Damian Lillard
Damian Lillard, le meneur de Portland | AFP - SAM FORENCICH

Damian Lillard, le nouveau ROY de la NBA

Publié le , modifié le

Sans surprise, le meneur de jeu des Blazers de Portland a reçu ce mercredi le trophée du "rookie of the year" (ROY) récompensant le meilleur débutant de l’année en NBA. En 82 matches, Damian Lillard affiche une ligne statistique de 19,0 points, 3,1 rebonds et 6,5 passes décisives de moyenne.

A l’unanimité du jury, Damian Lillard a été officiellement nommé cette nuit « rookie of the year », le meilleur débutant de l’année en NBA. Une récompense logique, tant le meneur de l’Oregon, drafté en sixième position de la dernière draft, a écrasé la concurrence. Depuis le début de la saison, il a reçu l’intégralité des trophées de « meilleur rookie du mois », ne laissant aucune chance à son principal concurrent, le numéro un de la dernière loterie Anthony Davis. Annoncé pourtant comme le favori au titre de « ROY », l’intérieur de New Orleans doit se contenter d’une logique deuxième place.

Sur un plan statistique, ce première année « âgé » (bientôt 23 ans) est devenu le rookie le plus prolifique de l’histoire longue distance : avec 185 trois-points marqués cette saison, Lillard bat en effet le récent record de Steph Curry (166). Meilleur marqueur, meilleur passeur, et joueur le plus présent sur les parquets de touts les débutants dans la Grande Ligue, Lillard est un meneur de jeu très tourné vers l’attaque, athlétique et régulier dans la performance.

Les louanges de Kobe

« Il est fantastique, vraiment fantastique », déclarait Kobe Bryant, comme un hommage, après l’avoir affronté au début du mois. « Tout le monde peut prendre feu, mais lui, il a les gestes, la patience, l’intelligence, l’équilibre sur ses shoots ». Et pour cause : Lillard venait alors tout juste de passer 38 points aux Lakers. Sa performance de l’année, devant les 37 points scorés contre Golden State et les 35 points mis à San Antonio.

Pour le General Manager des Blazers, Neil Olshey, « les plus beaux jours de Damian sont à venir ». « Ce n’est que la première étape d’un futur brillant », s'enthousiasme-t-il. 

Lillard est le quatrième rookie de l'histoire à être élu à l'unanimité, après Blake Griffin (2011), David Robinson (1990) et Ralph Sampson (1984). 

NBA