Tony Parker en défense
Tony Parker et Tim Duncan ont conquis, avec Manu Ginobili, leur 451e succès en NBA sur le parquet de Boston | REUTERS - USA TODAY Sports - MARK L. BEAR

Duncan-Ginobili-Parker et les Spurs dans l'Histoire

Publié le , modifié le

En remportant sa première victoire de la saison loin de ses bases, à Boston (95-87), San Antonio a placé son "Big Three" dans l'Histoire. Tim Duncan, Manu Ginobili et Tony Parker ont en effet décroché leur 451e succès commun, nouveau record en NBA. Mais c'est surtout LaMarcus Aldridge, la nouvelle recrue, qui a brillé: 24 points et 14 rebonds. En revanchen les Rockets n'ont toujours pas gagné le moindre match cette saison, après leur défaite à Miami (109-89).

La performance de la nuit: Toronto toujours sans défaite

Trouver l'équipe de Toronto en haut du classement de la Conférence Est avec trois victoires et zéro défaite, ce n'était plus arrivé depuis 2008. Et ce n'est que la troisième fois de l'histoire de cette franchise que ce 3-0 est atteint. Lors de la venue des modestes Bucks, qui n'avaient toujours aucun succès à leur actif, les Raptors ont donc poursuivi leur bon début de saison en s'imposant (106-87). Dwane Casey, le coach, en a profité pour enregistrer son 157e succès avec cette équipe. Jonas Valanciunas poursuit son très solide début, avec 19 points et 8 rebonds, soutenu par Patrick Patterson (16pts), Demar DeRozan (15pts, 4 passes), Kyle Lowry (15pts, 5rbds, 7 passes) et Demarre Carroll (14pts). Dominateur au rebond (46 contre 33), Toronto n'a laissé que des miettes à Milwaukee, où seuls Antekounmpo (20pts, 9rbds), Monroe (14pts, 6rbds, 5 passes), Carter-Williams (12pts, 5rbds, 7 passes) et Copeland (10pts), passent la barre des dix points.

Le record de la nuit: Le Big Three à 451 victoires

Sous le maillot des Spurrs, Manu Ginobili, Tim Duncan et Tony Parker en sont désormais à 451 victoires. C'est un nouveau record en NBA. Clin d'oeil de l'histoire, le "Big Three" a glâné ce dernier succès sur le parquet de Boston, dépossédant les anciennes légendes de de club Larry Bird-Kevin McHale-Robert Parish du précédent record (450 victoires), établi dans les années 80. "Ce sont juste trois joueurs fantastiques, animés par la même envie de  vaincre", a admiré leur entraîneur Gregg Popovich. Le trio de stars ne gardera pas sa performance du soir sur le parquet en mémoire: Ginobili a inscrit 13 pts et pris 8 rebonds, Duncan a marqué 7 pts (9rbds et 5 passes) alors que Parker a fini avec 6 points et 4 rebonds. La vedette de ce match a été LaMarcus Aldridge, auteur d'un double-double (24pts, 14 rbds, 5 passes), alors que Boris Diaw marque 10 points et distille 4 passes. A Boston, Avery Bradley finit meilleur marqueur de son équipe avec 18pts et 4 rbds.

La déception de la nuit: James Harden

Les Rockets n'ont plus l'étincelle en ce début de saison. Les finalistes de la saison passée n'ont toujours pas gagné le moindre match. Et leur joueur-vedette, James Harden, ne parvient plus à allumer la mèche. A Miami, Houston a concédé une nouvelle défaite (109-89), et "The Beard", qui revendiquait le titre de MVP la saison passée, n'a marqué "que" 16 points, loin de ses 27.4 points de moyenne par match de l'an dernier. Il a certes capté six rebonds et fait sept passes, mais sa réussite a  été famélique, avec deux sur 15 au tir et un zéro pointé à trois points en 10  tentatives. Du coup, son équipe réalise un début de saison qui ne passe pas  inaperçu, pour de mauvaises raisons: elle est la première à avoir enregistré  trois défaites de suite par plus de 20 points en début de saison. Marcus Thornton termine meilleur marqueur de l'équipe texane (21 points), mais c'est le Floridien Hassan Whiteside qui finit en tête des marqueurs du match avec 25 points et 15 rebonds.

Le chiffre de la nuit: 12​83

C'est le nombre de matches disputés par Kobe Bryant sous le maillot des Lakers. Cela permet à la star californienne, qui prend part peut-être à sa dernière saison, de passer à la 19e place du classement NBA de la catégorie. Pour son 1283e match, le quintuple champion NBA a marqué 15 points mais n'a pas pu  empêcher la troisième défaite consécutive de "ses" Lakers, battus à domicile  103 à 93 par Dallas. 

Le Français de la nuit: Evan Fournier

Avec 19 points, 5 rebonds et 2 passes, Evan Fournier a fini meilleur marqueur de son équipe d'Orlando. Mais le Magic n'a pas résisté à la défaite sur le parquet de Chicago (92-87), enchaînant une troisième défaite en autant de match. Il est vrai que l'international français et ses coéquipiers n'ont pas été vernis par le début de saison, en affrontant que des équipes solides: Washington, Oklahoma City et maintenant les Bulls, où Joakim Noah, en 24 minutes, a pris 9 rebonds, donné 4 passes et inscrit 8 points. Pour Nicolas Batum, le bilan est identique que pour Fournier puisque son équipe de Charlotte a encaissé une troisième défaite, à domicile contre Atlanta (94-92). Le Français a inscrit 16 points, avec 8 passes et 5 rebonds. Malgré 11 points, 7rbds et 3 passes, Joffrey Lauvergne n'a pas évité la large défaite de Denver à Oklahoma City (117-93).

Résultats de la ​nuit

Miami - Houston 109 - 89
Toronto - Milwaukee 106 - 87
Boston - San Antonio 87 - 95
Charlotte - Atlanta 92 - 94
Chicago - Orlando 92 - 87
Oklahoma City - Denver 117 - 93
LA Lakers - Dallas 103 - 93

NBA