La NBA fixée d'ici deux à quatre semaines pour la reprise

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Giannis Antetokounmpo et LeBron James capitaines aux All-Star Game NBA
Les deux stars de la NBA,Giannis Antetokounmpo et LeBron James, ne se retrouveront pas sur les parquets américains pour le moment | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Adam Silver, le patron de la NBA, a déclaré qu'il se donnait deux à quatre semaines pour faire un point sur la situation actuelle. La NBA privilégie pour l'instant la patience avant d'évoquer une reprise. Les différentes solutions sont examinées comme des plays-offs élargis avec plus de 16 équipes.

Le patron de la Ligue nord-américaine de basket-ball (NBA) Adam Silver se donne deux à quatre semaines pour évaluer la situation de la pandémie de coronavirus avant de décider d'un retour à la compétition, ont rapporté des médias américains spécialisés mercredi. Selon The Athletic et ESPN, la NBA veut plus de temps pour étudier l'évolution du nombre de cas graves dans le pays et voir comment d'autres organisations sportives gèrent les tests du Covid-19.

Silver et les propriétaires de clubs ont échangé sur le calendrier, lors d'une conférence téléphonique, soit le premier signe, selon ces médias, d'un retour à la compétition après l'arrêt imposé par le coronavirus le 11 mars.

Différentes solutions envisagées 

Le format exact qui sera utilisé lors de la reprise de la saison n'a pas encore été décidé. Selon les médias, il est possible que les 30 franchises jouent pour terminer la saison régulière ou encore que les play-offs soient élargis à d'autres équipes au-delà des 16 places habituelles.

La NBA étudie depuis des semaines la possibilité de clore l'exercice 2019-20, avec des matches à huis clos, en regroupant toutes les équipes dans une même zone confinée, qui pourrait être Las Vegas et/ou Disney World à Orlando. "La sécurité sera évidemment primordiale! La NBA attendra un mois pour prendre une décision après avoir obtenu plus de tests et de données sur la gravité du virus. Il n'y aura pas d'endroit plus sûr que celui que la NBA aura choisi pour jouer les matches", a réagi l'ailier des Los Angeles Lakers Jared Dudley.

AFP