Karl-Anthony Towns
Karl-Anthony Towns, le premier choix de la Draft 2015 | ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Draft 2015 : Towns premier choix, Jaiteh oublié

Publié le , modifié le

Comme prévu, le prometteur Karl-Anthony Towns a été choisi en première position par les Minnesota Timberwolves lors de la Draft 2015. La demi-surprise est venues des Los Angeles Lakers qui avaient le choix n°2 et qui se sont reportés sur le meneur D'Angelo Russell plutôt que sur le pivot Jahlil Okafor, dont héritent finalement les Philadelphia 76ers. Mouhammadou Jaiteh, seul Français pressenti pour faire partie de cette cuvée 2015, n'a pas été retenu.

L'histoire dira si cette cuvée 2015 était un grand cru. Sur le papier, il semblerait bien que oui, tant les talents et les profils des principaux animateurs de ce premier tour étaient variés. Bref, il y en avait pour tous les goûts et, d'ici quelques mois, il sera déjà temps de faire un premier bilan entre les équipes qui ont eu du flair et celles qui se sont trompées. 

Sans surprise Karl-Anthony Towns a donc rejoint dans  la liste historique des premiers choix de la Draft NBA Shaquille O'Neal, LeBron  James ou Derrick Rose, tandis que les Los Angeles Lakers ont parié sur D'Angelo  Russell pour renouer avec leur passé glorieux. Towns a été choisi par Minnesota qui avait reçu le premier choix à la  faveur d'un tirage au sort parmi les quatorze équipes n'ayant pas participé aux  play-offs 2014-15. Les Timberwolves (16 v-66 d) ont désormais la particularité d'avoir dans  leur effectif les premiers choix des trois dernières Drafts, Anthony Bennett,  Andrew Wiggins et Towns. Towns, un pivot de 19 ans passé par l'université de Kentucky avec des  moyennes de 10,3 points, 6,7 rebonds et 2,3 contres par match, a l'étiquette  lourde à porter de "First pick" (ou premier choix) qui ne garantit pas  forcément de faire carrière en NBA.

Mais il est allé à bonne école à l'université de Kentucky qui est la  première dans l'histoire à avoir trois premiers choix avec John Wall (2010) et  Anthony Davis (2012). "J'ai une mentalité de vainqueur, je ne viens pas chercher une  reconnaissance individuelle, mais je veux offrir à cette équipe des succès",  a-t-il expliqué alors que les Wolves n'ont plus participé aux play-offs depuis  2004. Les Lakers ont choisi D'Angelo Russell, meneur de jeu issu de l'université  d'Ohio State: il sera placé sous la responsabilité de l'emblématique Kobe  Bryant qui pourrait disputer sa dernière saison NBA.

Jaiteh non-drafté

"Je veux apprendre le plus possible à son contact", a espéré Russell. Jahlil Okafor, vainqueur du Championnat NCAA avec l'université de Duke, a  été recruté par Philadelphie, tandis que les Knicks, qui ont réalisé la pire  saison de leur histoire (17 v-65 d), ont choisi l'international letton de 20  ans Kristaps Porzingis qui jouait en 2014-15 à Séville. Autre joueur européen à susciter beaucoup de convoitises, le Croate Mario  Hezonja qui a été choisi en 5e position par Orlando après avoir passé la saison  2014-15 sous le maillot du FC Barcelone (7,7 points, 2,0 rebonds et 1 passe par  match). Le Congolais Emmanuel Mudiay a été choisi en 7e position par Denver après  un parcours hors-norme. Arrivé aux Etats-Unis à l'âge de cinq ans, il a choisi de ne pas passer par  le système universitaire et de rejoindre un club chinois, les Guangdong  Southern où il a marqué une moyenne de 18 points, capté 6,3 rebonds et fait 5  passes par match.

La Draft 2015 a vu la sélection pour la première fois d'un joueur indien:  Satnam Singh, un pivot de 2,18 m, a été choisi en 52e position par les Dallas  Mavericks. En revanche, le seul Français présent dans la liste, Mouhammadou Jaiteh,  intérieur de Nanterre, n'a retenu l'attention d'aucune des trente franchises  NBA.

Julien Lamotte

NBA