Tony Parker
Tony Parker (Spurs) face à Alec Burks (Jazz) | AFP - MELISSA MAJCHRZAK

Indiana et les Spurs engrangent

Publié le , modifié le

Les Pacers et les Spurs ont enregistré leur neuvième victoire de la saison respectivement face à Milwaukee (104-77) et Utah (82-91), mais Indiana trône au sommet de la Ligue en restant la seule équipe invaincue. Le champion Miami s'est s'imposé sur son parquet face à Dallas pour un remake de la finale 2011, 110-104, avec 39 points de LeBron James. Côté français, outre les bons matches de Parker (22 points) et Diaw (17 points) avec les Spurs, Nicolas Batum a brillé lors de la victoire de Portland à Boston (109-96) avec 18 points, le même total que Joakim Noah avec Chicago contre Toronto (96-80). A noter enfin la victoire de Brooklyn contre Phoenix (98-100 a.p.), l'ancienne équipe du coach Jason Kidd.

Ce n'est plus une surprise désormais, mais il faudra compter avec Indiana cette saison. Les hommes de Frank Vogel, finaliste de la conférence est la saison dernière, ont remporté vendredi soir leur 9e victoire de la saison et restent invaincus. Ce ne fut pas la plus difficile face à des Bucks trop limités pour empêcher la furia offensive des Pacers. Dans le sillage de Roy Hibbert (24 points, 10 rebonds, 8 contres) qui a fait parler son adresse (8/10 aux tirs et 100% aux lancers-francs) et d'un Paul George qui s'affirme de plus en plus avec 22 points (9e match à plus de 20 points), ils ont parfaitement préparés leur duel majuscule à l'Est samedi face à Chicago. En attendant, ils sont leaders de la Ligue et visent désormais la performance de Dallas, saison 2002-2003 qui avait gagné ses 14 premières rencontres de la saison.

Diaw et Parker, la french touch des Spurs

En Bleu comme avec les Spurs, Parker et Diaw montrent la voie. Face au Jazz, les deux Français se sont employés face à la lanterne rouge de la NBA. Le capitaine de l'équipe de France a terminé avec 17 points au compteur (6  sur 9 aux tirs), soit son meilleur total de la saison, et a aussi garni sa  feuille de stats de 5 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et 2 contres  en 28 minutes. Parker a contrebalancé ses 5 pertes de balle (commises dans le seul  troisième quart temps !) en assurant 22 points (meilleur marqueur du match)  ainsi que 6 passes (meilleur passeur) pour les Spurs, qui mènent la Conférence  Ouest avec 9 victoires et 1 défaite. Le dernier quart temps a commencé par une panier à trois points de Diaw sur  un service de Parker qui a permis à San Antonio de réduire l'écart à 63-67.  Deux minutes, trois points et une passe de Parker plus tard, les Spurs avaient pris l'avantage au score (72-69) et ne l'ont plus rendu pour aller cueillir  leur septième victoire consécutive. "TP", devenu "Monsieur dernier quart temps" cette saison, a inscrit 14 points dans cette ultime période, prenant le match à son compte comme la  semaine dernière face à Phoenix (15 des 16 derniers points des Spurs) et Golden State (7 derniers points). Le "rookie" français d'Utah, Rudy Gobert, a enregistré 3 points et 5  rebonds en quatre minutes mais il a également commis 3 pertes de balle.

Noah imite Batum

Joakim Noah a contribué à la victoire de Chicago à Toronto (96-80) à  hauteur de 18 points (à 7 sur 10 aux tirs) et 9 rebonds, ainsi que 3 passes  décisives. Le pivot franco-américain n'avait pas encore atteint la barre des 15  points cette saison mais en l'absence de Derrick Rose, blessé, il a pris un peu  plus de responsabilité offensive. Nicolas Batum a également inscrit 18 points pour Portland, qui s'est imposé  à Boston (109-96) pour la première fois depuis 2004. L'ailier des Trailblazers  a ajouté 5 rebonds, 6 passes et 2 interceptions lors d'une soirée bien remplie qui voit son équipe consolider sa deuxième place à l'Ouest derrière les Spurs (7 victoires-2 défaites). L'arrière tricolore Evan Fournier a de son côté marqué 10 points en treize  minutes pour Denver, vainqueur à domicile de Minnesota (117-113).

James montre la voie

La finale 2011 perdue par Miami contre Dallas doit encore un peu hanter LeBron James. Pour exorciser les vieux démons, James a pris les choses en main face aux Mavericks en inscrivant 39 points agrémentés de 6 rebonds et 4 passes. Adroit (77% de réussite, 91%  aux lancers francs), il a entraîné toute son équipe dans sa foulée à l'image de Dwayne Wade (17 points, 8 passes et 8 interceptions). Cette deuxième victoire d'affilée place le Heat à la deuxième place de la conférence Est (6 victoires- 3 défaites) où un autre favori déclaré au titre, les Brooklyn Nets ont renoué avec la victoire face à Phoenix (98-100 a.p.) notamment grâce à la performance de Brooks Lopez (27 points, 7 rebonds). Pour son retour sur le parquet d'une équipe qu'il a fréquenté durant 5 saisons, Jason Kidd le coach des Nets a retrouvé le sourire, même si son bilan est encore défavorable (3 victoires-5 défaites).

Les résultats de la nuit

LA Lakers - Memphis 86 - 89
Sacramento - Detroit 90 - 97
Atlanta - Philadelphie 113 - 103
Boston - Portland 96 - 109
Cleveland - Charlotte 80 - 86
Miami - Dallas 110 - 104
Phoenix - Brooklyn Nets 98 - 100 a.p.
Utah - San Antonio 82 - 91
Indiana - Milwaukee 104 - 77
Toronto - Chicago 80 - 96
Denver - Minnesota 117 - 113

NBA