André Iguodala donne la victoire à Golden State devant Oklahoma City
Le shoot de la gagne au buzzer d'Andre Iguodala devant Tabo Sefolosha | EZRA SHAW - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Iguodala crucifie Oklahoma City

Publié le , modifié le

Dans un match au scénario complètement fou, Andre Iguodala a donné la victoire, au buzzer, à Golden State devant Oklahoma City (116-115). Russell Westbrook pensait avoir donné un avantage décisif aux siens en trouvant la mire à trois points à deux secondes de la fin mais c'était sans compter sur Iguodala. Dans l'autre rencontre de la nuit, Houston enfonce un peu plus New York en dominant les Knicks 109-106 au Garden.

Peut-être le scénario le plus dingue de ce début de saison. Et un message fort envoyé à la ligue. Oui, les Golden State Warriors sont une équipe à surveiller. L'équipe surprise des derniers Playoffs n'en est plus une et la victoire obtenue au bout du suspense sur le Thunder pousse un peu plus les Warriors sur le devant de la scène. Dans ce choc de la conférence ouest, les deux équipes se sont tenues pendant les deux premiers quart-temps, rentrant aux vestiaires sur un score de 62 partout. Les défenses n'ont pas brillé et il suffit de regarder les pourcentages aux shoots pour s'en convaincre: OKC a shooté à 51%, quand Golden State a répondu par un fabuleux 60% derrière l'arc ! Golden Sate a pris l'ascendant dans le troisième quart-temps avant de voir OKC revenir dans les 12 dernières minutes. Avant des dernières secondes de folie.

Les Warriors ont été emmenés par le trio Curry-Thompson-Lee, auteur de 69 points, dont 27 pour le seul Klay Thompson avec un joli 6/9 à trois points. Stephen Curry n'a pas été en reste puisqu'il se fend de 22 points, 9 passes et 5 rebonds. En face, Kevin Durant a connu une soirée sans adresse (5/13 pour 20 points mais aussi 8 rebonds et 7 passes). Heureusement, Serge Ibaka, éjecté mardi face aux Clippers a réalisé un match de mammouth avec 27 points (à 9/14) et 13 rebonds. Russell Westbrook aurait pu être le héros du soir mais son match fantastique (31 points, 9 rebonds et 5 passes) et son shoot à 9 mètres à 2,5 secondes de la fin n'ont pas suffit. André Iguodala en avait décidé autrement.

New York s'enfonce dans la crise

Le temps est décidément à l'orage du côté de Big Apple. Alors que les Nets réalisent un début de saison catastrophique, les Knicks ne sont pas bien mieux. La nuit dernière, les coéquipiers de Carmelo Anthony ont de nouveau chuté à domicile, en encaissant, encore une fois, plus de 100 points. Pourtant, Carmelo Anthony avait sorti son costume de sauveur face à Houston. Le champion NCAA avec Syracuse a terminé la rencontre avec 45 points (à 17/30), 10 rebonds et 4 passes décisives. L'une des meilleures performances individuelles de la saison. Insuffisant pour résister au trio Parons-Harden-Lin. Les trois Rockets ont cumulé 79 points ! James Harden revenait après avoir manqué un match à cause d'une blessure au pied gauche et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a réussi a brillé en inscrivant 36 points. Ce match était aussi particulier pour Jérémy Lin qui revenait sur les terres qui l'ont vu éclore. Comme depuis trois rencontres, le meneur-arrière a été étincelant se fendant de 21 points.

Avec cette victoire, Houston présente un bilan de 6 victoires pour 4 défaites alors que New York confirme son début de saison raté et cumule aujourd'hui 3 victoires pour 5 défaites. La crise, déjà.

NBA