Kobe Bryant délivre les Lakers, Brandon Jennings relève les Pistons

Kobe Bryant délivre les Lakers, Brandon Jennings relève les Pistons

Publié le , modifié le

Grâce à un panier de Kobe Bryant à 12 secondes du buzzer, les Los Angeles Lakers ont décroché leur premier succès de l'année, sur leur parquet face aux Pacers d'Indiana (88-87). Gros bol d'air également pour les Detroit Pistons, qui ont largement dominé les Sacramento Kings (114-95) grâce aux 35 points de Brandon Jennings. Parmi les autres matches NBA de la nuit de dimanche à lundi, Cleveland, sans LeBron James, est tombé à domicile contre Dallas (90-109) et Phoenix a corrigé Toronto (125-109).

Le match de la nuit : Lakers-Pacers

Kobe Bryant, qui à 36 ans accepte désormais de manquer quelques matches de saison régulière pour se reposer, a réalisé la nuit passée une performance "vintage". Comme au bon vieux temps, le troisième meilleur scoreur de l'histoire a fait valoir ses qualités dans le money time en marquant les neuf derniers points des Lakers : un premier trois-points décisif à deux minutes de la fin du match, dans le corner, puis le shoot de la victoire à 12 secondes du buzzer, malgré la bonne défense de Solomon Hill. Au final, Kobe termine la rencontre avec 20 points, 6 rebonds et 6 passes, bien soutenu par Nick Young (22 points) en sortie de banc. Les pourpre et or s'imposent pour la première fois en 2015, mais restent avant-derniers (11v-23d) de la conférence Ouest. 

L'homme de la nuit : Brandon Jennings

Sans Josh Smith, ils sont intouchables : depuis que les Pistons ont décidé de se débarrasser de leur encombrant ailier, signé pour 54 millions de dollars à l'été 2013, ils ont en effet remporté leur cinq derniers matches. Cela ne leur était plus arrivé depuis plus de cinq ans! La dernière victoire en date, face à Sacramento (114-95), est particulièrement significative. Detroit n'a jamais été inquiété, malgré Demarcus Cousins (18 points, 15 rebonds), et ce notamment grâce au très gros match de Brandon Jennings. Avec 35 points et 7 passes au compteur, le meneur a rappelé que malgré ses lacunes défensives et sa maladresse chronique, il était parfois capable de sortir de gros cartons offensifs et de porter les siens. La nuit passée, il a été bien accompagné par le duo intérieur Monroe-Drummond (29 points, 25 rebonds à eux deux). A l'inverse des Pistons, les Kings marquent le pas depuis le départ du coach Michael Malone : 3 victoires, 7 défaites. 

La décla de la nuit : "C'est tragique"

C'est sous les huées du public du Madison Square Garden - "Fire Fisher!" ("Virez Fisher!") - que s'est achevée la rencontre des Knicks face aux Bucks. Et pour cause : la franchise new-yorkaise a concédé dimanche soir son onzième revers d'affilée, et continue de se rapprocher du pire bilan de toute la NBA (5v-31d). Aucune équipe n'a perdu autant de matches que les Knicks, plombés par les blessures (Carmelo Anthony, Amare Stoudemire, Iman Shumpert et Andrea Bargnani étaient tous absents la nuit passée), mais le coach, Derek Fisher, veut rester optimiste. "Rien ne va plus en ce moment, mais le vent va tourner", assure l'ancien meneur des Lakers. Samuel Dalembert a lui reconnu que la situation était "tragique", Amare Stoudemire estimant même que "cela va au-delà de tout ce (qu'il avait) pu imaginer". Les Milwaukee Bucks, 6e à l'Est (18v-17d), continuent eux de surprendre alors qu'on leur promettait une saison galère. Les jeunes pousses, à l'image de Brandon Knight (17 points, 5 passes) ou Giannis Antetokounmpo (16 points, 12 rebonds) ont encore brillé. 

Le chiffre de la nuit : 125

En passant 125 points aux Raptors, les Phoenix Suns ont réalisé la performance offensive de la nuit. La franchise canadienne, qui achevait le plus long road-trip de sa saison, n'a été que l'ombre d'elle-même dans l'Arizona. Epuisés, les joueurs de Dwane Casey ont sombré (125-109) face à la fougue des arrières de Phoenix, Eric Bledsoe (20 points, 8 passes), Goran Dragic (18 points, 6 rebonds) ou Isaiah Thomas (18 points, 5 interceptions). Dans une conférence Ouest extrêmement dense, les Suns résistent à la huitième et dernière place qualificative pour les playoffs. 

Les résultats de la nuit

New York - Milwaukee 82 - 95
LA Lakers - Indiana 88 - 87
Detroit - Sacramento 114 - 95
Miami - Brooklyn 88 - 84
Phoenix - Toronto 125 - 109
Cleveland - Dallas 90 - 109

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer