30 pts par match mais que son influence sur le jeu est capitale. Mardi soir face à Phoenix, le Bleu a de nouveau brillé dans tous les coins du parquet. En attaque avec ses 15 pts (6/10 aux tirs) comme en défense (9 rebonds dont 8 défensifs et 1 interception. Si on ajoute 4 passes décisives, l'ancien Manceau a livré une partie complète. Ça tombe bien car les Hornets sont en lice pour décrocher une place en playoffs et auront besoin d'un Batum aussi brillant jusqu'au bout.

  • Le chiffre de la nuit : 67,5

Le chiffre de la nuit : 67,5

La NBA n'avait plus connu une telle adresse depuis 18 ans, rien que ça ! 67,5 % d'adresse au tir, c'est l'incroyable taux de réussite du Heat face aux Bulls (129-111). Sur le parquet, cela représente 52 tirs réussis sur 77 tentés. C'est bien évidemment le record de la franchise floridienne et, avec 129 pts inscrits mardi soir, son record de points de la saison. La dernière marque la plus élevée est celle des Clippers le 13 mars 1998 avec 69,3 % de réussite. "Le match semblait facile offensivement, a commenté le coach de Miami Erik Spoelstra. Nous n'avons pas eu besoin de mettre en place une tactique spécifique. Quand le shoot était ouvert, le joueur le prenait."

  • VIDEO : Miami bouillant face à Chicago

VIDEO : Miami bouillant face à Chicago

  • Les résultats de la nuit

Les résultats de la nuit

Charlotte - Phoenix 126-92
Miami - Chicago 129-111
New York - Portland 85-104
Dallas - Orlando 121-108
Golden State - Atlanta 109-105 (a.p.)
L.A. Lakers - Brooklyn 107-101

Xavier Richard @littletwitman