james harden 2018
James Harden (Houston Rockets) | AFP

Houston enchaîne contre Boston, Cleveland chute à nouveau

Publié le

Les Houston Rockets de James Harden on enchaîné un 15e succès en NBA contre Boston, alors que Cleveland s'est incliné contre Denver. Les San Antonio Spurs, privés de plusieurs cadres, ont cédé contre les Los Angeles Lakers.

Houston est venu à bout de Boston 123 à 120 pour enchaîner une quinzième victoire consécutive samedi, tandis que Cleveland, malgré sa superstar LeBron James, s'est lourdement incliné à domicile face à Denver 126 à 117. Les Rockets n'ont plus connu la défaite depuis le 28 janvier, une éternité en NBA, et consolident leur statut de prétendant plus que sérieux au titre.

"Cela montre qu'on a du caractère"

Les leaders de la conférence Ouest qui affichent le meilleur bilan de NBA (49 v-13 d), ont pourtant souffert devant leur public, mais James Harden (26 points) et surtout Eric Gordon (29 pts) et Trevor Ariza (21 pts), décisifs dans le "money time", ont fini par écoeurer Boston. Les Celtics, sous l'impulsion de Kyrie Irving (18 pts) et de Marcus Morris (21 pts), avaient pris l'ascendant à partir de la 2e période et ont compté jusqu'à neuf points d'avance (47-38), mais ils sont toujours restés sous la menace des Rockets.

Dans un match indécis jusqu'au bout, Houston a arraché la victoire grâce à Ariza qui a marqué dans la dernière minute un panier à trois points et réussi sur la possession suivante une interception capitale. "C'est important de gagner ce genre de match, cela montre qu'on a du caractère", s'est félicité Harden, grand favori pour le trophée de meilleur joueur de la saison (MVP).

Cleveland à nouveau défait

Un autre prétendant au titre, Cleveland, fait grise mine. Les Cavaliers, 3e (36 V-26 d), ont perdu trois de leurs quatre derniers matches pourtant disputés à domicile et se retrouvent sous la menace de Washington (4e, 36 v-27 d), Indiana (5e, 35 v-27 d) et Philadelphie (6e, 34 v-27 d). LeBron James ne se ménage pourtant pas et s'est offert son 13e "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus, 25 pts, 15 passes décisives, 10 rebonds) de la saison, record personnel sur une saison égalé, mais cela ne suffit pas à sortir Cleveland du marasme. 

Face à Denver, porté par Gary Harris (32 pts), les "Cavs" ont craqué après seulement sept minutes de jeu et ont rapidement compté dix points de retard. Ils ont recollé au score à plusieurs reprises sous l'impulsion de James et de JR Smith (19 pts), de retour d'une sanction interne d'un match pour avoir lancé un bol de soupe sur un entraîneur-adjoint.

Mais les Nuggets ont vite repris le large grâce à leur précision à trois points (19 sur 35) et une défense de Cleveland bien passive. "Il faut tous qu'on s'améliore, pas seulement les derniers joueurs qui sont arrivés, on en est encore à chercher nos repères", s'est inquiété "King James".

Gobert encore déterminant

Les affaires de San Antonio ne s'arrangent pas non plus: privés de Kawhi Leonard et de LaMarcus Aldrige, blessés, les Spurs se sont inclinés à domicile face aux Lakers 116 à 112. Ils ont rétrogradé à la 6e place de la conférence Ouest (36 v-27 d) et ne comptent plus que deux victoires d'avance sur le 9e, les Clippers.

Comme souvent, la lutte pour les play-offs s'annonce palpitante dans la conférence Ouest. Portland est désormais 3e après sa sixième victoire de suite face à Oklahoma City (108-100) grâce à son duo CJ McCollum/Damian Lillard (48 pts) trop fort pour Russell Westbrook (30 pts) et Paul George (21 pts). Utah, 10e (33 v-30 d), n'a encore abdiqué: la franchise de Salt Lake City s'est imposé à Sacramento (98-91) grâce à Rudy Gobert (16 pts, 12 rbds) et Donovan Mitchell (27 pts).
 

AFP