La nuit au crible : James et les Cavaliers de la garde

La nuit au crible : James et les Cavaliers de la garde

Publié le , modifié le

Sous les yeux du couple royal d'Angleterre, le Prince William et Kate Middleton, LeBron James et les Cleveland Cavaliers ont brillé sur le parquet de Brooklyn (88-110). De son côté, Blake Griffin a été despotique (45 points) pour permettre aux Clippers de battre Phoenix sur le fil (121-120) alors que les Goden State Warriors poursuivent leur règne en enchaînant une 13e victoire de rang, cette fois aux dépens de Minnesota (86-102).

Le match de la nuit : Brooklyn-Cleveland

Les Cavaliers ont été très à cheval sur le protocole. Honorés par la visite du Prince William et de son épouse Kate Middleton, LeBron James et les siens ont mis un point d'honneur à ne pas décevoir le couple princier. Assez effacé avant l'arrivée de l'hériter du trône d'Angleterre dans la salle, l'ailier de Cleveland a ensuite prouvé pourquoi lui aussi était "King James" (18 points, 4 rebonds, 7 passes au final). Dans la foulée du quadruple MVP de la ligue, les Cavaliers ont passé un terrible 49-27 aux Nets à partir du moment où William et Kate se sont assis en tribune... Grâce à ce succès royal, le septième de rang, la franchise de l'Ohio confirme sa montée en puissance. La dynastie est peut-être en marche. 

Le joueur de la nuit : Blake Griffin

Si Cleveland en est à sept succès de rang, Los Angeles fait encore mieux à l'Ouest avec une huitième victoire consécutive, cette fois obtenue face à Phoenix (121-120). Mais celle-ci fut plus que laborieuse. Les Clippers ne doivent leur salut qu'à la partie éléphantesque de Blake Griffin qui a de nouveau tout écrasé sur son passage avec 45 points, dont un panier à trois points décisif au buzzer. Peu réputé pour son adresse longue distance, l'ailier des Clippers a été plutôt chanceux sur ce coup-là mais la chance sourit aux audacieux...

Le panier décisif de Blake Griffin en vidéo : 

Le Français de la nuit : Kevin Seraphin

L'intérieur de Washington a grandement contribué au succès des Wizzards aux dépens de Boston au terme d'un match complètement débridé (133-132 après deux prolongations). Le Français, onze points au total, s'est notamment distingué par deux dunks tonitruants qui ont fait très mal aux Celtics. Tout comme les 26 points et 17 passes décisives, record en carrière, de John Wall. A noter également les 12 points et 9 rebonds de Rudy Gobert lors de la défaite d'Utah à Sacramento (101-92).

Le chiffre du jour : 13

Comme le nombre de victoires consécutives de Goden State, série en cours. Les Warriors sont injouables en ce moment, et même lorsque Stephen Curry n'est pas dans un grand soir, (1sur 7 à trois points), les Californiens trouvent toujours la parade. Minnesota, balayé par le collectif de Golden State, en a fait les frais et Steve Kerr, le coach rookie de Golden State, en a profité pour rejoindre Al Cervi, qui était jusqu’à présent le seul entraîneur à avoir débuté sa carrière par 18 victoires et 2 défaites. C'était en 1950...

Les résultats de la nuit

Indiana-Atlanta 92-108
Washington-Boston 133-132 a2p
Brooklyn-Cleveland 88-110
Toronto-Denver 112-107
Minnesota-Golden State 86-102
Sacramento-Utah 101-92
L.A. Clippers-Phoenix 121-120 ap

Julien Lamotte