Jason Kidd
Jason Kidd | REUTERS

Jason Kidd met un terme à sa carrière NBA

Publié le , modifié le

Après Grant Hill hier, un autre très grand nom du basket américain a tiré sa révérence. Jason Kidd, le meneur des Knicks de New York, a annoncé ce lundi qu'il prenait sa retraite après 19 saisons NBA.

Grant Hill et Jason Kidd ont partagé le trophée de rookie de l'année en 1995, les voilà qu'ils prennent, 18 ans plus tard, leur retraite en même temps. Après l'ailier des Clippers hier, c'est au tour du meneur des Knicks de tirer sa révérence au terme d'une immense carrière dans la grande ligue. 

"Ma carrière de basketteur pro a été une aventure incroyable, mais elle doit prendre fin", explique le joueur dans un communiqué. "En repensant aux 4 équipes que j'ai représenté en NBA (Phoenix, New Jersey, Dallas, New York), je me remémore tendrement de chaque saison, et remercie tous les coéquipiers et coaches qui m'a accompagné sur les parquets". 

2e meilleur passeur de l'histoire

Jason Kidd, champion NBA en 2011 avec les Mavericks, était le meneur de jeu le plus polyvalent du XXIe siècle. Doté d'une vision de jeu exceptionnelle, ses qualités d'intercepteur, mais aussi de rebondeur hors-norme pour son poste et sa taille (1,93 m) lui ont valu le surnom de "Mister Triple-Double". Lors des playoffs 2007, il a d'ailleurs affiché une ligne statistique complètement irréelle (14,6 points, 10,9 rebonds, 10,9 passes de moyenne en 12 matches), faisant de "J-Kidd" le deuxième joueur de l'histoire de la ligue, après Oscar Robertson en 1962, à réaliser un triple-double de moyenne pendant l'intégralité d'une phase finale. 

Dix fois All-Star, cinq fois membre de la première équipe-type NBA, double médaillé d'or aux Jeux Olympiques, Jason Kidd est le deuxième meilleur passeur (12,091), le deuxième meilleur intercepteur (2,684) et le troisième joueur le plus prolifique longue distance (1,988) de toute l'histoire de la grande ligue. Il détient aussi le record du nombre de triple-double en carrière (107). Une légende. 

NBA