Spurs, Tony Parker, Reggie Jackson, Thunder, finale Conf
Reggie Jackson attaque Tony Parker | NOAH GRAHAM / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Finale Conf:Les Spurs brisent le Thunder

Publié le , modifié le

San Antonio n'a laissé aucune chance à Oklahoma City lors du premier match de la finale de la Conférence Ouest (122-105). Sur leur parquet, les Spurs ont toujours mené au score à partir de la deuxième minute du premier quart-temps et ont accéléré dans la dernière période pour forcer la décision. Dans le sillage de Duncan (27 pts) et Green (16 pts), tout le collectif texan a joué une belle partition.

Les Spurs se sont contentés d'appuyer là où ça fait mal mais ils l'ont bien fait. L'intérieur espagnol Serge Ibaka out jusqu'à la fin des playoffs, Tim Duncan et les Texans s'en sont donnés à coeur joie dans la raquette adverse. Sans le redoutable défenseur ibère, la peinture d'OKC s'est transformée en gruyère. Et la souris des Iles Vierges ne s'est pas privée de s'y offrir un festin. Avec 27 points à 11/19 aux tirs et 7 rebonds, l'international américain a livré un récital et mis au supplice un Kendrick Perkins dépassé par les évènements et les moves du "Big Fundamental." Dans le deuxième quart-temps, les vaincus des dernières Finals ont marqué 22 de leurs 37 points dans la raquette de la bande à Durant. Grâce à son MVP, solide et inspiré (28 pts à 10/19 aux tirs dont 4/7 à trois points), le Thunder s'est maintenu à flots jusqu'au début de la dernière période.

San Antonio la joue collectif

Epaulé par son fidèle lieutenant Russel Westbrook (25 pts, 5 rbds, 7 pd) et les seconds couteaux Reggie Jackson (13 pts) et Derek Fisher (16 pts à 4/6 à 3 points), "Durantula" a ramené les siens à deux points des locaux au milieu du troisième quart-temps. Las, il n'a pu contester la suprématie des troupes de Popovich, bien rôdées après un 1er tour de playoffs laborieux face à Dallas. Comme contre Portland en demi-finale, San Antonio a récité un beau basket collectif. Quatre joueurs ont franchi la barre des 15 points, Tony Parker restant bloqué à 14 unités auxquelles il faut ajouter 12 passes décisives. Manu Ginobili (18 pts), Kahwi Leonard (16 pts) et Danny Green (16 pts) ont suivi la cadence, ce dernier conjugant même sa performance au presque parfait avec un 6/7 aux tirs dont 4/5 derrière l'arc. Avec 9 points et 3 rebonds en sortie de banc, Boris Diaw a participé à la fête. Pour espérer exister dans cette série, les protégés de Scott Brooks doivent trouver des solutions. 

Parker, Ginobili et Duncan tombent un record

Revoir les vidéos de leurs précédents affrontements avec leurs bourreaux du jour pourrait les y aider. En saison régulière, les Spurs n'était pas parvenu à les battre en quatre rencontres. La recette du succès tenait en deux mots: densité physique. Un domaine dans lequel Serge Ibaka a peu d'égal en NBA. Sans lui, OKC a perdu gros. San Antonio l'a bien compris et s'est engouffré dans la brèche. De retour à l'AT&T Center mercredi, la franchise à l'éclair a deux jours pour trouver un moyen de la combler. Faute de laisser les quadruples champions NBA se diriger tranquillement vers la conquête d'un cinquième titre. Un objectif majeur pour le Big Three Parker, Ginobili, Duncan, devenu l'égal du mythique trio des Lakers Magic, Abdul-Jabbar, Michael Cooper avec 110 matches gagnés ensemble en playoffs. On voit mal comment il n'y en aurait pas de 111ème...

Finale Conférence Ouest :
San Antonio bat Oklahoma City 122 à 105 et mène 1-0

Le résumé du match 1 entre les Spurs et le Thunder

Programme
    Match N.2, mercredi 21 mai à San Antonio
    Match N.3, dimanche 25 mai à Oklahoma City
    Match N.4, mardi 27 mai à Oklahoma City
    ----- Si nécessaire -----
    Match N.5, jeudi 29 mai à San Antonio
    Match N.6, samedi 31 mai à Oklahoma City
    Match N.7, lundi 2 juin à San Antonio

Jerome Carrere