Carmelo Anthony
Carmelo Anthony a réalisé un match plein : 37 points et le panier de la victoire | Julie Jacobson/AP/SIPA

La nuit NBA au crible : Anthony au buzzer, les Warriors en playoffs

Publié le , modifié le

Carmelo Anthony a rappelé à tout le monde qu'il était l'un des joueurs les plus décisifs de la ligue en inscrivant le panier de la gagne face à Philadelphie (110-109). Face à l'attaque de Houston, Karl-Anthony Towns était lui trop seul et n'a pu empêcher la défaite des Wolves (142-130). Pendant que Jimmy Butler et Dwyane Wade s'imposaient face à Cleveland (117-99), les Warriors ont gagné et se sont qualifiés pour les playoffs.

► Le match de la nuit : Knicks-Sixers

C'est peu de dire que les Knicks et les Sixers ne font pas partie des équipes les plus emballantes de la nuit. Cette nuit les deux franchises de la cote est ont tout de même produit un beau match à suspense, dans lequel un homme a dominé : Carmelo Anthony. La star de New York était dans un grand soir : débuté par un premier quart temps à 17 points, son match s'est terminé par le panier de la gagne à la dernière seconde. Une belle satisfaction dans une saison bien terne pour les Knicks. En face, Jahlil Okafor a été le plus impressionnant. Longtemps dans les rumeurs de transfert, le pivot de 21 ans termine le match avec 28 points et 10 rebonds. 

► Le joueur de la nuit : Karl-Anthony Towns

Karl-Anthony Towns est un joueur hors normes. Elu rookie de l'année l'an passé, le pivot de Minnesota sait tout faire : à l'aise sous le panier comme de loin, capable de dribbler avec aisance malgré ses 2,13m... Face à l'attaque de feu de Houston (142 points inscrits et huit joueurs ayant marqué plus de 10 points), Towns a fait tout son possible : il termine le match avec 37 points et 22 rebonds, son record en carrière. Trop seul, il n'a cependant pas pu enrayer l'attaque des Rockets : les Wolves s'inclinent 142-130. 

► La stat de la nuit : 58 matchs

Il n'aura fallu aux Warriors de Golden State que 58 matchs (sur 82) pour s'assurer une place en playoffs. La victoire obtenue cette nuit sur le parquet de Brooklyn offre aux joueurs de Steve Kerr cette place qualificative, et un record de vitesse : l'équipe devient la plus rapide de l'histoire à se qualifier pour les playoffs. Ils battent de deux jours un record qu'ils avaient eux-même établi l'an passé.

► Le Français de la nuit : Nicolas Batum

Nicolas Batum n'a pas sorti le match de sa vie dans la victoire 99-85 des Hornets face aux Kings. Bien menée par Frank Kaminsky, l'équipe a maîtrisé son match. Peu en réussite, Batum termine la rencontre avec un 4/17 au shoot (1/6 à trois points) pour 15 points et 6 rebonds. Evan Fournier n'a pas fait beaucoup mieux avec Orlando. Le Magic s'est certes imposé face à Atlanta mais avec 7 points à 2/10 au shoot en 32 minutes, le Français a déçu. 

► Le top 10 de la nuit

► Les résultats de la nuit

Cleveland - Chicago 99 - 117
Houston - Minnesota 142 - 130
Miami - Indiana 113 - 95
Golden State - Brooklyn 112 - 95
Dallas - La Nouvelle-Orleans 96 - 83
New York - Philadelphie 110 - 109
Orlando - Atlanta 105 - 86
Sacramento - Charlotte 85 - 99

NBA