Golden State corrige Denver, Houston enchaîne

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Klay Thompson
39 points pour Klay Thompson contre les Nuggets. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dans la nuit de vendredi à samedi, il faut retenir le rebond des Golden State après la lourde défaite à Boston trois jours plus tôt. Les Warriors ont passé leurs nerfs sur les Nuggets (122-105) avec un Klay Thompson en forme. Dans le même temps, les Rockets sont lancés. Tous les signaux sont au vert grâce à une victoire contre les Sixers (107-91). La nuit NBA est résumée ici.

Golden State n'a laissé aucune chance à son dauphin Denver, surclassé 122 à 105 vendredi. Trois jours après leur déroute à domicile face à Boston (128-95), la plus lourde défaite de l'ère Steve Kerr à l'Oracle Arena, les Warriors ont remis les points sur les i. Ils ont étouffé d'entrée les Nuggets en bouclant le premier quart-temps avec dix points d'avance (30-20) et n'ont plus été inquiétés. Les double champions en titre, qui restaient sur deux défaites consécutives à domicile, n'ont pas manqué l'occasion d'envoyer un message clair à la concurrence.

Dans leur meilleure configuration dite "All Star" et lorsqu'ils sont motivés, ils sont irrésistibles. "Après ce qui s'est passé mercredi, tout le monde était très concentré à l'entraînement et cela s'est vu dans notre début de match, on a joué avec beaucoup d'intensité et de fierté", s'est félicité Steve Kerr, le coach des Warriors. Pour son retour après avoir manqué les deux précédents matches de son équipe à cause d'un genou douloureux, Klay Thompson n'a pas fait de détails. Il a marqué 39 points, dont 27 avant la pause, avec un impressionnant 9 sur 11 à trois points. "J'avais vraiment envie de jouer ce match, j'avais des fourmis dans les jambes", a expliqué le triple champion NBA.

Alerte pour Harden

Kevin Durant et Stephen Curry ont apporté respectivement 26 et 17 points, tandis que DeMarcus Cousins a fait le ménage dans la raquette avec 13 points, six rebonds, six contres et trois interceptions. La danger pour Golden State, d'ici la fin de la saison régulière ou plus sûrement en play-offs, pourrait venir de Houston. Les Rockets produisent leur meilleur basket de la saison au moment parfait, à un peu plus d'un mois du début des play-offs.

Alors qu'ils avaient très mal débuté leur saison en restant scotchés en bas de classement pendant un bon mois, James Harden et ses coéquipiers sont montés en puissance. Ils ont remporté 11 de leurs 14 derniers matches et sont désormais 3e de la conférence Ouest (40 v-25 d). "The Beard", meilleur marqueur du championnat 2018-19 avec ses 36,6 points par match de moyenne, est le principal artisan de ce renouveau, comme a pu le constater Philadelphie.

Le MVP en titre, en course pour remporter un deuxième trophée de meilleur joueur NBA consécutif, a écœuré les Sixers avec ses 31 points. Il a pourtant connu une alerte en retombant lourdement sur son poignet droit en fin de 2e quart-temps. Il a brièvement regagné les vestiaires et en est revenu le poignet bandé. Cela ne l'a pas empêché de reprendre son festival avec une insolente passe entre les jambes pour Clint Capela et un dunk. A l'issue de la rencontre, les Rockets ont annoncé que leur joueur-vedette avait rapidement quitté le Toyota Center pour passer une radio de contrôle. Philadelphie, privé de Joël Embiid pour le huitième match de suite, a perdu trois de ses quatre dernières rencontres, mais reste 4e de la conférence Est (41 v-25 d).

Noah titulaire

Oklahoma City s'est incliné sur le parquet des Los Angeles Clippers (118-110) malgré les 32 points de Russell Westbrook, et a rétrogradé à la 4e place de la conférence Ouest (40 v-26 d). L'insolence en sortie de banc de Lou Williams (40 points, 7 rebonds, 5 passes, 4 interceptions) a fait beaucoup de bien à la franchise californienne.

Toronto, 2e à l'Est (47 v-19 d) s'est nettement imposé à La Nouvelle-Orléans (127-104) avec 31 points de Kawhi Leonard. Côté français, Joakim Noah a connu sa première titularisation en NBA depuis février 2017, lors de la victoire de Memphis face à Utah (114-104). Il a réussi un match honnête avec sept points, huit rebonds et deux contres en 21 minutes de jeu, et a notamment inscrit en toute fin de match un dunk juste devant le pivot français d'Utah, Rudy Gobert. Ce dernier, meilleur défenseur NBA en titre, n'était quant à lui pas dans un bon jour: il a fini la rencontre avec neuf points, sept rebonds et cinq contres. Orlando, avec 10 points d'Evan Fournier, et Charlotte, portée par Nicolas Batum (10 pts, 8 rbds) se sont imposés à domicile, respectivement face à Dallas (111-106) et Washington (112-111), mais ne sont plus dans le top 8, synonyme de play-offs.

AFP