Stephen Curry
Stephen Curry dépité | AFP

Golden State piégé d'entrée par Oklahoma City

Publié le , modifié le

Oklahoma City a confirmé son excellent parcours en play-offs de NBA en allant créer la surprise pour dompter le champion Golden State 108-102, lundi pour la première manche de la finale de la conférence Ouest. Le Thunder, après avoir éliminé les Spurs de San Antonio en demi-finale, a marqué les esprits en renversant la rencontre en deuxième période, bien aidé par Russell Westbrook, auteur de 27 points, 12 passes décisives et 6 rebonds, alors que Stephen Curry n'était pas au meilleur de sa forme.

La surprise est de taille à Oakland, où le champion de titre est tombé de haut dans ce premier acte de la finale de Conférence Ouest. Grâce à Westbrook et à Kevin Durant (26 points), OKC, mené 60-47 à la mi-temps, a arraché la victoire dans ce sommet entre deux armadas offensives de la ligue, réduisant au silence les tribunes de l'Oracle Arena d'Oakland. Le match N.2 de la série, qui se joue au meilleur des sept rencontres, est prévu mercredi à Oakland.

Curry à la peine

Vainqueur de ses trois derniers duels lors du deuxième tour des play-offs face aux Spurs, il s'agit donc de la quatrième victoire d'affilée du Thunder. Menant de 13 points à la pause, et alors que tout semblait aller dans le meilleur des mondes pour les coéquipiers de Steph Curry, tout a basculé dès le début du troisième quart. Jusqu'alors maladroit, Russell Westbrook a totalement changé de visage, provoquant de nombreuses fautes et réussissant pas moins de sept interceptions. Pour Curry en revanche, la belle mécanique s'est curieusement enrayée, avec un très modeste 9-22 aux tir, un 6/14 sur les shoots longue distance et 7 pertes de balle...

Le Thunder a alors recollé dès le début du dernier quart (88-88), pour finalement compter huit longueurs d'avance dans le money-time. Malgré un 3 points de Curry combiné aux points inscrits par Draymond Green et Harisson Barnes (100-101), OKC a eu le dernier mot dans la dernière ligne droite, grâce notamment à Durant qui après une petite période d'hésitation, a scellé la victoire si précieuse du Thunder..

NBA