Evan Fournier, Denver
Evan Fournier | Garrett Ellwood / NBAE / Getty Images / AFP

Fournier porte Denver vers les sommets

Publié le , modifié le

Souvent réduit à la portion congrue cette saison, Evan Fournier, meilleur marqueur du match (19 points), a porté les Denver Nuggets à la victoire face à Brooklyn (109-87). Duncan et Parker ont mené les Spurs à la victoire contre une redoutable équipe des Clippers (104-102). A l'Est, Miami a repris sa marche en avant, dominant aisément les New-Orleans Hornets (108-89).

Couvert d'éloges par le staff des Nuggets et ses propres coéquipiers, Evan Fournier ne voyait pas forcément ces compliments se transformer en temps de jeu cette saison. Confronté à une concurrence féroce sur les lignes arrières dans une franchise 3e de la Conférence Ouest, le Français n'avait avant cette rencontre face à Brooklyn dépassé qu'une seule fois la barre des 10 points en carrière. Profitant des minutes de jeu offertes par Georges Karl, le rookie français a compilé 19 points en 20 minutes contre les Nets. Elu meilleur joueur du match par la chaîne qui retransmettait le match, l'ancien poitevin de 20 ans a remplacé à merveille le meneur Ty Lawson blessé au pied.

Auteur de 9 points dans le premier quart-temps, Fournier a été un des acteurs majeurs du coup d'accélérateur fatal pour les Nets dans le deuxième quart-temps. Avec ce succès, le 18e consécutif dans son Pepsi Center, Denver s'offre l'opportunité d'égaler le record de victoires consécutives de la franchise à domicile. Les hommes des Rocheuses consolident également leur belle 3e place à l'Ouest, d'autant que leur premier poursuivant, les Clippers, ont chuté à San Antonio.

Duncan et Parker abattent les Clippers

Leaders à l'Ouest, les Spurs ont fait valoir leur statut. Mais les hommes de Gregg Popovich ont dû ferrailler dur pour mettre aux pas ceux de Vinny del Negro. Inusable, Tim Duncan a donné la victoire aux siens d'un "and one" à deux secondes du terme. Auteur de 34 points et 11 rebonds (à 12/19 aux tirs et 10/10 aux lancers-francs), le Big Fundamental semble se bonifier avec l'âge. Un constat qui vaut également pour Tony Parker. Avec 24 points (9/15 aux tirs) et 8 passes décisives, le Français a dominé Chris Paul (14 pts, 12pd mais 5/14 aux shots). Griffin (18 pts) et Crawford (16 pts) avaient beau épauler leur leader, les champions NBA 2007 étaient trop forts.

Le pendant des Texans à l'Est ont repris leur marche en avant. Stoppé net par les Bulls dans sa quête du record de victoires consécutives en NBA, Miami est reparyi de l'avant contre de faibles Hornets. Chahuté à Chicago, LeBron James a repris place dans son fauteuil de roi intouchable. King James a converti six tirs à 3 points consécutifs (36 pts au total) pour mener les siens vers un confortable succès. Avec 12 victoires d'avance sur son dauphin New York, le Heat peut voir venir et affûter ses armes pour les playoffs. 

Batum brille pour rien

Outre Tony Parker et Evan Fournier, un autre Français a brillé cette nuit sur les parquets NBA. Malgré la défaite de son équipe vraisemblablement condamnée à ne pas voir le printemps, Nicolas Batum a compilé 17 points, 4 passes et 2 rebonds. Insuffisant pour permettre à Portland de prendre le dessus sur les Utah Jazz, adversaire direct dans la course aux playoffs. A San Antonio, Boris Diaw et Nando de Colo ont apporté un faible écot leurs leaders. L'ancien palois termine avec 3 points, 2 rebonds et 2 passes en 24 minutes, tandis que l'ex-choletais a inscrit 5 points pour 2  rebonds et 2 passes en 11 minutes. A Washington, Kevin Séraphin a eu droit à 18 minutes de jeu pour 4 points et 3 rebonds. Titulaire chez les Hawks, Petro en a profité pour inscrire 4 points et récupérer 7 rebonds en 13 minutes de jeu.
 

Les résultats de la nuit
San Antonio - LA Clippers 104 - 102
New York Knicks - Charlotte 111 - 102
Cleveland - Philadelphie 87 - 97
Boston - Atlanta 118 - 107
Detroit - Toronto 82 - 99
Orlando - Washington 97 - 92
Portland - Utah 95 - 105
Denver - Brooklyn Nets 109 - 87
Nouvelle-Orleans - Miami 89 - 108
Minnesota - Oklahoma 101 - 93
Memphis - Houston 103 - 94

 

Jerome Carrere

NBA