Kevin Durant a fait des misères à Toronto
Kevin Durant a fait des misères à Toronto | RON TURENNE / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Kevin Durant fait plier Toronto

Publié le , modifié le

Kevin Durant a été énorme dans la victoire d'Oklahoma City sur Toronto (119-118 après 2 prolongations) en inscrivant le panier de la victoire, dernière note à son chef d'oeuvre à 51 points. Dans les autres matches, les gros bras ont assuré alors que ni Dallas, ni Phoenix ne veulent lâcher dans la course aux playoffs.

Petit à petit Kevin Durant balaie les doutes sur le nom du prochain MVP (Most Valuable Player) de la ligue. Avec Russell Westbrook mais toujours sans Sefolosha et Perkins, le Thunder a lutté pour s'imposer sur le parquet des Raptors, l'une des équipes surprises à l'Est. Le déplacement au Canada n'a pas été de tout repos puisque Westbrook n'a joué que 19 minutes après avoir ressenti une douleur vive au genou, faisant resurgir les démons de la saison dernière lors de laquelle il avait manqué les Playoffs. Qu'à cela ne tienne, OKC compte dans ses rangs le plus féroce attaquant de la NBA. La ligne de "stat" de Kevin Durant est ahurissante: 51 points, 12 rebonds et 7 passes décisives. Malgré tout, il a fallu deux prolongations au Thunder pour se défaire de Raptors accrocheurs. DeRozan ((33 points), Lowry (25 points) et Johnson (25 points) ont embêté jusqu'au bout le numéro 2 de l'ouest mais un dernier panier à trois points du probable MVP de la saison a scellé le sort de la partie.

Les cadors assurent

Un peu en perte de vitesse ces dernières semaines, Miami et Indiana se sont ressaisis, respectivement face à Memphis (91-86) et Chicago (91-79). Face à la rugueuse équipe des Grizzlies, Miami a sorti le barbelé, retrouvant la défense qui l'a fait champion la saison dernière. Dans ce match défensif, le Heat a misé sur son collectif avec cinq joueurs à dix points à plus alors qu'en face Zach Randoplh a tout tenté (25 points, 14 rebonds, 4 passes), en vain. Les Pacers aussi ont pu compter sur un collectif huilé pour vaincre Chicago. Dans le sillage de Paul George, auteur de son premier triple-double de la saison (10 points, 12 rebonds, 10 passes), les joueurs de Franck Vogel ont limité Chicago à 79 points.

De l'autre côté du pays, les Spurs mènent grand train. Douzième victoire de suite pour les Texans qui se défont facilement de Sacramento (99-79). Une fois n'est pas coutume, le meilleur scoreur des Spurs est Marco Belineli (17 points) alors que Paker et Ginobili ont tous les deux marqués 14 points. Tiago Splitter a inscrit 11 points, ce qui n'est pas insignifiant puisque les Spurs sont à 21 victoires pour 0 défaite quand il marque dix points ou plus.

Dallas et Phoenix ne lâchent rien

La défaite de Memphis permet à Dallas de gagner un rang au classement. Les coéquipiers de Dirk Nowitzki (21 points) ont facilement écarté une équipe de Denver qui n'a plus rien à jouer (122-106). Monta Ellis a été excellent (26 points et 7 passes) alors que dans les rangs des Nuggets, Evan Fournier n'a pas été adroit (7 points à 2/6). Dallas signe sa 42e victoire de la saison et laisse Phoenix a une victoire et demie. Les Suns ont dû s'employer pour venir à bout des Pistons (98-92) mais ils prouvent qu'ils seront là jusqu'à la fin de la saison. Le duo Bledsoe-Dragic a cumulé 43 points, 10 passes et 8 rebonds. Avec ces deux joueurs, Jeff Hornacek peut croire aux Playoffs.

Les autres résultats

Philadelphie - New York 92 - 93
Atlanta - La Nouvelle Orléans 105 - 111
Brooklyn - Boston 114 - 98
LA Lakers - Washington 107 - 117

NBA