Stephen Curry (Golden State Warriors)
Stephen Curry a été monumental la nuit dernière | EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Golden State toujours sur son incroyable lancée

Publié le , modifié le

En remportant, vendredi, son 14e match consécutif face aux Bulls de Chicago (106-94), Golden State poursuit sa splendide série et se retrouve désormais à seulement une victoire pour égaler le meilleur début de saison de l'histoire de la NBA. De leur côté, les Spurs ont concédé leur troisième défaite de la saison sur le parquet de la Nouvelle-Orléans (104-90). Défaites également des Rockets à Memphie (96-84), des Clippers à Portland (102-91) et du Thunder, à domicile, face aux Knicks (90-93).

Qui arrêtera les Warriors ? C'est un peu la grande question qui anime actuellement la planète NBA. Et encore plus depuis vendredi soir et le 14e succès de la franchise de Golden State. Sur leur parquet, les hommes de Steve Kerr ont prolongé, face aux Bulls de Chicago, leur incroyable série de succès et ne sont désormais plus qu'à une victoire d'égaliser le meilleur début de saison de l'histoire de la NBA. Un record actuellement détenu conjointement par Washington Capitols (1948-1949) et les Houston Rockets (1993-1994).

Ce 14e succès, les Warriors ne l'ont pourtant pas obtenu sans mal. Ils ont en effet assez mal débuté la rencontre accusant 11 points de retard après seulement 7 minutes de jeu. S'ils sont parvenus à reprendre l'avantage dans le 3e quart-temps, les Warriors ont dû tenir tête à des Bulls déterminés et bien aidés dans leur tâche par Pau Gasol (14 pts, 10 rbds), Nikola Mirotic (18 pts, 10 rbds) mais surtout Jimmy Butler (28 pts, 9 rbds, 7 pds). Mais le panache de ce trio n'a pas suffit et les Warriors se sont finalement imposés 106 à 94. A noter que si Stephen Curry a été peut-être un peu plus timide que d'habitude (27 pts, 3/11 à trois points), l'ailier Harrison Barnes a lui réalisé une belle prestation en inscrivant 20 points et 9 rebonds.

Prochaine étape pour Golden State : accrocher un 15e succès consécutif, dimanche, à Denver. Avant de viser peut-être le record inédit de 16 victoires ... 

Dans les autres rencontres de la soirée, les Spurs de Tony Parker ont, contre toute attente, trébuché face aux Pelicans de la Nouvelle-Orléans (104-90). L'équipe de Gregg Popovich  est passée complètement à côté  de son match en défense avec 38 rebonds défensifs, dont onze pour le seul  LaMarcus Aldridge et aucun pour Tim Duncan, du jamais-vu pour "The Big  Fundamental". T.P. n'a lui, pas vraiment été flamboyant, avec 10 points et 5 passes au compteur. Autre franchise texane et autre défaite : les Rockets de Houston se sont, eux, inclinés à Memphis 96 à 84 et comptent  désormais huit défaites en 13 matches.

Pour le Thunder, toujours privé de Kevin Durant,  la soirée s'est également soldée par un revers et ce en dépit  des 34 points, 7 rebonds et 7 passes de Russell  Westbrook. Face aux Knicks, les troupes de Billy Donovan ont perdu de seulement 3 petits points (90-93). C'est la 6e défaite de la saison pour la franchise d'Oklahoma City.

Enfin, Philadelphie a poursuivi sur sa lancée. Une bien triste lancée puisqu'en s'inclinant 88 à 113 par Charlotte, les Sixers ont enchaîné leur 13e défaite en autant de matches depuis le début de la saison. Pour rappel, la saison dernière, ils avaient  décroché leur premier succès au 18e match début décembre.

Résultats de la nuit : 

Golden State - Chicago 106 - 94
LA Lakers - Toronto 91 - 102
Dallas - Utah 102 - 93
Boston - Brooklyn 120 - 95
Portland - LA Clippers 102 - 91
Denver - Phoenix 107 - 114
Memphis - Houston 96 - 84
Minnesota - Detroit 86 - 96
La Nouvelle-Orleans - San Antonio 104 - 90
Oklahoma City - New York 90 - 93
Charlotte - Philadelphie 113 - 88

Isabelle Trancoën

NBA