Golden State Andrew Bogut
Andrew Bogut vers Cleveland... | Getty Images - Barry Gossage

Golden State dégraisse pour accueillir Kevin Durant

Publié le , modifié le

Golden State s'est séparé lundi d'Andrew Bogut et de Harrison Barnes, partis tous les deux à Dallas, pour pouvoir financer le retentissant recrutement de Kevin Durant.

Golden State et Dallas sont parvenus à un accord, mais les nouveaux contrats de Bogut et de Barnes sont en cours de finalisation. Bogut, 31 ans, recevait un salaire annuel de 11 millions de dollars et Barnes, 24 ans, émargeait, lui, à neuf millions de dollars. Les économies réalisées grâce à leur départ permettent en grande partie aux Warriors de payer le salaire de Durant, estimé à 27 millions de dollars par an.
Le pivot nigérian Festus Ezeli devrait être également libéré par Golden State.

Durant, meilleur joueur de la saison 2013-14 et quadruple meilleur marqueur de NBA, a choisi de poursuivre sa carrière à Golden State après neuf saisons sous le maillot d'Oklahoma City. Son arrivée à Oakland est présentée comme l'un des transferts les plus importants des dernières années, puisqu'elle renforce considérablement la meilleure équipe actuelle du Championnat NBA, sacrée championne en 2015 et finaliste en 2016. Bogut évoluait depuis 2012 à Golden State. Le pivot australien, 1er choix de la Draft 2005, avait été un élément-clef du sacre des Warriors en 2015 et sa blessure au genou gauche lors de la finale 2016 contre Cleveland avait fragilisé son équipe.

Barnes avait été drafté par Golden State en 2012. L'ailier a réalisé en 2015-16 la meilleure saison régulière de sa carrière (12,7 pts et 4,6 rbds par match), avant de perdre pied en play-offs, en particulier lors de la finale. Pour se renforcer au poste 5, son point faible, Golden State a recruté le pivot géorgien Zaza Pachulia qui va signer un contrat d'un an d'une valeur de 2,9 millions de dollars. Pachulia, 32 ans, évolue en NBA depuis 2003 et a disputé la saison 2015-16 avec Dallas où il affichait des moyennes de 8,6 points et 9,4 rebonds par match.

AFP