Irving Leonard
Kawhi Leonard et Kyrie Irving. | AFP

Durant, Irving, Walker, la grande valse de la free agency bouscule la NBA

Publié le , modifié le

Toutes les cartes sont rebattues en NBA. La free agency a débuté dimanche soir et les transferts de grandes stars comme Kevin Durant, Kyrie Irving ou encore Kemba Walker ont été dévoilés. Un petit récapitulatif s'impose déjà.

A peine la saison close, les affaires reprennent en NBA. Un peu plus de deux semaines après le sacre des Toronto Raptors, c'est déjà l'heure de la free agency, cette phase où les joueurs en fin de contrat négocient et s'engagent avec la franchise de leur choix. L'officialisation des premiers mouvements est prévue pour le 6 juillet, date officielle du départ de ce mercato NBA. Officieusement, tout se joue avant la date d'ouverture dans la phase dite de moratorium. Depuis dimanche soir, les joueurs peuvent donner un accord verbal à leur prochaine franchise. Et autant vous dire que tout est parti sur les chapeaux de roue. 

Brooklyn casse les Internets

Les New York Knicks étaient particulièrement attendus après une année catastrophique et après avoir manqué le pick n°1 à la draft Zion Williamson. C'est finalement la franchise rivale, l'autre équipe de New York, à savoir les Brooklyn Nets, qui a tiré toute la couverture à elle. Dans la foulée d'une saison conclue par une qualification satisfaisante en play-offs, les Nets ont attiré du très lourd : Kevin Durant, Kyrie Irving et DeAndre Jordan. Rien que ça. Si le premier nommé ne devrait pas être vu en compétition de la saison à cause d'une rupture du tendon d'Achille, les deux autres seront bons pour le service. Dans l'autre sens, c'est D'Angelo Russell qui s'en va, direction les Golden State Warriors, une perte finalement indolore tant les renforts sont importants. Deux ans après avoir terminé l'exercice 2016-2017 avec le pire bilan de la NBA, Brooklyn est aujourd'hui la franchise la plus sexy, ou plutôt celle qui attire le plus la curiosité.

D'autres mouvements importants ont fait crépiter les réseaux sociaux dans la nuit de dimanche. Kemba Walker a quitté les Hornets pour les Boston Celtics. Terry Rozier a fait le chemin inverse. Autre départ à Boston, celui d'Al Horford, venu renforcer les Philadelphia Sixers, qui ont prolongé le bail de Tobias Harris et perdu J.J. Redick (New Orleans Pelicans) et Jimmy Butler (Miami vraisemblablement).  De son côté, Derrick Rose a quitté les Timberwolves du Minnesota pour les Detroit Pistons du rookie Sekou Doumbouya. Ça a bougé aussi chez les Knicks, mais les noms sont moins ronflants que prévu. Julius Randle, Taj Gibson et Bobby Portis ont décidé de rejoindre la franchise new-yorkaise.

En attendant le choix de Kawhi

Au rayon des prolongations, il faut noter celle de Damian Lillard, particulièrement juteuse. "Dame" est engagé avec Portland jusqu'en 2025. Il a prolongé son contrat de 4 saisons (196 millions de dollars). Klay Thompson a re-signé avec les Warriors pour 189.9 millions de dollars sur 5 ans. Khris Middleton a pris la décision de rester chez les Bucks avec un contrat de 178 millions sur 5 ans. Un temps évoqué sur le départ, Nikola Vucevic évoluera toujours sous les couleurs d'Orlando. Le pivot monténégrin est lié pour 4 nouvelles années (100 millions de dollars).

Lundi, Adrian Wojnarowski et Shams Charania ont envoyé une nouvelle salve d'informations, moins rutilantes, mais aux allures de prémices aux grandes manœuvres. Un trade deal impliquant quatre franchises a été expliqué. Miami, qui va s'offrir la forte tête Jimmy Butler (Josh Richardson fait le chemin inverse), a accepté un trade de son autre forte tête Hassan Whiteside. Le pivot est envoyé à Portland en échange de Maurice Harkless et de Meyers Leonard. Cela permet à Butler de bénéficier de son contrat max à 142 millions de dollars et d'éviter les étincelles dans le vestiaire. Harkless a été envoyé aux Clippers dans la foulée. La franchise californienne récupère un premier tour de draft. 

Mais la vraie question, le vrai dossier, que tout le monde scrute du coin de l’œil, c'est celui de Kawhi Leonard. Le dénouement n'est pas pour tout de suite, mais le récent champion NBA et MVP des finales pourrait rebondir chez les Clippers justement. L'avenir de DeMarcus Cousins n'est pas encore clair non plus. Préparez-vous à de nouvelles révélations.