Kobe Bryant
Kobe Bryant, légendaire numéro 24 des Lakers | AFP

Kobe Bryant, Laker pour toujours

Publié le , modifié le

Décédé à l’âge de 41 ans dans un accident d’hélicoptère, Kobe Bryant était une légende du basket américain. Figure emblématique des Lakers de Los Angeles, il a marqué toute une génération.

La ville de Los Angeles et le monde du basket pleurent leur star. Une idole. Arrivé en NBA en 1996, lorsqu'il est drafté en 13e position par les Charlotte Hornets avant d'être envoyé aux Lakers de Los Angeles, à seulement 17 ans, Kobe Bryant deviendra l’homme d’une seule franchise. Le plus fidèle des fidèles pendant 20 ans, attaché à ce mythique maillot jaune et violet des Lakers, qu’il rendra lui-même célèbre, floqué de son nom et son numéro 24. Pourtant, c’était avec le 8 qu’il débute sa carrière.

5 titres NBA et un triplé historique

Avant de devenir l’ogre des statistiques et des records, Kobe Bryant a formé dès ses débuts l’un des duos les plus marquants de la NBA. Accompagné de Shaquille O’Neal, c’est ensemble qu’ils réalisent un triplé historique, le fameux “three-peat”, remportant trois bagues de champions en 2000, 2001 et 2002. Annoncé comme le futur Michael Jordan, l’arrière a débuté dans l’ombre du “Shaq” avant de s’imposer à ses côtés pour régner sur la NBA. 

C’est quand il commence à devenir incontournable avec les Lakers, que la franchise de Los Angeles a commencé à tout rafler. Lors de ces trois années dorées, Kobe n’a cessé de prendre de l’importance, lui, le compétiteur et le bourreau de travail. Déjà sacré à trois reprises à 23 ans, il doit surmonter un passage à vide et des frictions avec Shaquille O’Neal. Le départ de son partenaire lui laisse le champ libre pour prendre la lumière et devenir le seul leader de sa franchise. C’est grâce à ses performances individuelles impressionnantes que les Lakers retrouvent le titre NBA. MVP de la saison régulière pour la première fois en 2008, son seul en carrière, c’est l’année suivante que KB24 remporte sa quatrième bague avec à la clé le titre de MVP des Finales. Un doublé qu’il réitérera dès la saison suivante en 2010.  

Kobe Bryant seul joueur à avoir deux maillots retirés dans un franchise NBA
Kobe Bryant seul joueur à avoir deux maillots retirés dans un franchise NBA © AFP

Élu meilleur joueur de la décennie 2000, Kobe Bryant n’a jamais manqué d’éloges : “C’est l’un des plus grands joueurs de tous les temps,” déclarait à son égard Gregg Popovich, l’emblématique coach de San Antonio. Ce n'est pas seulement son talent ou ses capacités physiques. Il était à égalité avec Michael Jordan et Larry Bird et Magic Johnson, des gars comme ça. Ils pensaient le jeu, ils savaient ce qui se passait.

Des statistiques impressionnantes 

18 fois All-Star, Kobe Bryant c’était aussi des performances ahurissantes. Comme son record en carrière avec 81 points inscrits face à Toronto en 2006. En 20 saisons, il a totalisé 33 643 points, ce qui fait de lui le 4e meilleur marqueur de l’histoire depuis que LeBron James l’a dépassé la veille de sa disparition. “C’est un gars que je regardais quand j’étais encore au collège et au lycée, quelqu’un qui m’a inspiré, avouait la nouvelle star des Lakers au sujet du Black Mamba à ESPN. Voir un gamin de 17 ans arriver en NBA, essayant d’avoir un impact dans une franchise, j’ai vraiment utilisé ça comme une motivation. Il m’a aidé avant même de me connaître, juste grâce à ce qu’il était capable de faire.” Aujourd’hui, Kobe Bryant reste encore le joueur NBA à avoir inscrit le plus de points en une saison, avec 2 832 unités en 2005-2006. 

Malgré un corps vieillissant, et des blessures tout au long de sa carrière, le numéro 24 s'est toujours accroché pour briller sur les parquets. Fidèle à sa force de caractère, il terminera sa carrière à l’image de son oeuvre. Avant de prendre sa retraite, Kobe claquait 60 points à 37 ans pour son dernier match en NBA. Aujourd’hui, s'il s’en est allé tragiquement, la marque qu’il a laissée dans son sport honorera sa mémoire. Pour ne pas l’oublier, ses deux maillots, floqués du numéro 8 et du numéro 24, continueront pour toujours de flotter au dessus du parquet du Staples Center.