Stephen Curry
Stephen Curry insatiable | REUTERS - USA TODAY Sports - BRAD REMPEL

Curry et les Warriors au sommet

Publié le , modifié le

Pour la première fois dans son histoire, Golden State a remporté les dix premiers matches d'une saison NBA après son succès devant Minnesota (129-116) grâce aux 46 points de l'omniprésent Stephen Curry. A l'opposé, les Clippers ont concédé leur 3e défaite en 4 matches à Phoenix (118-104), avec un Blake Griffin exclu en 2e quart-temps pour une deuxième faute technique. Court mais précieux succès de Miami sur Utah (92-91), où Rudy Gobert, touché à la cheville, était absent.

L'équipe de la nuit: G​olden State

Où s'arrêteront les Warriors ? Les champions en titre ont enquillé cette nuit une 10e victoire en autant de rencontres. Cela n'était jamais arrivé dans l'histoire de cette franchise, qui n'est plus qu'à cinq longueurs du record absolu en NBA, détenu par Washington dans la saison 1948-1949, avec 15 victoires de rang pour débuter. En tous cas, ce n'est pas Minnesota qui a pu barrer la route aux Warriors. Malgré Karl Towns, auteur d'un double-double (17 pts et 11 rbds), et Andrew Wiggins (19pts, 5 passes), les Wolves n'ont pu que constater les dégâts. Il est vrai que leur ancien, le All Star Kevin Garnett, n'a pas été d'un grand secours avec 5rbds et 2 passes mais aucun point marqué durant les 12 minutes passées sur le parquet. S'ils ont été sept joueurs à franchir la barre des 10 points (Towns 17, Wiggins 19, LaVine 13, Martin 15, Miller 11 et Dieng 11), les joueurs locaux ont été dominés par le cinq majeur adverse, menés bien évidemment par Stephen Curry, auteur de 46 points, 5 rbds et 4 passes, puis par Draymond Green qui n'est pas passé loin d'un triple-double (23pts, 12 passes, 8 rbds), mais aussi Thompson (15pts), Barnes (14pts et 4rbds), et Ezeli (10pts, 3 passes). Les autres joueurs des Warriors sont tous à moins de dix points. Avant de rejoindre Washington, Golden State peut d'abord égaler les Bulls, derniers champions en 1996-1997 à avoir réalisé un 12/12 en début de saison d'après-titre.

Vidéo: Minnesota - Golden State

Le joueur ​de la nuit: Stephen Curry

Cela devient une rengaine, mais lorsque Golden State est sur le parquet, Stephen Curry est souvent le joueur du jour. Avec 46 points, à 8 tirs primés sur 13 tentés pour un total de 15/25 au shoot, le MVP de la saison passée est un rouleau-compresseur pour ses adversaires. Contre Minnesota, il a d'abord marqué 21  points lors de la première période. Ménagé durant la 3e période, il est revenu  pour assommer définitivement les Timberwolves, qui ne comptaient que six points  de retard à cinq minutes de la sirène (109-103). Pour la troisième fois cette  saison, Curry, 27 ans, a marqué plus de 40 points dans un match. En dix matches cette saison, le MVP de la saison 2014-15 a inscrit une  moyenne de 33,3 points par match.

Le chiffr​e de la nuit: 6

C'est le nombre de "double-doubles" réussis cette saison  en huit matches par le "rookie" de Minnesota Karl-Anthony Towns. Le premier  choix de la Draft 2015 a inscrit 17 points et pris 11 rebonds contre Golden  State, insuffisant pour battre le champion en titre (129-116), suffisant pour  annoncer des lendemains qui chantent pour Minnesota. Towns marche sur les  traces de Shaquille O'Neal qui avait réussi huit "double-doubles" lors de ses  huit premiers matches en NBA.

La claque de la nuit: les Clippers

Les Clippers pouvaient être les premiers rivaux des Warriors à l'Est. Mais ils viennent d'encaisser un troisième revers lors des quatre derniers matches, à Phoenix (118-104), et leur bilan est tout juste positif (5 victoires, 4 défaites). Au-delà du résultat, il y a aussi la manière. Privé de Chris Paul et JJ Redick, blessés, Doc Rivers a dû se passer de son autre star, Blake Griffin, qui n'a rien trouvé de mieux que d'être sanctionné d'une deuxième faute technique dans le 2e quart-temps. La première était consécutive à une "percussion" avec Teletovic, avec lequel il venait de se frotter sous le panier. La deuxième a été acquise après quelques mots doux échangés avec l'arbitre. Conclusion: les Clippers ont été dominés dans la raquette (37 rebonds contre 46), Deandre Jordan a frôlé le double-double (11pts, 9rbds) mais c'est Jamal Crawford, venu du banc, qui a fini meilleur marqueur de son équipe (18pts), très loin des 37 points de Brandon Knight (avec 4 passes et 2rbds) qui représentent un record personnel, ou du double-double d'Eric Bledsoe, tout près du triple-double (26pts, 10rbds, 9 passes), ce qui aurait été son 2e en carrière.

Résultats de la nuit

Phoenix - LA Clippers 118 - 104
Miami - Utah 92 - 91
Minnesota - Golden State 116 - 129

NBA