Dwight Howard
Dwight Howard, le pivot des Lakers | AFP - FERNANDO MEDINA

Howard joue un tour à son ancien Magic, Rubio coule les Spurs

Publié le , modifié le

Face à son ancienne équipe d'Orlando, Dwight Howard n'a pas fait de sentiments en réalisant un énorme double-double (39 points et 16 rebonds), suffisant pour offrir aux Lakers leur quatrième victoire de suite (106-97). Les San Antonio Spurs, toujours sans Tony Parker blessé, ont bu la tasse face à Minnesota (107-83) et leur meneur espagnol Ricky Rubio, qui s'est offert le premier triple-double de sa carrière (21 points, 12 passes, 13 rebonds).

Kobe Bryant a pour une fois laissé le costume du sauveur à Dwight Howard. "Superman", comme il est surnommé, a martyrisé ses anciens coéquipiers du Magic pour son premier match dans la salle d'Orlando depuis son départ de Floride. Malgré la bronca reçue à sa présentation, il a gardé le sourire et surtout assuré sur la ligne des lancers-francs où il s'est présenté 39 fois, égalant le record qui lui appartenait déjà, pour 25 réussis. "Je pense que c'est quelque chose dont j'avais besoin, de revenir ici, et je pense que c'est quelque chose dont la ville avait aussi besoin", a simplement déclaré Howard après la rencontre.

Bryant de son côté s'est contenté de 11 "petits" points, tout en la jouant collectif avec 8 passes décisives et 7 rebonds. Chez les Floridiens, Jameer nelson a terminé meilleur marqueur avec 21 points. Insuffisant pour empêcher la 47e défaite de la saison. Les Lakers, en revanche, avec cette quatrième victoire de rang (la 34e cette saison pour 31 défaite), repassent devant Utah dans la course à la 8e place qualificative aux playoffs. Ils ne sont plus qu'à une victoire de la septième place occupée par Houston.

Rubio bourreau des Français

Sans leur leader et troisième "frenchy", Tony Parker, les leaders de la saison régulière, les San Antonio Spurs ont subi un coup d'arrêt après leur victoire sur Oklahoma City. Le nom de leur bourreau? les Minnesota Timberwolves de Ricky Rubio. Le meneur espagnol a mené la meute en réalisant le premier triple double de sa carrière(21 points, 12 passes, 13 rebonds). Les Spurs, sans Parker, mais aussi sans Duncan étaient trop décimés pour ne pas se faire dévorer tout crus (107-83).

"Minnesota a été plus agressive que nous durant 48 minutes. Défensivement et offensivement, ils ont réalisé un très bon match, ils nous ont botté les fesses", a lucidement constaté Gregg Popovich, l'entraîneur des Spurs. Côté Spurs, les "Frenchies" Boris Diaw (6 points) et Nando de Colo (13 points, 4 rebonds) n'ont guère brillé, à l'image d'une équipe texane maladroite (35,4% de réussite) et qui ne s'est jamais remise de son naufrage du deuxième quart-temps (10-29). Dans l'autre camp, Mickaël Gelabale, titulaire, a joué 26 minutes, le temps de mettre 5 points et prendre 5 rebonds.

Miami, toujours invaincu

Alors que les Spurs s'inclinaient à Minnesota, Miami a engrangé sa 19e victoire de suite, grâce à un succès facile face à Atlanta (99-81). Le trio de stars a fait son match. Tranquillement. Dwayne Wade, meilleur marqueur de la rencontre, a inscrit 23 points, James 15 et Chris Bosh 14. Le Heat, seule équipe déjà qualifiée pour les playoffs, revient à une victoire des Spurs (48 contre 49), toujours leaders de la ligue malgré leur revers face à Minnesota. Avec ce succès, le Heat se rapproche encore un peu plus du deuxième meilleur total de victoires d'affilée (22) réalisé par Houston, lors de la saison 2007-2008. La plus longue série de victoires consécutives dans une saison NBA appartient aux Los Angeles Lakers de 1971-72 avec 33 succès.

Les résultats de la nuit

Miami - Atlanta                                                 98 - 81
Brooklyn Nets - Nouvelle-Orleans             108 - 98
Charlotte - Boston                                         100 - 74
Cleveland - Washington                                95 - 90
Orlando - LA Lakers                                       97 - 106
Portland - Memphis                                        97 - 102
Milwaukee - Dallas                                      108 - 115
Minnesota - San Antonio                             107 - 83

NBA