Kevin Durant: "Avec Stephen Curry, on se complète parfaitement"

Kevin Durant: "Avec Stephen Curry, on se complète parfaitement"

Publié le , modifié le

Pour sa première conférence de presse en tant que joueur de Golden State, Kevin Durant s'est justifié sur son choix de rejoindre le vice-champion NBA en titre: "Rien n'est facile en NBA, il n'y a pas de raccourci vers le titre. Il faut jouer 82 matches, le chemin est très ardu pour aller jusqu'au titre", a-t-il dit. Et la rivalité avec le double MVP Stephen Curry ne l'effraie pas: "Comme moi, Stephen (Curry) se fout de savoir qui est la star, il veut jouer au basket et gagner, on se complète totalement".

Quitter l'équipe qui l'a fait débuter. A 27 ans, Kevin Durant a fait ce choix. Exit Oklahoma City, bonjour Golden State. Une décision qui fait beaucoup parler. "Je comprends que les supporters à Oklahoma City et d'ailleurs soient déçus, mais c'est une décision que j'ai pris pour moi, il ne me reste pas beaucoup de temps à jouer à ce niveau et je veux prendre du plaisir tous les jours", a insisté le meilleur joueur (MVP) de la saison 2013-14 et quadruple meilleur marqueur de NBA.

"Rien n'est facile en NBA, il n'y a pas de raccourci vers le titre. Il faut jouer 82 matches, le chemin est très ardu pour aller jusqu'au titre", a rappelé Durant lors de sa première conférence de presse de joueur de Golden State. A la clé, un nouveau contrat de 2 ans d'une valeur de 54.3 millions de dollars. La franchise d'Oakland domine la NBA depuis octobre 2014: elle a remporté le titre 2015 et réalisé en 2015-16 la meilleure saison régulière de l'histoire, avant de céder en finale contre Cleveland et LeBron James (4-3). Avec Durant , qui n'a jamais remporté le titre NBA avec OKC, Golden State fait déjà figure de grand favori de la saison 2016-17.

Une collaboration sans nuage avec les cadres

L'ailier a expliqué qu'il avait été séduit par la simplicité et l'enthousiasme de Stephen Curry et de ses coéquipiers Klay Thompson, Draymond Green et Andre Iguoadala qui sont venus le rencontrer samedi à New York pour lui faire l'article de Golden State. "Quand ils sont venus me voir, j'ai senti qu'il y avait quelque chose de réel entre eux, j'ai vu qu'ils s'entendaient bien, c'était authentique, c'était simple et naturel, cela m'a donné envie d'être à leurs côtés. Je suis impatient de jouer avec ces +mecs+", a-t-il expliqué. "La décision a été difficile à prendre, c'est la plus difficile de ma carrière, mais j'ai fait confiance à mon instinct, je sens que je corresponds complètement à l'état d'esprit de cette équipe et de ces joueurs", a ajouté "KD" "Comme moi, Stephen (Curry) se fout de savoir qui est la star, il veut jouer au basket et gagner, on se complète totalement", a-t-il conclu.

Son nouvel entraîneur Steve Kerr s'est félicité, lui, d'avoir dans son effectif "un joueur de plus qui respire le basket": "Je n'ai pas encore décidé, peut-être qu'il sera dans notre cinq de départ", a plaisanté Kerr. "On ne peut espérer meilleure recrue, tout ne sera pas parfait tout de suite, mais cela devrait être sympa de regarder nos matches", a-t-il conclu.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze