Monta Ellis Dallas Mavericks
Monta Ellis (Dallas Mavericks) | GARY DINEEN / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Dallas prend le taureau par les cornes

Publié le , modifié le

Les Dallas Mavericks sont parvenus à dompter les Chicago Bulls au terme d'un match renversant et de deux prolongations (129-132). Malgré le retour tant attendu de Kevin Durant, Oklahoma s'est de nouveau incliné, cette fois à La Nouvelle Orléans (112-104) tandis que Cleveland, vainqueur de Milwaukee (111-108) suit une une courbe inverse en enchaînant une quatrième victoire de rang. Kobe Bryant, Stephen Curry et Raja Rondo ont également brillé à des degrés divers.

Le match de la nuit : Chicago-Dallas

Entre Mavericks et Bulls, il fallait s'attendre à du rodéo. Ce sont finalement les Texans, plus habitués à l'exercice, qui ont fini par dompter l'animal de l'Illinois après une rencontre explosive, émaillée de fautes grossières comme de coups d'éclat retentissants à l'image de ce tir à trois points impossible de Derrick Rose qui permettait aux partenaires de Noah (8 points,14 rebonds, 6 passes, 2 interceptions et 2 contres) d'arracher la prolongation à l'ultime seconde du temps réglementaire. Contre toute attente ce n'est pourtant pas Dirk Nowitzki qui a endossé le costume de cowboy justicier mais bien le "vétéran" Monta Ellis. L'ex-gâchette de Godent State, meilleur réalisateur de la  rencontre avec 38 pts (16 sur 35 au tir), a scellé le match d'un dernier tir primé. 

Le joueur de la nuit : Kevin Durant

C'est peu dire que "KD" était attendu du côté d'Oklahoma, qui n'avait gagné que 5 de ses 17 matchs sans son MVP en titre, blessé au pied droit depuis le début de la saison. Le retour du fils prodigue n'a pourtant pas suffi. S'il n'a pas semblé trop rouillé, 27 points avec un 50% de réussite (8 sur 18) en 30  minutes de jeu, l'ailier du Thunder n'a pas pu peser suffisamment sur le cours de la rencontre. Une question de temps sans doute. "Je ne suis pas encore au niveau où  j'aimerais être, mais je me suis senti bien sur le terrain", a déclaré Durant  qui avait été opéré le 16 octobre pour consolider une fracture au 5e métatarse.

Le résumé du match de Durant en vidéo :

Les perfs de la nuit : Cavaliers, Lakers, Warriors

Les habitués des highlights ont brillé cette nuit en NBA. Que ce soit collectivement pour LeBron James avec Kirie Irving et Kevin Love, tous les trois auteurs de plus de 25 points (une première cette saison), lors du succès des Cavaliers contre Milwaukee (111-108) ou individuellement comme ce fut le cas pour Kobe Bryant ou Stephen Curry. Le premier, altruiste (12 pts,  13 passes), a permis aux Lakers de s'imposer à Detroit (96-106) et d'enchaîner un 2e succès consécutif  qui exempt la franchise californienne de la dernière place de la  conférence Ouest. Le second, injouable en ce moment, a offert une dixième victoire consécutive à Golden State en rentrant un panier à trois points à deux secondes de la sirène face à Orlando (98-97).

Le panier de la victoire de Stephen Curry :

Le chiffre de la nuit: 19

Soit le nombre de passes décisives réussies par Rajon  Rondo, dont 14 en première période, lors de la défaite des Boston Celtics à  Atlanta 109 à 105. Le meneur des Celtics n'a marqué que deux points avec une  adresse médiocre de 13% et Boston a dilapidé une avance de 23 points pour  concéder sa 12e défaite de la saison.

Les résultats de la nuit : 

    New York - Brooklyn    93 - 98
    La Nouvelle-Orléans - Oklahoma City    112 - 104
    Détroit - Los Angeles Lakers    96 - 106
    Atlanta - Boston   109 - 105
    Cleveland - Milwaukee    111 - 108
    Chicago - Dallas    129 - 132 (a.p.)
    Golden State - Orlando    98 - 97
    Denver - Portland    103 - 105
    Phoenix - Indiana    116 - 99
    Sacramento - Toronto   109 - 117

Julien Lamotte