La star des Bucks, Giannis Antetokounmpo
La star des Bucks, Giannis Antetokounmpo | AFP - GETTY IMAGES

Coronavirus : Les joueurs de NBA se mobilisent pour les employés des salles au chômage technique

Publié le

Fermé depuis jeudi pour une durée d'au moins un mois, le championnat de NBA se voit donc contraint de garder ses salles vides. Et de mettre du personnel au chômage technique pendant cette période. C'est pour venir en aide à toutes ces personnes que de nombreux joueurs ont décidé de se mobiliser. Kevin Love (Cleveland), Giannis Antetokounmpo (Milwaukee) ont déjà versé 100 000 dollars, Zion Williamson (Nouvelle-Orléans) s'est lui engagé à couvrir les salaires du personnel de la salle des Pelicans pendant 30 jours. Et certains clubs ont annoncé qu'ils paieraient leurs employés durant cette interruption.

Dans les plus grandes tragédies ressort souvent de belles histoires de solidarité. Alors que les Etats-Unis sont mis en état d'urgence, que le territoire est fermé aux ressortissants européens, que 2000 cas ont été recensés sur le territoire pour 47 décès, que tous les championnats sont mis entre parenthèses, les joueurs de la NBA ont décidé de se mobiliser pour le personnel de leur club, placé en chômage technique. 

La star de Milwaukee Giannis Antetokounmpo a promis de débloquer une somme de 100.000 dollars (90.000 euros) pour les salariés du FiServ Forum, la salle où évoluent les Bucks. "Ma famille et moi-même nous engageons à faire un don de 100.000 dollars au personnel de la Fiserv Forum. Nous pouvons y arriver ensemble!", a tweeté le meilleur joueur (MVP) de la saison 2018-2019. "C'est plus important que le basket-ball!", a-t-il poursuivi, avant de conclure: "Pendant cette période difficile, je veux aider les gens qui me facilitent la vie, celle de ma famille et celle de mes coéquipiers".


 

Dans la même veine, Kevin Love, le joueur de Cleveland, l'avait précédé en annonçant qu'il débloquait une somme identique pour venir en aide aux salariés du Rocket Mortage Fieldhouse.

Dans leur sillage, d'autres stars se sont également montrées sensibles au manque à gagner de ces petites mains, victimes collatérales du Covid-19, à l'instar de l'intérieur des Detroit Pistons Blake Griffin, qui a promis de donner la même somme aux employés de la Little Caesars Arena.

D'autres ont décidé de prendre une autre voie. Le rookie de La Nouvelle-Orléans, Zion Williamson, s'est engagé à "couvrir les salaires de tous les employés du Smoothie King Center pour les 30 prochains jours", l'annonçant dans un post très émouvant sur son compte Instagram : "Les habitants de la ouvelle Orléans ont été incroyablement accueillants et encourageants depuis que j'ai été drafté par les Pelicans en juin dernier, et certaines des personnes les plus spéciales que j'ai rencontrées sont celles qui travaillent au SmoothieKing Center. (...) Ma mère m'a toujours montré l'exemple du respect des autres et de la reconnaissance de ce que nous avons."

Plusieurs franchises, comme les Brooklyn Nets ou les Washington Wizards, ont depuis annoncé que les employés de leurs salles seraient payés, malgré la non tenue des matchs. De son côté, Mark Cuban, le propriétaire milliardaire des Dallas Mavericks, a déclaré que sa franchise allait mettre en place un plan d'aide pour soutenir financièrement les employés de l'American Airlines Center. Les Golden State Warriors, finalistes des cinq dernières saisons NBA et sacrés champions en 2015, 2017 et 2018, ont annoncé que leurs propriétaires et joueurs allaient faire un don d'un million de dollars pour aider les salariés de leur salle. Plus d'un milliers de personnes travaillent à temps partiel au Chase Center de San Francisco.

Des équipes de la NHL ont également promis leur aide.

Avec AFP