Hawks et Grizzlies sortent les griffes

Hawks et Grizzlies sortent les griffes

Publié le , modifié le

Déjà vainqueurs du premier match de leur série, Atlanta et Memphis ont remis ça ce jeudi : les Hawks ont encore surpris les Pacers (98-85), tandis que les Grizzlies se sont offerts le Thunder après prolongation (98-95). OKC et Indiana, annoncés parmi les favoris au titre, sont donc menés (2-1) après trois rencontres du premier tour des playoffs NBA, et devront obligatoirement réagir au Game 4. Les Clippers ont eux pris les commandes de leur duel face aux Warriors (2-1) en s'imposant à Golden State (98-96).

C'est sous les chants "o-ver-ra-ted!" ("surestimés") que les Pacers ont quitté le parquet des Hawks cette nuit, la tête basse. En plein doute après une fin de saison régulière catastrophique qui ne les a pas pour autant privé de la première place à l'Est, les joueurs d'Indiana n'y sont décidément plus. Face à Atlanta, huitième de la conférence et simple outsider, ils se sont inclinés pour la deuxième fois en trois rencontres, après une première défaite au Game 1. Cette nuit, en Géorgie, les Pacers ont tenu une mi-temps avant de laisser progressivement les locaux s'échapper. Agressifs en défense, adroits derrière l'arc, les Hawks ont bouclé l'affaire dans le quatrième quart-temps pour s'offrir un succès convaincant (98-85), dans le sillage de ses arrières Jeff Teague (22 points, 10 passes) et Kyle Korver (20 points, 6 rebonds). 

Indiana peut donc commencer à s'inquiéter sérieusement : ses stars n'ont une nouvelle fois pas répondu présents (4 points pour Roy Hibbert, 12 points à 3/11 pour Paul George) et même sa défense, domaine dans lequel la franchise semblait intouchable, est plus friable que d'ordinaire. C'est bien la crise chez les hommes de Frank Vogel, coach dans la tourmente qui devra trouver les mots et réaliser les ajustements nécessaires pour renverser la tendance, sans quoi Atlanta créera sans doute la surprise de l'année. 

OKC remonte 17 points, en vain

Les difficultés d'Oklahoma City face à Memphis étaient plus prévisibles, mais on ne les voyait tout de même pas être menés (2-1) à l'issue d'un Game 3 complètement fou. Les deux équipes, qui s'étaient déjà quittées après prolongation au Game 2, ont remis ça dans le Tennessee cette nuit. Grâce notamment à Kevin Durant (30 points mais 10/27) et Russell Westbrook (30 points lui aussi), le Thunder avait pourtant remonté un déficit de 17 points pour arracher une prolongation. Mais les Grizzlies, imperturbables dans les grands moments, ont trouvé les ressources nécessaires pour dominer les cinq dernières minutes et s'imposer (98-95). Emmenés par Mike Conley (20 pts) et  Zach Randolph (16 pts), ils prennent l'avantage (2-1) et tenteront de faire le break dès ce week-end. 

Griffin encore dominateur

Les Los Angeles Clippers ont eux effacé leur défaite à domicile lors du premier match des playoffs en s'imposant  sur le parquet de Golden State (98-96) cette nuit, portés par un Blake Giriffin une nouvelle fois impeccable (32 points, 8 rebonds, 3 passes). Les Californiens se sont certes faits peur (ils ont mené de 16 points avant de se faire surprendre dans le dernier quart-temps), mais ils ont pu compter sur la maladresse des Warriors derrière l'arc (6/31). Le Game 4, toujours dans la Baie, s'annonce extrêmement tendu. 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer