Stephen Curry et Festus Ezeli
La machine des Warriors inarrêtable avec sa star Stephen Curry | AFP - GETTY IMAGES

Golden State ira chercher le record des Bulls à San Antonio

Publié le , modifié le

Le champion NBA en titre Golden State a arraché sa 71e victoire de la saison à Memphis (100-99) et n'a plus besoin que d'un succès pour égaler la meilleure saison régulière de l'histoire réalisée par Chicago en 1995-96. Avec 17pts, 9rbds et 8 passes de Curry, les Warriors n'ont pas forcé mais pourront décrocher leur 72e succès à San Antonio, la nuit prochaine, face à son plus grand rival, invaincu dans sa salle.

Le match de la nuit: Memphis - Golden State

C'était l'ultime rencontre avant la finale avant l'heure. En déplacement à Memphis, Golden State avait l'occasion de décrocher sa 71e victoire de la saison, pour jouer une 72e à San Antonio, dans une salle qui n'est jamais tombée cette saison face à un adversaire, face au plus grand rival des Warriors sur le chemin d'un deuxième sacre consécutif. Les joueurs de Steve Kerr l'ont fait, en se faisant peur chez les Grizzlies. Distancée encore de dix points à six minutes de la sirène (90-80) face à un Matt Barnes des grands soirs (24pts, 5rbds), la franchise d'Oakland a assommé les Grizzlies dans les deux dernières minutes grâce à Draymond Green, déchaîné en défense et auteur du panier de la victoire. "Draymond (Green) est celui qui est le plus motivé par le record, c'est lui qui en parle le plus", a confirmé son entraîneur à l'issue de la rencontre.

Le technicien joue toujours les funambules avec ses joueurs: leur laisser du repos est difficile puisqu'ils visent tous le record des Bulls (72 victoires lors de la saison 1995-1996). "Personnellement, je me fous de ce record (...) mon but est qu'on aborde les play-offs en étant frais, c'est pour cela que je limite la présence des joueurs sur le parquet à 33-35 minutes", a concédé Kerr, qui était l'un des coéquipiers de Michael Jordan dans les Chicago Bulls de 1995-96. Stephen Curry a donc passé 34 minutes sur le parquet (17pts, 9rbds, 8 passes), Klay Thompson 36 (20pts, 5rbds) et Green 35 (23pts, 11rbds, 4 passes). Suffisant pour souffler avant les play-offs ? L'avenir le dira. Mais tous les regards de la planète seront surtout tournés vers le Texas, la nuit prochaine, où les Spurs accueillent les Warriors. La franchise texane, 2e de la conférence Ouest après elle aussi une saison-record dans son histoire (65 v-14 d), est invaincue depuis mars 2015 dans sa salle et peut devenir la première dans l'histoire à rester invaincu à domicile en saison régulière. Plus inquiétant pour les Warriors, ils ne se sont plus imposés à San Antonio en saison régulière depuis... 1997! "Cela va être un match difficile, il va falloir jouer intelligemment, c'est une sacrée équipe comme le montre leur bilan à domicile", a admis Curry, meilleur joueur de la saison 2014-15 et meilleur marqueur de la saison en cours.

L'espoir de la nuit: Chicago

Chicago continue d'espérer une place en play-offs. Pour entretenir l'espoir, les Bulls sont allés chercher un précieux succès de prestige face à Cleveland (105-102), malgré les 33 points et 7rbds de LeBron James, ainsi que les 20pts et 13rbds de Kevin Love. Le double-double de Pau gasol (11pts, 12rbds), les 21pts de Jimmy Butler (et 6 passes), les 13pts et 6rbds de Mirotic ont permi à l'équipe locale de tenir le choc. Les remplaçants de Chicago ont fait la différence avec leurs 44 points, dont un cinglant 13-0 durant le 4e quart-temps qui a mis KO les "Cavs". Les Bulls (40 v-40 d) doivent remporter leurs deux derniers matches et compter sur des défaites d'Indiana (42 v-37 d) lors de ses trois derniers matches pour décrocher un improbable billet pour les play-offs.

Le Français de la nuit: Alexis Ajinça

Au lendemain de ses 28pts et 15rbds contre les Lakers, Alexis Ajinça est rentré dans le rang avec les Pelicans, battus à domicile par les Suns (121-100). Le Français n'a pris que 4rbds et marqué 4 pts dans une rencontre où il a passé 23 minutes sur le parquet. 

Vidéo: Nouvelle-Orléans - Phoenix

Résultats de la nuit

Sacramento - Oklahoma City 114 - 112
Portland - Minnesota 105 - 106
Chicago - Cleveland 105 - 102
Atlanta - Boston 118 - 107
Memphis - Golden State 99 - 100
La Nouvelle-Orleans - Phoenix 100 - 121

NBA