Kevin Garnett devant Earl Clark 022013
Kevin Garnett devant Earl Clark | AFP

Garnett dépasse les 25 000 points, les Lakers en crise

Publié le , modifié le

Kevin Garnett est devenu le 16e joueur à passer la barre des 25.000 points en marquant 15 points lors de la très large victoire des Celtics face aux Los Angeles Lakers (116-95). Le joueur de 36 ans qui a débuté sa carrière en 1995, a également à son actif 10.000 rebonds, 5.000 passes décisives, 1.500 contres et 1.500 interceptions en carrière. C'était au contraire une mauvaise soirée pour les Lakers, qui en plus de cette cinglante défaite, ont perdu Pau Gasol pour au moins six semaines. Dans l'autre rencontre de la soirée, Denver a écrasé Chicago 128-96.

Désigné en 2004 meilleur joueur de la Ligue (MVP), sacré champion NBA en 2008 et médaillé d'or aux JO-2000, l'intérieur de Boston a été ovationné par son public. Il faut dire que Garnett avait bien choisi son jour pour réaliser une telle performance. Face aux Lakers, l'affiche était en effet parfaite pour entrer un peu plus dans l'histoire de la NBA. Seul un joueur en activité a fait mieux que Garnett, et ce n'est autre que son adversaire Kobe Bryant, auteur quant à lui de 27 pts contre Boston pour un total de 30.861 en carrière. Mais cela ne consolera pas les supporteurs de la franchise californienne, qui est toujours à la lutte pour disputer les play-offs. La situation était déjà tendue avant même la rencontre, Kobe Bryant ayant demandé à Dwight Howard de jouer malgré une blessure à l'épaule, en raison de l'indisponibilité de Pau Gasol. Ce dernier a été victime mardi d'une déchirure de la voute plantaire du pied droit et indisponible au moins six semaines.

La qualification avant la santé...

Lui-même absent depuis trois rencontres, Howard a bien joué malgré lui, mais on ne peut pas dire qu'il était à 100% de ses moyens. Le pivot s'est contenté de 9 points, 9  rebonds, 1 petit lancer franc réussi sur 6 et une sortie pour six fautes. "Nous sommes dans une situation d'urgence, nous n'avons pas le temps que l'épaule de Dwight guérisse", avait déclaré Bryant. "Il n'a jamais été dans une  position où quelqu'un le pousse autant que je le fais. Aux Lakers, c'est le  titre de champion ou l'échec total. Et ça c'est nouveau pour lui." Howard avait alors rétorqué avant le match que "(Kobe  Bryant) n'est pas docteur, je ne suis pas docteur. C'est juste son opinion". "Il s'agit de ma carrière, de mon avenir. Je ne peux pas laisser quelqu'un  décider pour moi car c'est moi qui devra vivre avec les conséquences. Je ne  veux pas d'un autre été de rééducation", a ajouté l'ancien d'Orlando. Et visiblement, l'avenir et la santé de Howard n'est pas non plus la priorité de Steve Nash, qui était de l'avis de Bryant. "Je crois que tout le monde en NBA doit jouer à un moment ou un autre  malgré la douleur", a déclaré le meneur des Lakers.


Résultats de la nuit en NBA:
Boston-LA. Lakers 116-95
Denver-Chicago 128-96

Romain Bonte

NBA