Rudy Gobert
Face aux Pelicans, Rudy Gobert a signé son 51e double double de la saison. | AFP

Charlotte et les Lakers mal embarqués, Gobert porte Utah

Publié le , modifié le

Derrière le nouveau record de LeBron James, les Lakers ont subi une nouvelle défaite, cette fois face aux Nuggets (115-99). Un revers de plus qui éloigne la franchise californienne des play-offs. Même situation à Charlotte, où les Hornets de Tony Parker et Nicolas Batum n'y arrivent plus. Le moral est bien meilleur du côté du Jazz, où Rudy Gobert s'est montré décisif mercredi soir contre les Pelicans. Voilà le résumé de la nuit NBA.

James dépasse Jordan

LeBron James a dépassé son modèle Michael Jordan au classement des meilleurs marqueurs de l'histoire de la NBA mercredi, mais il a aussi sans doute dit adieu aux play-offs 2019 après la quatrième défaite de suite des Lakers, surclassés à domicile par Denver (115-99). En marquant 31 points face aux Nuggets, "King James", 34 ans, a doublé "Air Jordan" et a cimenté un peu plus encore sa place dans l'histoire de son sport.
   
A 5 minutes et 38 secondes de la fin de la 2e période, sur une passe de Rajon Rando et malgré le marquage de deux joueurs de Denver, il a inscrit un panier historique, aussitôt salué par ses coéquipiers et les spectateurs du Staples Center, debout. Durant le temps mort qui a suivi, le N.23 des Lakers --en référence au maillot que portait Jordan--, a craqué et a caché son visage sous une serviette.

"Plein de choses me sont passées par la tête, c'était vraiment très émouvant, mais je ne voulais pas les montrer", a-t-il expliqué, après la rencontre. "Parmi les nombreuses choses que j'ai accomplies dans ma carrière, c'est l'une des plus belles, au même titre qu'être sacré champion NBA", a avoué le "roi". "Pour le gamin d'Akron, Ohio, que j'étais, MJ était une inspiration, une influence positive. Je le regardais de loin, mais je voulais être comme lui, jouer comme lui, m'habiller comme lui, je voulais que les enfants me regardent comme moi je le regardais", a rappelé le triple champion NBA et quadruple MVP qui avait écrit sur ses baskets "Merci MJ 23".

Mais son exploit individuel n'a pas éclipsé un naufrage collectif. Son équipe a rapidement perdu pied face à Denver, 2e de la conférence Ouest, et a compté jusqu'à 25 points de retard, avant un sursaut trop tardif durant le 4e quart-temps.  La franchise californienne est coincée à la 11e place de la conférence Ouest (30 v-35 d), à plus de six victoires de la 8e place, la dernière qualificative pour les play-offs. A moins d'un incroyable retournement de situation dans les quatre semaines à venir, les Lakers manqueront pour la sixième saison de suite les play-offs.

à voir aussi LeBron James dépasse Michael Jordan et devient 4e meilleur marqueur de l'histoire LeBron James dépasse Michael Jordan et devient 4e meilleur marqueur de l'histoire

Batum et Parker s'éloignent des play-offs

Charlotte a peut-être compromis ses chances de qualification pour les play-offs avec une défaite (91-84) à domicile face à Miami, un adversaire direct pour la phase finale. Les Hornets sont passés de la 8e à la 10e place de la conférence Est après cette 35e défaite de la saison, pour 29 victoires. Ils ont concédé leur cinquième défaite sur leurs six derniers matches et ces cinq défaites ont toutes été enregistrées dans leur salle. Il leur reste 18 matches pour revenir parmi les huit premières équipes de la conférence Est qui obtiendront leur qualification pour les play-offs.

Mais l'équipe dont le propriétaire est le légendaire Michael Jordan est en concurrence avec Détroit, Brooklyn, Miami, Orlando et Washington pour trois billets pour les play-offs. Contre Miami, Charlotte semblait contrôler la situation, mais a perdu pied durant le 4e quart-temps où elle a concédé un cinglant 16-2. Si le meneur Kemba Walker a inscrit 20 points, la contribution des deux Français de Charlotte a été limitée. Nicolas Batum a fini la rencontre avec neuf points (3 sur 13 au tir) et sept rebonds, tandis que Tony Parker a accumulé deux points et cinq passes décisives en 22 minutes de jeu.

Gobert décisif

Utah a pris sa revanche sur La Nouvelle-Orléans qui l'avait battu à domicile lundi, en s'imposant 114 à 104 sur le parquet des Pélicans grâce à son pivot français Rudy Gobert. Gobert a marqué 22 points et capté 13 rebonds, synonymes de 51e "double double" (deux catégories de statistiques à dix unités et plus) de la saison. Le meilleur défenseur en titre de NBA a fini la rencontre avec une impressionnante réussite au tir de 83,3% (10 sur 12).

Grâce à lui et Donovan Mitchell (22 pts), le Jazz a remporté cinq de ses six derniers matches, période durant laquelle la franchise de Salt Lake City a notamment battu Milwaukee, Denvers et les Clippers. Seul accroc, la défaite à domicile lundi contre La Nouvelle-Orléans (115-112) malgré les 19 points et 19 rebonds de Gobert. Sur ses cinq derniers matches, le pivot français tourne à une moyenne de 16,4 points et 12,4 rebonds. Utah a consolidé sa 6e place au classement de la conférence Ouest (37 v-27 d) et compte quatre victoires d'avance sur la 9e place, la première non-qualificative pour les play-offs occupée par Sacramento.

Dans les autres rencontres de la soirée, Boston a confirmé son retentissant succès sur le parquet de Golden State mardi (128-95) en s'imposant à Sacramento (111-109). Philadelphie, toujours privé de Joël Embiid, s'est incliné, à Chicago (108-107) et le choc entre les deux plus mauvaises équipes de NBA, Phoenix et New York, a été remporté 107 à 96 par les Suns grâce aux 41 points de Devin Booker.

France tv sport francetvsport