Blake Griffin (Detroit Pistons)
Blake Griffin (Detroit Pistons) | Gregory Shamus / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Detroit, c'est costaud, les Lakers, c'est parti ?

Publié le

Detroit a préservé son invincibilité en dominant Cleveland (110-103) jeudi, tandis que les Los Angeles Lakers, portés par l'inévitable LeBron James, ont enchaîné une deuxième victoire en vingt-quatre heures (121-114) face à Denver.

En quelques semaines seulement, Dwane Casey, élu meilleur entraîneur de la saison 2017-18, a métamorphosé les Pistons. Sous la conduite du coach remercié en mai par Toronto après sept saisons et cinq participations aux play-offs, sa nouvelle équipe a remporté ses quatre premiers matches de la saison pour la première fois depuis la saison 2008-09.

Le duo Blake Griffin/Andre Drummond a encore fait des dégâts. Trois jours après avoir inscrit 50 points, Griffin en a marqué 26 face à Cleveland, alors que Drummond a fini la rencontre avec 26 points et 22 rebonds. Mais Drummond garde les pieds sur terre: "Il ne faut pas s'emballer, ce n'est que le début de la saison et il y a encore beaucoup de matches à disputer, il faut prendre les matches les uns après les autres, tenter de les gagner et de toujours s'améliorer", a-t-il prévenu. Detroit, 3e de la conférence Est (4 v-0 d), a en effet dominé une équipe de Cleveland qui vit un début de saison cauchemardesque: les Cavaliers, orphelins de LeBron James parti aux Lakers en juillet, étaient privés de Kevin Love, touché à un pied, et ont perdu leurs cinq premiers matches.
 

Oklahoma City lanterne rouge

Oklahoma City aussi court toujours après sa première victoire. Le Thunder était pourtant encore en tête à moins de deux minutes de la fin de la rencontre, mais a concédé sa quatrième défaite consécutive, sa deuxième à domicile, face à Boston (101-95). Paul George (22 pts) et Russell Westbrook (13 pts, 15 rbds) n'ont pas réussi à résister à Jayson Tatum (24 pts), Al Horford (19 pts) et Kyrie Irving (15 pts). OKC est lanterne rouge de la conférence Ouest (4 v-0 d), tandis que Boston s'est replacé à la 5e place à l'Est (3 v-2 d). Au Staples Center, sous les yeux de Kobe Bryant et d'un public conquis, les Lakers commencent à trouver leurs repères.
 

Triple double pour LeBron James

Alors qu'ils avaient perdu leurs trois premiers matches de la saison, ils se sont imposés à Phoenix mercredi et ont infligé aux Denver Nuggets leur première défaite.  James et ses jeunes coéquipiers ont tangué durant le 3e quart-temps, mais n'ont pas coulé face à Nikola Jokic (24 pts) et Jamal Murray (22 pts). Ce sont eux, pourtant encore privés de Rajon Rondo et Brandon Ingram, suspendus, qui ont le mieux fini, notamment grâce à Lance Stephenson (12 pts).

"On progresse match après match, on a continué sur notre lancée de Phoenix contre une belle attaque, mais il faudra encore être meilleur contre San Antonio samedi", a prévenu "King James" après son premier triple double (28 pts, 11 rbds, 11 passes) sous le maillot des Lakers. Les Lakers sont 10e à l'Ouest (2 v-3 d).

Enfin, Damian Lillard a débuté son match contre Orlando timidement avec seulement sept points lors des deux premières périodes. Après la pause, il a enchaîné les paniers et inscrit un total de 41 points, dont 19 en 3e période, qui ont permis aux Trail Blazers de s'imposer 128 à 114. Son acolyte CJ McCollum a ajouté 22 points, tandis que Nikola Vucevic et Evan Fournier ont maintenu le Magic à flot avec respectivement 24 et 17 points.
 

AFP